Car celui qui me trouve a trouvé la vie, Et il obtient la faveur de l'Eternel. - Hozana

Car celui qui me trouve a trouvé la vie, Et il obtient la faveur de l'Eternel.


'La foi et la recherche de Dieu''
La lumière de la foi en Jésus éclaire le chemin de tous ceux qui cherchent Dieu
Le chemin de l'homme religieux passe par la confession d'un Dieu qui prend soin de lui et qui n'est pas impossible à trouver. 
Quelle autre récompense Dieu pourrait-il offrir à ceux qui le cherchent, sinon de se laisser rencontrer ? 
L'homme religieux cherche à reconnaître les signes de Dieu dans les expériences quotidiennes de sa vie, dans le cycle des saisons, dans la fécondité de la terre et dans tout le mouvement du cosmos. 
Dieu est lumineux, et il peut être trouvé aussi par ceux qui le cherchent avec un cœur sincère.
L'image de cette recherche se trouve dans les Mages, guidés par l'étoile jusqu'à Bethléem 
(cf. Mt 2, 1-12). 
Pour eux, la lumière de Dieu s'est montrée comme chemin, comme étoile qui guide le long d'une route de découvertes. 
L'étoile évoque ainsi de la patience de Dieu envers nos yeux, qui doivent s'habituer à sa splendeur. L'homme religieux est en chemin et doit être prêt à se laisser guider, à sortir de soi pour trouver le Dieu qui surprend toujours. 
Ce respect de Dieu pour les yeux de l'homme nous montre que, quand l'homme s'approche de Lui, la lumière humaine ne se dissout pas dans l'immensité lumineuse de Dieu, comme si elle était une étoile engloutie par l'aube, mais elle devient plus brillante d'autant plus qu'elle est plus proche du feu des origines, comme le miroir qui reflète la splendeur. 


La confession chrétienne de Jésus, unique sauveur, affirme que toute la lumière de Dieu s'est concentrée en lui, dans sa « vie lumineuse », où se révèlent l'origine et la consommation de l'histoire
Il n'y a aucune expérience humaine, aucun itinéraire de l'homme vers Dieu, qui ne puisse être accueilli, éclairé et purifié par cette lumière. 
Plus le chrétien s'immerge dans le cercle ouvert par la lumière du Christ, plus il est capable de comprendre et d'accompagner la route de tout homme vers Dieu.
Puisque la foi se configure comme chemin, elle concerne aussi la vie des hommes qui, même en ne croyant pas, désirent croire et cherchent sans cesse. 
Dans la mesure où ils s'ouvrent à l'amour d'un cœur sincère et se mettent en chemin avec cette lumière qu'ils parviennent à saisir, ils vivent déjà, sans le savoir, sur le chemin vers la foi. 
Ils cherchent à agir comme si Dieu existait, parfois parce qu'ils reconnaissent son importance pour trouver des orientations solides dans la vie ordinaire ou parce qu'ils expérimentent le désir de lumière au milieu de l'obscurité, mais aussi parce que, en percevant combien la vie est grande et belle, ils pressentent que la présence de Dieu la rendrait encore plus grande. 

101733-car-celui-qui-me-trouve-a-trouve-la-vie-et-il-obtient-la-faveur-de-l-eternel

Saint Irénée de Lyon raconte qu'Abraham, avant d'écouter la voix de Dieu, le cherchait déjà « d'un cœur brûlant d'amour », et « il parcourt la terre entière cherchant la trace de Dieu », jusqu'à ce que « Dieu soit rempli de tendresse pour celui qui le cherche seul et en silence » .
 Celui qui se met en chemin pour faire le bien s'approche déjà de Dieu, est déjà soutenu par son aide, parce que c'est le propre de la dynamique de la lumière divine d'éclairer nos yeux quand nous marchons vers la plénitude de l'amour.





Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader