9e jour - Tout est dans la Miséricorde - Hozana

9e jour - Tout est dans la Miséricorde

Citation

« Il me semble que l'âme la plus faible, même la plus coupable, est celle qui a le plus lieu d'espérer, et cet acte qu'elle fait pour s'oublier et se jeter dans les bras de Dieu le glorifie et lui donne plus de joie que tous les retours sur elle-même et tous les examens, qui la font vivre avec ses infirmités, tandis qu'elle possède au centre d'elle-même un Sauveur qui veut à toute minute la purifier.[1] Qu’importe ce que nous sentons ; Lui, Il est l’Immuable, Celui qui ne change jamais : Il t’aime aujourd’hui comme Il t’aimait hier, comme Il t’aimera demain. Même si tu Lui as fait de la peine, rappelle-toi qu’un abîme appelle un autre abîme et que l’abîme de ta misère, attire l’abîme de sa miséricorde.[2] Lance ton âme sur les flots de la confiance et de l'abandon, et pense que tout ce qui la trouble et la jette dans la crainte ne vient pas du bon Dieu, car Il est le Prince de la Paix et Il l'a promise aux hommes de bonne volonté. »[3]

[1] L 298

[2] L 298

[3] L 224

Méditation

La sensibilité si vive d’Élisabeth n’a pas été épargnée par les scrupules, ces terribles tourments de l’âme angoissée à l’idée d’avoir commis un péché. La toute jeune Élisabeth souffrira cruellement d’une crise de scrupules dont elle ne guérira que par l’apprentissage de la confiance en Dieu. Le péché n’aura donc pas le dernier mot ! Nul ne peut mettre une borne à la miséricorde du Seigneur : il n’est pas de péché qui n’appelle la miséricorde ! Au terme de sa vie, elle est tellement pénétrée de cette certitude qu’elle s’abandonne avec confiance.

Prière

Prier un "Notre Père", un "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père" et finir avec la prière suivante : 

Ô mon Dieu, Trinité que j'adore, aidez-moi à m'oublier entièrement pour m'établir en Vous, immobile et paisible, comme si déjà mon âme était dans l'éternité. Que rien ne puisse troubler ma paix, ni me faire sortir de Vous, ô mon Immuable, mais que chaque minute m'emporte plus loin dans la profondeur de Votre mystère. Pacifiez mon âme, faites-en Votre ciel, Votre demeure aimée et le lieu de Votre repos. Que je ne Vous y laisse jamais seul, mais que je sois là tout entière, tout éveillée en ma foi, toute adorante, toute livrée à Votre action créatrice.

Ô mon Christ aimé, crucifié par amour, je voudrais être une épouse pour Votre cœur, je voudrais Vous couvrir de gloire, je voudrais Vous aimer jusqu'à en mourir ! Mais je sens mon impuissance et je Vous demande de me revêtir de Vous-même, d’identifier mon âme à tous les mouvements de Votre âme, de me submerger, de m'envahir, de Vous substituer à moi, afin que ma vie ne soit qu'un rayonnement de Votre vie. Venez en moi comme Adorateur, comme Réparateur et comme Sauveur.

Ô Verbe éternel, Parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à Vous écouter, je veux me faire tout enseignable afin d'apprendre tout de Vous. Puis, à travers toutes les nuits, tous les vides, toutes les impuissances, je veux Vous fixer toujours et demeurer sous Votre grande lumière. Ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse plus sortir de Votre rayonnement.

Ô Feu consumant, Esprit d'amour, survenez en moi, afin qu'il se fasse en mon âme comme une incarnation du Verbe : que je Lui sois une humanité de surcroît en laquelle Il renouvelle tout Son mystère.

Et Vous, ô Père, penchez-Vous vers Votre pauvre petite créature, « couvrez-la de Votre ombre », ne voyez en elle que le « Bien-Aimé en lequel Vous avez mis toutes Vos complaisances ».

Ô mes Trois, mon Tout, ma Béatitude, Solitude infinie, Immensité où je me perds, je me livre à Vous comme une proie. Ensevelissez-Vous en moi pour que je m'ensevelisse en Vous, en attendant d'aller contempler en Votre lumière l'abîme de Vos grandeurs.

Résolution

Faire siennes ces paroles d’Élisabeth : « Désormais, Jésus, la confiance l’emporte sur la crainte en mon cœur. »

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

20 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Florence
place Plouray, il y a 3 mois
en unions de prières amen
Patricia
place Versailles, il y a 3 mois
Lance ton âme sur les flots de la confiance et de l'abandon, et pense que tout ce qui la trouble et la jette dans la crainte ne vient pas du bon Dieu, car Il est le Prince de la Paix et Il l'a promise aux hommes de bonne volonté. »[3]
Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 3 mois
Désormais, Jésus, la confiance l'emporte sur la crainte en mon cœur - Amen -
GJ
place Metz, il y a 3 mois
"Désormais, JESUS, la CONFIANCE l'emporte sur la crainte en mon coeur." ! Amen, amen, amen.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 3 mois
Ô mes Trois, mon Tout, ma Béatitude, Solitude infinie, Immensité où je me perds, je me livre à Vous comme une proie. Ensevelissez-Vous en moi pour que je m'ensevelisse en Vous, en attendant d'aller contempler en Votre lumière l'abîme de Vos grandeurs. Sainte Elisabeth de la Trinité priez pour nous. Amen.