Jour 2 - Joséphine Bakhita, religieuse Canosienne et sœur universelle

Son histoire

A une consœur qui lui disait “Ma pauvre, comme vous avez souffert”, Joséphine Bakhita répondit : “Moi pauvre ? Non ! ... Fille de Dieu ! ... Fille de Dieu !”

Tiré de l'homélie de Jean Paul II lors de la Béatification de Joséphine Bakhita, le 17 mai 1992 :

Son message est un message de bonté héroïque, à l'image de la bonté du Père céleste. Elle nous a laissé un témoignage de réconciliation et de pardon évangélique, qui a aujourd'hui une signification énorme : à notre époque, où la course effrénée au pouvoir, à l'argent, à la jouissance, cause tant de méfiance, de violence et de solitude, Soeur Bakhita nous est redonnée par le Seigneur comme soeur universelle, parce qu'elle nous révèle le secret du bonheur le plus vrai : les Béatitudes !

Qu'est-ce que la traite des êtres humains ? La Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains,  la définit comme : "le recrutement, le transport, le transfert, l'hébergement ou l'accueil de personnes, par la menace de recours ou le recours à la force ou à d'autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d'autorité ou d'une situation de vulnérabilité, ou par l'offre ou l'acceptation de paiements ou d'avantages pour obtenir le consentement d'une personne ayant autorité sur une autre aux fins d'exploitation. L'exploitation comprend, au minimum, l'exploitation de la prostitution d'autrui ou d'autres formes d'exploitation sexuelle, le travail ou les services forcés, l'esclavage ou les pratiques analogues à l'esclavage, la servitude ou le prélèvement d'organes"

Prions

"Prions pour les victimes de l'exploitation et de l'esclavage sexuel.

Prions pour les victimes de la servitude, du travail forcé, et de l'esclavage moderne.

Prions pour les victimes du prélèvement d'organes et du trafic du corps humain.

Prions pour les victimes de la mendicité forcée"

Lien :  https://news.un.org/fr/story/2019/07/1048581

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions avec sainte Joséphine Bakhita contre l'esclavage !