Le 20 novembre : Vénérable Emilie Engel - Hozana

Le 20 novembre : Vénérable Emilie Engel

Le 20 novembre : Vénérable Emilie Engel

Vénérable Emilie Engel (1893 - 1955)

Née le 6 février 1893 dans une grande famille dans le Sauerland, elle enseigne dans la région de la Ruhr; en 1926, elle est une des premières à entrer dans la nouvelle communauté religieuse des sœurs de Marie à Schönstatt. Elle contracte la tuberculose et passe de nombreuses années en sanatorium... Eprouvée mais résistante, elle ne cède pas à la maladie et fait une confiance absolue à Dieu.

Elle a montré par sa vie qu'il est possible de vivre la sainteté au quotidien, aussi bien en tant que novice, puis en tant que supérieure générale... La sainteté, vocation et but de chaque chrétien, ne veut pas dire être parfait, mais ressentir l'amour paternel de Dieu...

Elle est morte le 20 novembre 1955 à Koblenz-Metternich.

Prière

Prions pour faire confiance à Dieu malgré les épreuves et les difficultés. Le Seigneur veut toujours veut notre bonheur et malgré les épreuves, ils nous accorde sa grâce et son amour.

Autres saints du jour

Bienheureuse Marie-Fortunata Viti, religieuse

Saint Dorus, évêque

Saint Cyprien, abbé 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

14 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Stella
 il y a 2 mois
Mon Dieu, je suis si persuadé que Vous veillez sur ceux qui espèrent en Vous, et qu’on ne peut manquer de rien quand on attend de Vous toutes choses, que j’ai résolu de vivre à l’avenir sans aucun souci, et de me décharger sur Vous de toutes mes inquiétudes Amen
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
Amen. Union de prière.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 2 mois
Union de prière. Amen.
Marie-guy
place Orbigny, il y a 2 mois
Mon Dieu ai confiance en Toi
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
Amen !
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
ACTE DE CONFIANCE EN DIEU Saint Claude de LA COLOMBIERE (1641-1682) Mon Dieu, je suis si persuadé que Vous veillez sur ceux qui espèrent en Vous, et qu’on ne peut manquer de rien quand on attend de Vous toutes choses, que j’ai résolu de vivre à l’avenir sans aucun souci, et de me décharger sur Vous de toutes mes inquiétudes : « Pour moi, mon Dieu, je dormirai et me reposerai dans la paix que je trouve en Vous ; parce que Vous m’avez, Seigneur, affermi d’une manière toute singulière dans l’espérance que j’ai en Votre divine bonté » (Ps IV, 9-10). Les hommes peuvent me dépouiller et des biens et de l’honneur, les maladies peuvent m’ôter les forces et les moyens de Vous servir, je puis même perdre Votre grâce par le péché ; mais jamais je ne perdrai mon espérance, je la conserverai jusqu’au dernier moment de ma vie, et tous les démons de l’enfer feront à ce moment de vains efforts pour me l’arracher : « Pour moi, mon Dieu, je dormirai et me reposerai dans la paix que je trouve en Vous… ». D’aucuns peuvent attendre leur bonheur de leurs richesses ou de leurs talents, d’autres s’appuyer sur l’innocence de leur vie, ou sur la rigueur de leurs pénitences, ou sur le nombre de leurs aumônes, ou sur la ferveur de leurs prières : « Parce que Vous m’avez, Seigneur, affermi d’une manière singulière dans l’espérance… » : pour moi, Seigneur, toute ma confiance c’est ma confiance même ; cette confiance ne trompa jamais personne : « Sachez que jamais personne qui a espéré dans le Seigneur n’a été confondu dans son espérance » (Eccl. II, 11). Je suis donc assuré que je serai éternellement heureux, parce que j’espère fermement de l’être, et que c’est de Vous, ô mon Dieu, que j’espère : « C’est en Vous, Seigneur, que j’ai espéré ; ne permettez pas que je sois confondu à jamais » (Ps. XXX, 2). Je connais, hélas! Je ne connais que trop que je suis fragile et changeant, je sais ce que peuvent les tentations contre les vertus les mieux affermies, j’ai vu tomber les astres du ciel et les colonnes du firmament, mais tout cela ne peut m’effrayer : tant que j’espèrerai je me tiens à couvert de tous les malheurs, et je suis assuré d’espérer toujours, parce que j’espère encore cette invariable espérance. Enfin, je suis sûr que je ne puis trop espérer en Vous, et que je ne puis avoir moins que ce que j’aurai espéré de Vous. Ainsi, j’espère que Vous me soutiendrez dans les tentations les plus violentes, que Vous ferez triompher ma faiblesse de mes plus redoutables ennemis ; j’espère que Vous m’aimerez toujours, et que je Vous aimerai aussi sans relâche ; et pour porter tout d’un coup mon espérance aussi loin qu’elle peut aller, je Vous espère Vous-même de Vousmême, ô mon Créateur, et pour le temps et pour l’éternité. Ainsi soit-il ! Vénérable Emilie Engel avec Toi, je prie le Seigneur, malgré les difficultés de la vie et les épreuves qui me paraissent parfois insurmontables, donne-moi cette force pour que ma confiance en ton Amour ne désespère pas.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 2 mois
Vénérable Emilie Engel priez pour nous. Amen.
Marie-guy
place Orbigny, il y a 2 mois
AMEN
Nelly
place Limoges, il y a 2 mois
La sainteté, vocation et but de chaque chrétien, ne veut pas dire être parfait, mais ressentir l'amour paternel de Dieu .Prions pour faire confiance à Dieu malgré les épreuves et les difficultés. Le Seigneur veut toujours veut notre bonheur et malgré les épreuves, ils nous accorde sa grâce et son amour. Merci Mon Dieu, Mon TOUT, Tu es le Dieu Fidèle, toujours présent et aimant. Bonne fête au CHRIST ROI DE l'UNIVERS. Amen
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 2 mois
Merci Seigneur pour Ta présence dans ma vie. Amen.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
Union de prière. Amen !
Marie-Colombe
place Mauvezin, il y a 2 mois
« Que rien ne te trouble, que rien ne t'épouvante, tout passe, Dieu ne change pas, la patience obtient tout ; celui qui possède Dieu ne manque de rien : Dieu seul suffit. Elève ta pensée, monte au ciel, ne t'angoisse de rien, que rien ne te trouble. Suis Jésus Christ d'un grand cœur, et quoi qu'il arrive, que rien ne t'épouvante. Tu vois la gloire du monde ? C’est une vaine gloire ; il n'a rien de stable, tout passe. Aspire au céleste, qui dure toujours ; fidèle et riche en promesses, Dieu ne change pas. Aime-Le comme Il le mérite, Bonté immense ; mais il n'y a pas d'amour de qualité sans la patience. Que confiance et foi vive maintiennent l'âme, celui qui croit et espère obtient tout. Même s'il se voit assailli par l'enfer, il déjouera ses faveurs, celui qui possède Dieu. Même si lui viennent abandons, croix, malheurs, si Dieu est son trésor, il ne manque de rien. Allez-vous-en donc, biens du monde ; allez-vous-en, vains bonheurs : même si l'on vient à tout perdre, Dieu seul suffit. Amen. » Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582)
Nelly
place Limoges, il y a 2 mois
Merci pour cette très belle prière. Chaque phrase résonne en moi ! Aspire au céleste, qui dure toujours, DIEU SEUL SUFFIT . AMEN, ALLELUIA !
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
Que rien ne te trouble, que rien ne t'épouvante, tout passe, Dieu ne change pas, la patience obtient tout.