"Le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur : tu l'aimeras" (Mc 12, 28b- 34) - Hozana

"Le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur : tu l'aimeras" (Mc 12, 28b- 34)

"Le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur : tu l'aimeras" (Mc 12, 28b- 34)

Chant final : "Ecoute Israel" du choeur des moniales dominicaines de Chalais

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander :
« Quel est le premier de tous les commandements ? »
Jésus lui fit cette réponse :
« Voici le premier :
Écoute, Israël :
le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton cœur, de toute ton âme,
de tout ton esprit et de toute ta force.
Et voici le second :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit :
« Fort bien, Maître, tu as dit vrai :
Dieu est l’Unique
et il n’y en a pas d’autre que lui.
L’aimer de tout son cœur,
de toute son intelligence, de toute sa force,
et aimer son prochain comme soi-même,
vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. »
Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit :
« Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. »
Et personne n’osait plus l’interroger.

Source : AELF

Méditation Mgr Emmanuel Gobilliard

Un scribe s'avance vers Jésus pour lui demander quel est le premier de tous les commandements. Jésus lui répond, le premier c'est "Ecoute". Souvent on poursuit la phrase en disant le premier commandement c'est Ecoute le Seigneur notre Dieu est l'Unique, tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, en fait non, moi j'aime m'arrêter à Ecoute, le premier commandement c'est "Ecoute" quelle attitude du cœur, quelle attitude à laquelle Jésus nous appelle, quelle magnifique attitude. Aujourd'hui nous devons recevoir cet évangile comme un véritable appel à écouter ce que l'autre a à nous dire, à revenir parfois à l'essentiel, à l'essentiel de notre vie Chrétienne, à l'essentiel de tout ce mouvement qu'est le mouvement du peuple d'Israël. C'est aussi le commandement, le grand commandement du peuple d'Israël, Shema Israël, écoute Israël, va vers ton Dieu, écoute ce qu'il a à te dire, va vers l'autre, écoute ce qu'il a à te dire, comment il peut te changer, comment il peut t'aider à vivre, t'aider à aimer.

Nous gagnons en profondeur, si nous savons écouter, nous apprenons à intégrer le réel, nous apprenons à accueillir, nous apprenons finalement à passer du coté de l'autre, et c'est cela la véritable charité à laquelle Jésus nous appelle, passer du coté de l'autre, se réajuster à l'autre. En cette période de confinement et bien peut-être devons-nous nous réhabituer à ceux que nous connaissons si bien, à nos conjoints, à nos enfants à ceux qui nous sont si proches et pourtant que nous ne voyons peut-être pas si souvent, apprendre à se réajuster, apprendre à passer du côté de l'autre en essayant de savoir ce qu'il désire, ce qu'il veut, ce qu'il vit lui aussi, comment il vit cette période, comment nous pouvons l'aider, comment nous pouvons, ensemble, passer chacun du côté de l'autre, parce que finalement si je suis capable d'aller du coté de l'autre, si je suis capable d'écouter en l'autre en profondeur, lui aussi saura m'écouter , lui aussi saura passer de mon coté. Et alors les deux cœurs seront comblés.

Demandons au Seigneur de pouvoir nous aider, à vivre ce temps dans l'écoute, dans l'écoute et dans l'accueil de l'autre.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader