Facebook PixelJour 01 – Bonne année en compagnie de votre Ange gardien - Hozana
Sophie

Sophie dans 365 jours avec mon Ange Gardien

Publication #1Initialement publiée le 1 janvier 2020

Jour 01 – Bonne année en compagnie de votre Ange gardien

Jour 01 – Bonne année en compagnie de votre Ange gardien

Merci à Olide

Introduction – proposée dans le livre des méditations :

Entre l'Ascension du Christ ressuscité et la Pentecôte, jour de l'effusion du Saint-Esprit sur les apôtres réunis autour de Marie, priant « d'un seul cœur » (Ac 1, 14), neuf jours se sont écoulés dans l'union à Dieu par l'oraison. La tradition très ancienne de consacrer neuf jours à la prière, en souvenir de la ferveur de Marie et des apôtres, pendant les neuf jours qui ont précédé la fondation de l'Église, remonte à ces événements fondateurs.

Aussi une neuvaine n'est-elle pas simplement un temps de prière renouvelé chaque jour, elle ne se borne pas à réciter une fois par jour quelques prières précises. Une neuvaine, c'est l'immersion, pendant neuf jours consécutifs, dans un état d'oraison continue, d'union à Dieu permanente, plus intense que d'habitude, par l'intercession de Marie, d'un saint, de l'ange gardien. C'est un état d'oraison d'une durée de neuf jours. Point n'est besoin, bien entendu, de dire du matin au soir des prières formelles. Il suffit que l'on s'unisse consciemment, délibérément à Dieu, tout au long de ces neuf jours bénis.

Ainsi un neuvaine se compose-t-elle de deux éléments :

  • Une prière personnelle, la prière de la neuvaine proprement dite, qui varie, en partie, de jour en jour. Un temps de prière à heure déterminée, où l'on récite les prières de la neuvaine, avec toute la ferveur requise – c'est l'intention du cœur qui est la plus importante.
  • L'état d'oraison dans lequel on s'immerge tout au long de ces neuf jours. Pour ponctuer cet été permanent, il est bon de lancer vers le Ciel, comme des « flèches d'amour », des cris du cœur, tels que « Mon Dieu, je t'aime ! », « Mon Dieu exauce ma prière ! » ou alors en nommant le Dieu trinitaire par les noms les plus sacrés que puisse prononcer un homme : « Abba, Jeshoua, Rouah ! », les noms des trois Personnes de la Très Sainte Trinité, dans la langue originelle, l'hébreu, dans laquelle ils ont été révélés. Cette excellente habitude, autrefois très en faveur de ces cris d'amour, appelés « oraisons jaculatoires », ravive à chaque fois l'union à Dieu, dans laquelle l'homme est appelé à progresser sans cesse, jusqu'à la fin des temps.

Conseil pressant : priez plusieurs fois par an la neuvaine à votre ange gardien. Ne manquez jamais de la prier en préparation de la grande fête liturgique du 2 octobre.

Neuvaine à l'Ange gardien – Premier jour : Adoration et louange du Seigneur

Prière du jour

Ange de Dieu à qui je suis donné(e) en garde, toi qui adores et contemples, depuis ta création, le Seigneur, Maître de l'univers, face à Face, apprends-moi l'adoration et la contemplation. Comme toi je reconnais de tout mon être l'absolue souveraineté du Seigneur, en toutes choses, et sur tout être. Comme toi, je L'aime de tout mon cœur, Lui source de tout Amour. Aide-moi à consacrer toute ma vie à la louange du Dieu trinitaire, Abba, Jeshoua, Rouah, non seulement par la prière mais encore dans l'accomplissement parfait des tâches qui m'incombent, jour après jour, même les plus modestes et apparemment insignifiantes. Que toute ma vie soit ainsi louange du Seigneur, pour sa plus grande gloire, pour mon bonheur et le tien. Amen.

Credo

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ; et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d'où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l'Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

Le Pater

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal. Amen

Le Gloria Patri

Gloire au Père Créateur, et au Fils notre Sauveur et Rédempteur, et au Saint-Esprit Sanctificateur. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

L'Ave

Je te salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi, tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu et Mère du Désarmement, Notre-Dame de la Sainte Trinité, écrase la tête du dragon infernal et prie pour nous pauvres pêcheurs maintenant et à l'heure de notre mort. Amen. (« Je vous salue enseigner au Congo par Maman Marie, Mère du Désarmement)

Ô Marie conçue sans pêché, prie pour nous qui avons recours à toi.

Consécration au Seigneur par Saint Michel Archange

Saint Michel Archange, Prince du Ciel et gardien de l'Église je me présente devant toi, accompagné de mon ange gardien, témoin de ma dévotion envers toi ; je te choisis aujourd'hui pour mon protecteur et mon avocat auprès du Seigneur ; je m'engage à t'honorer au long de ma vie. Accepte d'établir entre mon cœur et le tien un lien très fort de dépendance et d'amitié. Inspire-moi, en toutes circonstances, de vivre et d'agir de telle sorte que le Christ Jésus et sa sainte Mère trouvent en moi joie et consolation, pour la gloire de Notre Père bien-aimé, dans l'amour du Saint-Esprit. Amen.

Quelques instants de cœur à cœur avec votre Ange gardien.

De ton Ange gardien – Bonne année en compagnie de votre Ange gardien

La Providence divine m'a placé près de toi pour l'éternité. Je veille sur toi depuis le sein de ta mère. Je suis ton compagnon par choix divin. Partage, je te prie, l'amour que je te porte. Prends de plus en plus conscience du lien personnel indestructible qui nous unit.

01 janvier.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

52 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader