Respect - Hozana

Respect

Respect

 

Il existe des gens qui prennent au sérieux leur vie intérieure et qui veulent réellement pouvoir prier en silence et en paix. Ils ont droit à ce temps d’intimité avec le Christ, notre Grand Prêtre, sans être dérangé par les conversations de ceux qui ont adopté des habitudes irrespectueuses et irréfléchies devant le Saint Sacrement. Quoi que puisse vous dire tel prêtre ou tel liturgiste, soyez bien certains que la discipline traditionnelle de l’Eglise en cette matière est toujours en vigueur. Le Saint-Père lui-même a fréquemment parlé du besoin de tranquillité dans la prière, de la nécessité du silence et de la révérence devant le Saint-Sacrement. Les révolutionnaires liturgiques veulent abandonner tout sens du sacré au nom de la « communauté ». Mais toute communauté qui ne repose pas sur une profonde révérence envers le Saint Sacrement se dissoudra bientôt en une impiété dénuée de sens. Gardons le silence devant notre Seigneur et notre Roi. Taisons-nous lorsque nous sommes en face de sa Présence réelle. Et que Marie, Mère de l’Eucharistie, nous aide à entrer dans les profondeurs des trésors sacrés de ce très auguste sacrement d’Amour incarné par notre désir de prier ici avec ferveur en préparation pour l’éternité que vous vivrons au Ciel avec son divin Fils.qu’il existe des gens qui prennent au sérieux leur vie intérieure et qui veulent réellement pouvoir prier en silence et en paix. Ils ont droit à ce temps d’intimité avec le Christ, notre Grand Prêtre, sans être dérangé par les conversations de ceux qui ont adopté des habitudes irrespectueuses et irréfléchies devant le Saint Sacrement. Quoi que puisse vous dire tel prêtre ou tel liturgiste, soyez bien certains que la discipline traditionnelle de l’Eglise en cette matière est toujours en vigueur. Le Saint-Père lui-même a fréquemment parlé du besoin de tranquillité dans la prière, de la nécessité du silence et de la révérence devant le Saint-Sacrement. Les révolutionnaires liturgiques veulent abandonner tout sens du sacré au nom de la « communauté ». Mais toute communauté qui ne repose pas sur une profonde révérence envers le Saint Sacrement se dissoudra bientôt en une impiété dénuée de sens. Gardons le silence devant notre Seigneur et notre Roi. Taisons-nous lorsque nous sommes en face de sa Présence réelle. Et que Marie, Mère de l’Eucharistie, nous aide à entrer dans les profondeurs des trésors sacrés de ce très auguste sacrement d’Amour incarné par notre désir de prier ici avec ferveur en préparation pour l’éternité que vous vivrons au Ciel avec son divin Fils.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader