Jour 5 - Donner de l'espace à l'autre

Jour 5 - Donner de l'espace à l'autre

Prière du matin

Marie, notre Mère !

« Laisse-toi désigner comme la Reine du monde,

Fais-nous brûler d'un ardent amour pour toi,

Fais que le monde entier s'enflamme à ton service,

pour que tous les peuples trouvent un sûr chez-soi.

Ton saint cœur est pour le monde havre de paix,

signe d'élection et porte du ciel. »

Réflexion

Quiconque rencontrait le Père Kentenich avait le sentiment d'être important pour lui. Celui-ci écoutait, demandait des renseignements, continuait à écouter. Et ce qu'on lui racontait passait du cœur de l'interlocuteur en lui et y restait. Il écoutait et s'enrichissait.

A un de ses collaborateurs du temps de fondation il écrivait de façon imagée : « Accueille cela encore une fois en toi, goutte à goutte, et lis cela comme si tu le lisais pour la première fois : Tout ce qui s'est produit à Schoenstatt doit son origine à l'Alliance d'Amour avec notre Mère et Reine trois fois Admirable. Une vérité que l'intéressé lui-même avait déjà cent fois exprimée, il devait encore une fois l'accueillir en lui « goutte à goutte ».

C'était là le chemin du Père Kentenich : Tout ce qui lui arrivait était message, nouvelle et donnait plus large espace en son âme. Il accueillait également une nouvelle fois en lui « goutte à goutte » ce qu'il savait depuis longtemps.

Donner de l'espace à l'autre comme contribution à la paix signifie donc : Voici quelqu'un tout autre que moi, j'essaye de saisir ce qui en lui est étranger et je lui donne une place dans mon cœur.

  • Voici le sans-logis au coin de la rue
  • Voici quelqu'un qui a de hautes ambitions, qu'il ne peut totalement réaliser.
  • Voici la femme qui a l'habitude de jouer avec les hommes.
  • Voici l'enfant gâté, le petit tyran. 

Et je n'élève pas de muraille. Je donne aux autres un espace dans mon cœur.

Suggestion pour la journée

Je vis aujourd' hui pour la paix !

Je ne cesse de me dire : C'est justement toi que j'ai attendu. Je te donne un espace dans mon cœur.

Prière du soir

Mon Dieu !

Il est dur. Il est dur de s'entraîner à la paix. Mais il est bon de sentir plus de largeur de cœur.

Sans cesse j'envoie des pensées d'amour en toutes directions, et j'imagine que tu fais exactement pareil.

Quand quelqu' un remarque que, pour lui, dans mon cœur, une place est prête, alors s'opère en lui lentement, très lentement un changement : On ne doit pas se défendre et se protéger quand on me parle, on peut être tel qu'on est. Fais que je te devienne toujours plus semblable, mon Dieu saint, mon Père magnanime. Accueille mes efforts pour la paix dans le monde. Accorde-nous ta paix. Amen !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

62 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader