Grand Rosaire du samedi 07 décembre : Mystères Joyeux - Hozana

Grand Rosaire du samedi 07 décembre : Mystères Joyeux

Grand Rosaire du samedi 07 décembre : Mystères Joyeux


Pour le grand Rosaire de ce samedi 07 décembre, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.


Rappel

Il n'y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n'êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c'est tout !!!


Mystères Joyeux


1. L'Annonciation et l'Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ

2. La Visitation

3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple



Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant cet extrait de l'Épître de saint Paul aux Hébreux (Chap. V, 11-14) :

« 11 Sur ce sujet, nous aurions beaucoup de choses à dire, et des choses difficiles à vous expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. 

12 Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers éléments des oracles de Dieu, et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, plutôt que d'une nourriture solide. 

13 Quiconque en est encore au lait, n'est pas capable de la parole de perfection ; car c'est un enfant. 

14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le sens est exercé par habitude à discerner le bien et le mal. » 

 

 

1. L'Annonciation et l'Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ 


  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24
  • Méditation : Bienheureux Édouard Poppe (1890-1924). Il est né en Belgique dans une famille nombreuse, modeste et profondément chrétienne. Ordonné prêtre en 1916, il est d'abord affecté dans un quartier ouvrier de Gand avant d'être envoyé en zone rurale. Son ministère lui fait prendre conscience de la déchristianisation des populations, qu'il impute au marxisme et au matérialisme. Il s'implique beaucoup dans ses paroisses, montrant une grande charité ainsi qu'un vif intérêt pour l'éducation des enfants. Il réévangélise notamment en promouvant la dévotion eucharistique, et impulse la croisade eucharistique pour les enfants. Très influencé par la spiritualité de la petite Thérèse, il avait une grande vénération pour Marie, et sa bonne influence sur les jeunes prêtres de son diocèse l'a fait remarquer par le Cardinal Mercier. De santé fragile, il meurt à seulement 34 ans, laissant plusieurs écrits de grand intérêt.


Bienheureux Édouard Poppe, Prière :

« Très Sainte Mère de Jésus, je m'unis à Vous pour me préparer à la venue de Jésus. Donnez-moi votre Cœur pour désirer Jésus : donnez-moi votre Regard suppliant pour L'inviter ; remplissez toute mon âme de Vos saintes Dispositions, ornez-la de Vos dons et vertus, afin que Jésus y trouve une humble et agréable demeure et qu'Il y vive à jamais »

  • Prière

Notre-Dame de l'Annonciation, préparez-nos âmes à la venue de Jésus ! 

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


2. La Visitation


  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56
  • Méditation : Gertrud von Le Fort (1876-1971). Femme de lettres allemande, elle nait et grandit dans une famille luthérienne. Elle fait des études de théologie, histoire et philosophie, se met à l'écriture et se convertit au catholicisme vers 1925. La foi et la grâce sont au cœur de son œuvre littéraire. Elle devient une amie proche d'Édith Stein (future sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix) qui va l'influencer et avec laquelle elle entame une correspondance à partir de 1933. Plus tard, elle témoignera lors de son procès en béatification. Elle rencontre également au cours de son existence le pape Pie XII, auquel elle voue une grande admiration. Elle a laissé des écrits divers (essais, romans, nouvelles, poésies) dont les plus célèbres sont La Dernière à l'échafaud (nouvelle qui inspirera Dialogues des carmélites de Georges Bernanos) et La Femme éternelle.


Gertrud von Le Fort, La Femme éternelle :

« Chaque femme est la fille de Marie ; il y a donc dans l'Église, à côté du sacerdoce et du témoignage de l'homme, porteur de la paternité spirituelle, une mission religieuse de la femme, une forme de l'apostolat chrétien qui est une mission maternelle (...). L'apostolat de la femme dans l'Église est d'abord l'apostolat du silence. L'apostolat du silence, cela veut dire : la vocation de la femme est d'abord d'incarner dans l'Église la vie cachée du Christ. La femme reste donc, dans l'accomplissement de sa mission religieuse, la fille de Marie. (...) Il fallait une époque égarée à la fois dans le domaine religieux et dans le domaine naturel (...), pour trouver dans ce type d'apostolat une diminution de la femme. »

  • Prière

Seigneur Jésus, montrez au monde toute la noblesse de l'apostolat féminin !

Notre-Dame de la Visitation, aidez les femmes catholiques à devenir vos filles en réalisant leur véritable mission religieuse !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem


  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12
  • Méditation : Saint Grégoire de Naziance (329-390). Né en Cappadoce dans une famille chrétienne, il étudie en Grèce avant d'être ordonné prêtre, puis sacré évêque par son ami le futur saint Basile de Césarée. Il décide de mener une vie cénobitique mais, grand théologien, prend une place importante lors de différents conciles, lutte contre l'arianisme et influence grandement la vision de l'Esprit Saint par l'Église Catholique. Père de l'Église (un des « Pères Cappadociens » avec saint Basile de Césarée et saint Grégoire de Nysse) et Docteur de l'Église.


Saint Grégoire de Naziance, Prière pour la Nativité :

« Moi aussi je proclamerai la grandeur de cette Journée : l'Immatériel s'incarne, le Verbe se fait chair, l'Invisible se fait voir, l'Impalpable peut être touché, l'Intemporel commence, le Fils de Dieu devient le Fils de l'homme : c'est Jésus-Christ, toujours le même, hier, aujourd'hui et dans les siècles. Révère la Nativité qui te délivre des liens du mal. Honore cette petite Bethléem qui te rend le paradis. Vénère cette crèche, grâce à elle, toi privé de sens, tu es nourri par le Sens divin, le Logos divin Lui-même ». 

  • Prière

Seigneur Jésus, nous Vous adorons petit enfant dans Votre crèche et nous Vous prions de bien vouloir bénir nos familles !

Notre-Dame de la Nativité, aidez-nous durant cette période de Noël à attendre Votre Divin Fils, puis à L'adorer et à nous nourrir essentiellement de Sa présence !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)


  • Lecture : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39
  • Méditation : Père Émile Neubert (1878-1967). Prêtre et religieux de la Société de Marie (Marianiste). Il rédigea la première thèse de doctorat en théologie centrée sur la Vierge Marie, puis fut supérieur du séminaire marianiste international de Fribourg en Suisse jusqu'en 1949. Il fut en contact avec le serviteur de Dieu Frank Duff (fondateur de la Légion de Marie) et saint Maximilien Kolbe (fondateur de la Milice de l'Immaculée). Il a laissé plusieurs écrits qui sont aujourd'hui redécouverts et de plus en plus lus et appréciés.


Père Émile Neubert, La Vie d'union à Marie, Seconde Partie, Chap. V :

« La pureté est la vertu caractéristique de Marie. Elle lui a donné son second nom : on l'appelle la Vierge tout aussi souvent que Marie. 

Elle est toute pure, miraculeusement pure dans sa Conception et plus encore dans sa maternité. (…)

Or c'est un fait que, si tous les enfants de Marie qui invoquent leur Mère dans leurs tentations en obtiennent toujours la grâce de rester tout purs, à ceux qui vivent avec elle dans une intimité mystique, elle communique fréquemment une participation à sa pureté miraculeuse. » 

  • Prière

Notre-Dame-de-la-Présentation, aidez-nous à rester toujours purs de corps et d'âme ! Ranimez toujours notre désir de vouloir participer à votre pureté miraculeuse !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 



5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple


Lecture : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52

Méditation : Saint Pio de Pietrelcina, dit « Padre Pio » (1887-1968) : italien. Frère mineur Capucin, prêtre et confesseur. Sa vie entière, émaillée de nombreux miracles, est un modèle de sainteté : lui-même reçut les stigmates. Il jouissait de son vivant d'une grande réputation de sainteté, avait une grande dévotion pour la Très Sainte Vierge Marie, et plaçait le Saint Rosaire au cœur de sa vie de prière. Saint Patron des confesseurs, des adolescents et des volontaires de la défense civile.


Saint Padre Pio, citation sans référence :

« Ô Marie, Douceur Éternelle, gardez Jésus dans notre cœur. 

Mais si, par malheur, nous devions le perdre, oh! Faites-le nous retrouver de suite! »

 

  • Prière

Notre-Dame du Recouvrement, ne nous laissez jamais perdre Jésus, et aidez toutes les personnes qui L'ont perdu à Le retrouver rapidement !

Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !

1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima 

 


À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l'Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

 

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »





Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

GJ
place Metz, il y a 1 semaine
« Merci, Mazette, pour le partage de ces sages méditations et de la vie de leurs auteurs ; c’est un réel souffle de fraîcheur spirituelle !! » Bien en Union de Prières, Amen, amen.
Mazette
place Montpellier, il y a 1 semaine
Merci infiniment pour votre gentillesse GJ! J'espère en effet que ces méditations permettent à de nombreuses personnes de redécouvrir chaque mois les richesses de notre foi (nos saints, notre doctrine spirituelle et notre tradition). À samedi en très grande union de prière, avec et par Marie! Amen!