Samedi 15 Février 2020 - Hozana

Samedi 15 Février 2020

Samedi 15 Février 2020

Lecture : Mc 8 1/10

En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule, et que les gens n'avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit : « J'ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n'ont rien à manger. Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et certains d'entre eux sont venus de loin. » Ses disciples lui répondirent : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? » Il leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. » Alors il ordonna à la foule de s'asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule. Ils avaient aussi quelques petits poissons, que Jésus bénit et fit aussi distribuer. Les gens mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles. Or, ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya. Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il alla dans la région de Dalmanoutha.



Méditation

 

LA FAIM DE L'HOMME


Dans le désert robotisé ,

Aux paradis artificiels ,

L'homme d'aujourd'hui

A faim ! ..


Faim d'un Pain d'authenticité ,

Faim de Visage ..

Cherchant un puits de Vérité ,

Loin des mensonges

Et des mirages …


Ses ailes ont été amputées

Et l'Infini saigne au-dedans ..

Dieu est venu les déployer

Et le nourrir

Du ciel Vivant !...


Prière en vue de l'oraison


Béni sois-Tu , Seigneur , pour ton Regard de compassion sur la faim de l'homme d'aujourd'hui ..

Ouvre nos cœurs à ta Parole et à ton Pain de Vie !

Délivre-nous ,

Et multiplie !......

AMEN


Sœur Marie-Catherine





Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6