J6 - Le voyage de la joie - Hozana

J6 - Le voyage de la joie

J6 - Le voyage de la joie

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

Évangile selon Saint Luc (1: 39-45)

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte :  « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur »

Méditons avec Benoit XVI

« En ces jours-là, Marie partit »

Dieu est bon, il nous aime, il nous connaît, il est avec nous, avec nous au point de s'être fait chair !. C'est la grande joie que le christianisme annonce. Connaître ce Dieu est vraiment la "bonne nouvelle, une parole de rédemption. Peut-être nous, catholiques, qui le savons depuis toujours, ne sommes-nous plus surpris, ne ressentons-nous plus avec acuité cette joie libératrice. Mais si nous regardons le monde d'aujourd'hui, où Dieu est absent, nous devons constater qu'il est lui aussi dominé par les peurs, par les incertitudes : est-il bon d'être un homme ou pas ? Est-il bon de vivre ou pas ? Est-il vraiment bon d'exister ? Ou tout est-il peut-être négatif ? Et les hommes vivent en réalité dans un monde sombre, ils ont besoin d'anesthésie pour pouvoir vivre. Ainsi la parole : « réjouis-toi, le Seigneur est avec toi » est une parole qui ouvre réellement un temps nouveau. Très chers amis, par un acte de foi, nous devons de nouveau accepter et comprendre dans la profondeur de notre cœur cette parole libératrice : « réjouis-toi ! ».  Lorsque quelqu'un a reçu cette joie, il ne peut pas la garder pour lui ; la joie doit toujours être partagée. Une joie doit être communiquée. Marie est immédiatement allée communiquer sa joie à sa cousine Elisabeth. (Homélie du 18 décembre 2005).


Guidés par les paroles du Pape, soyons les témoins de la joie du Christ.

Marie est notre Mère, Elle transmet joie, confiance et bonté et Elle nous invite nous aussi à distribuer la joie. Tel est le véritable engagement de l'Avent : apporter la joie aux autres. La joie est le véritable don de Noël, et non pas les cadeaux coûteux qui prennent du temps et de l'argent. Nous pouvons communiquer cette joie de manière simple : par un sourire, par un geste de bonté, par une petite aide, par un pardon. Apportons cette joie et la joie donnée nous reviendra en retour. Cherchons en particulier à apporter la joie la plus profonde, celle d'avoir connu Dieu en Christ. Prions pour que dans nos vies transparaisse cette présence de la joie libératrice de Dieu. (Homélie du 8 décembre 2005).

En voyant les rues et les places des villes décorées par des illuminations resplendissantes, rappelons que ces lumières évoquent une autre lumière, invisible aux yeux, mais pas au cœur. Alors que nous les admirons, alors que nous allumons les bougies dans les églises ou l'illumination de la crèche et de l'arbre de Noël dans les maisons, que notre âme s'ouvre à la véritable lumière spirituelle apportée à tous les hommes de bonne volonté. (…) Le vrai mystère de Noël est la splendeur intérieure qui vient se communiquer à nous, allumer dans notre cœur la petite flamme de la bonté de Dieu ; par notre amour, portons tous la lumière dans le monde ! Ne permettons pas que cette flamme de lumière soit éteinte par les courants froids de notre temps ! Gardons-là fidèlement et faisons-en don aux autres ! (Catéchèse du 21 décembre 2005 et Homélie du 24 décembre 2005).


Prions avec le Magnificat

Terminons notre prière par le Magnificat (en cliquant sur "Je prie"), accompagné de cette antienne :

Ô Sagesse, qui êtes sortie de la bouche du Très-Haut, qui atteignez d'une extrémité à l'autre, et disposez toutes choses avec force et douceur : venez nous apprendre les voies de la prudence.

Complétez par un Notre Père, un Je vous Salue Marie, un Gloria... et aussi, si vous le souhaitez, votre Prière du Cœur, une dizaine de chapelet, un chapelet, plus...

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

19 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Nadine
place Herblay, il y a 1 an
Seigneur, vôtre Cœur est ma Lumière. Amen !🙏🌹🌹🌹
GJ
place Metz, il y a 1 an
« Seigneur, Tu es Ma Lumière !! » Union de Prières. Amen, amen.
Valérie-Anne
place Montrouge, il y a 1 an
Que l'intercession de Notre Dame de la visitation : fasse voir les gréves des trains en France, que la fête de noël n'est pas seulement une simple réunion de famille, ma is que ces alélas soient vraiment une formidable occasion de découvrir le sens profond de NoEl.... U.P.
Gilou
 il y a 1 an
Ô Mon Jésus, que Ta naissance apporte la joie dans les familles même les plus démunies, auprès des personnes isolées, la paix dans ce monde en pleine décadence, Jésus viens nous sauver Amen
Nadine
place Herblay, il y a 1 an
En union de prière. Amen !🙏