Facebook PixelVendredi 14 février : De la férie, mémoire de saint Valentin - Hozana

Vendredi 14 février : De la férie, mémoire de saint Valentin

Car vous l'avez prévenu des plus douces bénédictions ; vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses. Tiré de la liturgie de la Messe de saint Valentin.

 

On ne sait presque rien de saint Valentin, prêtre romain, martyr au milieu du 3ème siècle. Une basilique en son honneur fut érigée à Rome au milieu du 4ème siècle, et il devint extrêmement célèbre - et il l'est encore aujourd'hui - comme saint patron des amoureux… qui en ont certainement bien besoin d'un ! Une des légendes qui entoure l'histoire de saint Valentin raconte qu'un jour, Valentin, en entendant se disputer deux fiancés qui passaient juste devant son jardin, était sorti à leur rencontre une rose à la main, pour la leur donner et les inviter à la paix. Rasséréné par les paroles du saint, le jeune couple était alors revenu quelques temps plus tard chez Valentin pour lui demander de bénir leur mariage et se promettre un amour éternel !

Je ne sais pas ce que vaut cette histoire bien romantique... Mais ce que je sais, c'est que les amoureux ont besoin d'un peu plus d'une rose pour s'aimer en vérité ! A ce propos, voici quelques conseils aux amoureux. Ils ne sont pas de moi, mais adaptés de Mère Teresa...

Qu'est ce qui est : Le jour le plus beau? Aujourd'hui. La racine de tous les maux? L'égoïsme. La pire défaite? Le découragement. Les meilleurs professeurs? Les enfants. Le premier devoir? Communiquer. Le pire défaut? La mauvaise humeur. Le plus mauvais sentiment? La rancoeur. Le plus beau cadeau? Le pardon. Ce qui est indispensable? La famille. Le meilleur accueil? Le sourire. La force la plus grande? La foi. La chose la plus belle? L'amour... Une famille qui prie est une famille unie ! Bonne fête aux amoureux !

 

Pratique : Prions pour ceux qui se marieront dans l'année !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader