Jeudi 26 mars : De la férie - Hozana

Jeudi 26 mars : De la férie

Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force, cherchez sans cesse son visage. De la liturgie du jour.

 Travaillons à la réparation de nos péchés ! Je dis cela en souriant un peu, parce que c'est vraiment un conseil décalé aujourd'hui ! Il n'y a pas grand monde qui aille dans ce sens, même à l'intérieur de l'Eglise... Pourtant, n'est ce pas un amour authentique que de réparer ses péchés ? N'est ce pas une bonne manière de préparer son éternité ? N'est ce pas un excellent exemple qui serait donné autour de nous ? N'est ce pas ce que la sainte Vierge demandait aux enfants de Fatima ? Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu'Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé... ?

Si nous avions encore besoin d'arguments pour nous y mettre, je vous en donnerais deux autres : d'abord si nous avons la foi, nous savons que les péchés non purifiés ici bas doivent être purifiés après dans le purgatoire ! On comprend alors la folie de laisser s'accumuler, parfois pendant des années, la responsabilité de péchés confessés à la va-vite, à peine regrettés et pas du tout réparés ! Enfin, et même si cela peut paraître curieux, la purification des péchés laisse une grand paix dans l'âme ! Les Pères du désert nous ont laissé l'histoire étonnante de ce frère qui arrivait près de la mort avec une grande paix. Pourtant sa vie avait semblé plutôt médiocre ! Alors on lui demanda s'il n'avait aucune crainte d'arriver ainsi devant le jugement de Dieu ? Il répondit qu'il n'en avait aucune parce que toute sa vie, il avait veillé à pardonner à ceux qui l'avaient offensé ! Et qu'il espérait donc être aussi accueilli selon la parole du Seigneur... Sa pratique l'avait non seulement purifié, mais lui donnait la paix au moment du passage dans son éternité ! Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force, cherchez sans cesse son visage. 

Pratique : Pensons à pardonner à tous nos ennemis !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

GJ
place Metz, il y a 1 mois
« Si tu savais le Don de Dieu ! » (Jean 4,10) Ah, si nous savions le Don de Dieu..., pour nous tous..., moi, la première !!! Union de Prières, de Confessions, de Conversions.... Amen, amen; amen !
Jean Marc
place Saint-Maurice, il y a 1 mois
Merci mon père pour vos conseils. Ils éclairent mon cœur et apaisent mon âme.