"Jésus exulta de joie sous l'action de l'Esprit Saint " (Lc 10, 21-24) - Hozana

"Jésus exulta de joie sous l'action de l'Esprit Saint " (Lc 10, 21-24)

"Jésus exulta de joie sous l'action de l'Esprit Saint " (Lc 10, 21-24)

Chant final: "Anima Christi (corps glorieux du Christ)" par CELEBRATIO

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

À l'heure même, Jésus exulta de joie
sous l’action de l’Esprit Saint,
et il dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
Tout m’a été remis par mon Père.
Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ;
et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils
et celui à qui le Fils veut le révéler. »

Puis il se tourna vers ses disciples
et leur dit en particulier :
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, je vous le déclare :
beaucoup de prophètes et de rois
ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Payen

La connaissance du Vrai Dieu des évangiles n’est accessible qu’aux tout-petits, nous

dit Jésus. Les sages et les savants ont donc beaucoup de difficultés à entrer dans cette révélation d’un Dieu d’Amour, devenu homme au milieu de l’histoire des hommes, pour sauver l’humanité.

Le clef de la connaissance du Royaume de Dieu ne correspond pas à un brillant coefficient intellectuel, mais à une qualité intérieure, un regard humble et lucide, un consentement à reconnaître que l’homme n’est pas le maître tout puissant de la création.

La clef de la connaissance du Vrai Dieu d’Amour est d’abord l’acceptation de nos limites, de nos fragilités. Le risque du savant c’est justement qu’il sait tout sur tout, il risque de vivre dans un monde clos, fermé sur lui-même, sans Dieu…

Dieu se révèle aux humbles. Jésus n’est connu que de ceux qui reconnaissent leur petitesse, leurs limites. Pour que la grâce de la connaissance me soit donnée, il me faut abandonner l’illusion de ma toute puissance…

« Ce que Tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits » nous dit Jésus.

Père, Seigneur du Ciel et de la Terre, Toi le créateur de tout l’univers, tu as voulu te révéler aux tout-petits.

Accorde-nous la simplicité du regard et du cœur, l’humilité de l’intelligence.

Nous te le demandons pour chacun de nous et pour tous ceux et celles qui te cherchent en vérité.

Que ton Esprit-Saint nous donne d’être remplis de ta connaissance, et que nous soyons heureux de te voir en Ton Fils, Jésus, le Christ, Notre Seigneur.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader