"Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait" (Mt 5, 43-48) - Hozana

"Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait" (Mt 5, 43-48)

"Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait" (Mt 5, 43-48)

Chant final : "Pour l'amour et la vie" par la Communauté du Chemin Neuf

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu aimeras ton prochain
et tu haïras ton ennemi.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Aimez vos ennemis,
et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ;
car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons,
il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères,
que faites-vous d’extraordinaire ?
Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Vous donc, vous serez parfaits
comme votre Père céleste est parfait. »

Source : AELF

Méditation Père François Lestang

Dans la lettre aux Romains, saint Paul s’émerveille : « la preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs ». Dieu n’a pas attendu que nous soyons parfaits pour nous aimer, pour se livrer à nous en son Fils, et ainsi pour transformer notre vie. Etonnant amour de Dieu !

Le lieu le plus éminent de cet amour, c’est la croix. Là, alors que Jésus est en train de souffrir, il prononce ces paroles stupéfiantes en faveur de ses bourreaux : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font. » Jésus prie son père en faveur de ceux qui le persécutent, tout comme Etienne, le premier des martyrs, le fera lorsqu’il sera lapidé.

Le cœur de Dieu est plus grand que notre cœur, l’espérance de Dieu pour les hommes plus folle que toutes nos raisons, mais aussi plus forte ! Au pied de la croix de Jésus, le chef des soldats reconnaît qu’il est Fils de Dieu ; parmi ceux pour qui Etienne a prié, il se trouve un jeune homme appelé Saül, un persécuteur qui va devenir témoin de cet amour extraordinaire et le propager dans tout le bassin méditerranéen.

Seigneur, tu sais ceux que j’aime et ceux que je n’arrive pas à aimer ; tu vois mes bienfaiteurs, comme aussi ceux qui m’ont fait du mal. Je crois que tu veux rencontrer et bénir tout homme, toute femme ; rends-moi capable de prier pour tous, amis ou ennemis, pour que ta volonté de salut universel se réalise, pour qu’ils t’accueillent comme Père, et que nous soyons rendus frères dans l’amour que toi seul peux donner.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader