Facebook Pixel"Le royaume des Cieux est tout proche" (Mt 4, 12-17.23-25) - Hozana

"Le royaume des Cieux est tout proche" (Mt 4, 12-17.23-25)

"Le royaume des Cieux est tout proche"  (Mt 4, 12-17.23-25)

Chant final : "Une voix parcourt la terre" des bénédictines de Pradines

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste,
il se retira en Galilée.
Il quitta Nazareth
et vint habiter à Capharnaüm,
ville située au bord de la mer de Galilée,
dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.
C’était pour que soit accomplie
la parole prononcée par le prophète Isaïe :
Pays de Zabulon et pays de Nephtali,
route de la mer et pays au-delà du Jourdain,
Galilée des nations !
Le peuple qui habitait dans les ténèbres
a vu une grande lumière.
Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort,
une lumière s’est levée.
À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer :
« Convertissez-vous,
car le royaume des Cieux est tout proche. »
Jésus parcourait toute la Galilée ;
il enseignait dans leurs synagogues,
proclamait l’Évangile du Royaume,
guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.
Sa renommée se répandit dans toute la Syrie.
On lui amena tous ceux qui souffraient,
atteints de maladies et de tourments de toutes sortes :
possédés, épileptiques, paralysés.
Et il les guérit.
De grandes foules le suivirent,
venues de la Galilée, de la Décapole,
de Jérusalem, de la Judée,
et de l’autre côté du Jourdain.

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

Hier, jour de l’Épiphane, trois cadeaux précieux étaient apportés à Jésus, souvenez-vous l’or, l’encens et la myrrhe… cadeaux précieux qui nous laissent peut-être dans une forme de fascination pour leur richesse qu’ils voient, selon nos critères parfois un peu mondain, de donner à Dieu, il suffit de voir les décors de nos églises parfois.… Mais… est-ce bien cela que le Seigneur considère précieux ? Pas sûr ! En tous les cas pas seulement, et surtout on ne sait même pas ce qu’il a pu en faire… L’Évangile aujourd’hui nous présente des dons bien différents qui sont faits à Jésus également en trilogie de dons : tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : et plus loin

possédés, épileptiques, paralysés. Et de ces dons-là Dieu sait que faire… il les guérit TOUS !

Alors que croyons-nous apporter de précieux de nos vies au Seigneur… ? Nos babioles dorées ou la vérité de notre vie jusque dans sa souffrance et son non-sens ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader