Père Sébastien

Père Sébastien

a publié dans la communauté Apprendre à vivre la messeApprendre à vivre la messe

Fri Nov 25 2016 00:00:00 GMT+0100 (CET)

5e jour : Participer activement à la messe

5e jour : Participer activement à la messe
loader

Si le message ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser en cliquant ici.

----

            Chers Priants,

            Nous avons vu ces derniers jours comment Jésus nous rencontre à la messe. Il nous précède et nous attend, il se donne à nous dans sa Parole, dans son Corps Eucharistique, et dans son Corps qui est l’Eglise, cette Eglise que nous formons en nous réunissant.

            Si le Christ se donne à nous, nous avons aussi en réponse à nous donner à lui : c’est ce que je vous propose de considérer aujourd’hui.

La participation active

            On comprend souvent la participation active des fidèles à la messe comme étant la quantité de « choses » qu’ils font pendant la célébration : chanter, lire, apporter les offrandes, préparer un panneau, etc. Ce n’est pas faux, mais on le sait bien, le « faire » sans « l’être » n’a pas beaucoup de sens. Ou plus exactement, ce faire doit être au service de l’action principale qui est faite à la messe, et qui est une action spirituelle : l’offrande de Jésus à son Père, dans l’Esprit, pour nous communiquer la Vie.

            Peut-être vous rappelez-vous de la méditation du 2e jour : « La messe, c’est le mémorial de la Passion et de la Résurrection du Christ. Pas un simple rappel, mais une actualisation. Autrement dit, la réalité la plus profonde de ce qu’a vécu Jésus à la Croix, nous la revivons comme si elle se passait aujourd’hui à la messe : Jésus se livre par amour pour nous ! » Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que Jésus veut nous faire participer activement à son offrande. A la messe, Jésus s’offre au Père pour le salut des hommes. Il nous invite aussi à l’offrir, lui, Jésus, à son Père : « Participant au sacrifice eucharistique, source et sommet de toute la vie chrétienne, [les fidèles incorporés à l’Eglise] offrent à Dieu la victime divine et s’offrent eux-mêmes avec elle ; ainsi, tant par l’offrande que par la sainte communion, tous, non pas indifféremment mais chacun à sa manière, prennent leur part originale dans l’action liturgique. » (Vatican II, Lumen Gentium 11)

S’offrir à Dieu comme baptisé

            A la messe, les laïcs, avec le prêtre, offrent donc Jésus au Père. Mais le texte du Concile que nous venons de lire complète : « ils s’offrent eux-mêmes avec [la victime divine Jésus] ». S’offrir soi-même à Dieu, voilà le sacerdoce baptismal. Saint Pierre le proclame : « Mais vous, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 P 2, 9). Comme baptisés, nous sommes prêtres, en ce sens que nous pouvons offrir à Dieu tout le bien que Dieu nous donne de faire, notre travail qui transforme le monde, nos relations professionnelles, amicales, familiales. Nous offrons aussi nos sacrifices, c’est-à-dire les efforts que nous faisons pour le Seigneur ; les souffrances que nous supportons avec amour, unis au Christ ; la patience dont nous faisons preuve dans telle relation, jusqu’aux épreuves les plus sombres qui ne trouvent de sens qu’offertes à Dieu par Jésus.

            C’est ce qu’invite à faire Saint Paul : « Je vous exhorte donc, frères, au nom de la miséricorde de Dieu, à vous offrir vous-mêmes en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu : ce sera là votre culte spirituel » (Rm 12, 1).

Pour avancer

            Nous sommes désormais parvenus au cœur de la messe : s’offrir avec le Christ. Comme piste pour mieux vivre la messe, voici pour aujourd'hui deux indications :

- à l’offertoire, qui est aussi le moment de la quête, lorsque le prêtre présente le pain et le vin (« Tu es béni Dieu de l’univers, toi qui nous donnes ce pain, fruit de la terre et du travail des hommes. Nous te le présentons : il deviendra le pain de la vie »), présentons au Seigneur notre semaine pour que tous nos efforts soient pris dans l’offrande du Christ.

- à la consécration (« Ceci est mon Corps, livré pour vous »), nous pouvons dire au Père : Seigneur, je t’offre toutes les souffrances et tout l’amour de ton Fils Jésus. Que cela serve à ta gloire et au salut de tous les hommes.

 

A demain !

---

En "bonus", voici une vidéo du P. Nicolas Buttet. La fin est particulièrement belle sur le fait de s'offrir soi-même dans le sacrifice du Christ : https://youtu.be/voLmTuYNIrc

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

53 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Josianne
Josianne place Abidjan, il y a 2 ans
Tout vient de Toi O Père très bon. Mon corps, Mon âme, Ma vie, ma famille, Mon travail, mes amis, c'est de Toi que que les ai reçus. Et il est juste que je t'offre en retour ce que Ta main m'a donné. Accorde-moi la grâce de t'offrir toujours mes peines autant que mes joies, mes fatigues et mes lassitudes autant que mes espérances, ceux que avec qui je m'entends moins autant que ceux que j'aime. Que je ne me lasse jamais de t'amener tout et tous.
    Raissa
    Raissa place Ouagadougou, il y a 2 ans
    Gloire à Jésus réellement présent dans la Sainte Eucharistie. Oh mon doux Jésus je crois, j'adore j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas qui n'esperent pas et qui ne Vous aiment pas.
      Josianne
      Josianne place Abidjan, il y a 2 ans
      Amen
        Marie Jo
        Marie Jo place Niort, il y a 2 ans
        Seigneur je t'offre ma journée que je puisse voir en chacun la profondeur de Ton amour et je t'offre toute ma semaine avec ses joies et ses difficultés Seigneur je m'offre à Toi viens visiter les réticences de mon cœur .Tu sais ce qui est bon pour moi ! Béni sois-tu Seigneur
          Josianne
          Josianne place Abidjan, il y a 2 ans
          Amen
            Christine
            Christine place Hennebont, il y a 2 ans
            Seigneur, je t'offre ma semaine ; 7 jours bien remplis... comme toujours avec son lot quotidien. Béni sois-tu Seigneur !
              Hélène
              Hélène place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 2 ans
              Seigneur, je veux T'offrir ma semaine avec son lot de préoccupations et de fatigue mais aussi avec ses joies dans la préparation de notre entrée dans l'Avent et dans la l'attente de Ta Venue Seigneur, je T'offre mon coeur, mon âme et mon esprit. Je m'unie aux souffrances de Jésus pour Ta Gloire et le salut des hommes.
                Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies