Père Sébastien

Père Sébastien

a publié dans la communauté Apprendre à vivre la messeApprendre à vivre la messe

Thu Nov 24 2016 00:00:00 GMT+0100 (CET)

4e jour : Devenir membre d’une communauté réunie par Jésus

4e jour : Devenir membre d’une communauté réunie par Jésus
loader

Si le message ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser en cliquant ici.

----

            Chers Priants,

            Nous avons vu hier et avant-hier que la messe nous offrait une rencontre absolument unique avec le Christ qui se rend présent dans son Corps et dans son Sang et qui se donne à nous également dans sa Parole commentée à l’homélie.

            Il y a aussi à la messe une autre façon de rencontrer Jésus, à laquelle nous pensons moins, et qui est pourtant essentielle : c’est notre rencontre avec Jésus dans la communauté rassemblée.

« Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. » (Mt 18, 20)

            Jésus est présent dans l’Eucharistie sous l’apparence du pain et du vin. Il est présent dans la lecture en Eglise de l’Ecriture sainte. Il est aussi présent « quand deux ou trois sont réunis en son nom » (cf. Mt 18, 20).

            Il arrive qu’on se fasse une idée très individualiste de la religion : moi et mon Dieu. Or Dieu, qui aime chacun personnellement, nous aime aussi comme une famille, la famille des chrétiens. C’est ce que nous manifestons lorsque nous récitons le Notre Père à la messe : si nous avons le même Père, c’est que nous sommes frères et soeurs !

            Voilà pourquoi prétendre être croyant seul, sans se réunir à la messe où se rassemblent les fidèles, n’a pas de sens : c’est se priver de la présence du Seigneur dans la communauté rassemblée en son Nom. C’est se priver également d’un soutien fraternel indispensable : un chrétien isolé est un chrétien en danger. A fortiori de nos jours où la société est de plus en plus individualiste et anti-catholique !

« Nous sommes le Corps du Christ » (1 Co 12, 27)

            Nous pouvons tirer au moins deux conséquences de la présence du Christ Jésus dans la communauté des fidèles réunie à la messe. La première, c’est que nous devons être des artisans d’unité et non des diviseurs par nos médisances. Diviser l’Eglise, c’est écarteler Jésus : l’Eglise que nous formons est le Corps du Christ. Lui en est la Tête. La seconde, c’est que notre absence prive la paroisse des talents que Dieu nous a donnés pour faire grandir la communauté. Ecoutons Saint Paul :

            « 12  Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ.  13  C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. […]  

                14  Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres. […]  16  L’oreille aurait beau dire : « Je ne suis pas l’œil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait cependant partie du corps.  17  Si, dans le corps, il n’y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? […] 19  S’il n’y avait en tout qu’un seul membre, comment cela ferait-il un corps ?  20  En fait, il y a plusieurs membres, et un seul corps.  21  L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ».  […] 25  Il a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres.  26  Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie.  27  Or, vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps. » (1 Co 12, 12-27)

Pour avancer concrètement

            Aujourd’hui, je vous propose deux pistes pour mieux vivre la messe :

- être un facteur d’unité dans votre paroisse en critiquant un peu moins. N’y a-t-il pas moyen également de rendre service ?

- nouer des liens avec les autres fidèles : pourquoi ne pas rester un peu à la fin de la messe pour faire connaissance, échanger des nouvelles ou s’inviter les uns les autres ?

 

A demain !

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

51 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Claudie
Claudie place Baillif, il y a 2 ans
Seigneur je te remercîe d avoir mis en moi le sens de la charité mais jai ençore beaucpup d effort à faire enne jugeant plus en ne critiquant plus oui j'ai compris qu'il faut faire communauté alors aide moi à devenir un seul corps une seule chaire aide moi à de demander de m'aimer et que cette amour rejaillisse sur ma communauté amen Être deja ce que je ne suis pas ençore
    Josianne
    Josianne place Abidjan, il y a 2 ans
    Amen
      Hélène
      Hélène place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 2 ans
      "Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance; si un membre est à l'honneur, tous partagent sa joie. " Seigneur, il m'est tellement difficile de voir souffrir quelqu'un. La souffrance et la douleur me pèsent, je me joins à tous ceux qui pleurent et qui peinent en communion de prières avec eux. Cependant, partager la joie des autres m'est aussi difficile; je m'en sens vraiment honteuse et coupable mais voir des gens heureux en famille m'attriste tellement moi qui ai perdu cette grâce tellement jeune. La situation de famille unie et heureuse me remet à chaque fois devant le deuil que je dois faire de ma propre famille , mon mari étant parti Te rejoindre beaucoup trop jeune ( 34 ans ) Seigneur, je veux toujours m'occuper de la souffrance des autres et je T'en supplie, aide-moi à me débarasser de ce sentiment de jalousie que j'ai face à ceux qui ont ce que je ne pourrai plus jamais avoir : une famille. Merci Seigneur, pour notre belle communauté de prières Hozana qui nous unie tous les uns les autres malgré la distance et les océans qui nous séparent. Que Ton Esprit demeure au milieu de nous et nous donne la force de l'unité.
        Lucie
        Lucie place Genève, il y a 2 ans
        Amen
          Josianne
          Josianne place Abidjan, il y a 2 ans
          Union de prière Hélène/
            Lucie
            Lucie place Genève, il y a 2 ans
            Notre Père, lorsque j'évoque cette prière, je vois d'office les frères et sœurs de par la Vie. A l'église c'est une partie de ma famille qui me fortifie, me redonne force et courage pour aller dans le monde dans les autres familles de part mes centre d'intérêt ; le boulot, les activités sportives et autres partout je rencontre la famille du Père. Et parce que je me suis nourrie au corpset au sang du Christ, alors j'arrive à partager dans le respect avec tous. Je dis merci aux membres de ma paroisse avec lesquels je partage la belle part. Amen
              Josianne
              Josianne place Abidjan, il y a 2 ans
              Amen
                Mam'élie
                Mam'élie place Pays de la Loire, il y a 2 ans
                AMEN !
                  Stella
                  Stella  il y a 2 ans
                  AMEN !
                    GJ
                    GJ place Metz, il y a 2 ans
                    En union de prières avec vous tous, chers priants d'Hozana. Amen.
                      Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies