Jour 9 - Je suis ta Mère, n'es-tu pas au creux de mon manteau ?

Jour 9 - Je suis ta Mère, n'es-tu pas au creux de mon manteau ?

La "Petite Maison" de Marie

"Le lendemain (13 décembre) l'Evêque lui dit : "Alors montre-nous le lieu où selon le désir de la Dame du Ciel nous construirons son ermitage!". Dès l'instant on rassembla des gens pour travailler à l'édifier". (Pour accomplir la demande de la Vierge, le premier ermitage sera construit en 15 jours et inauguré à Noël 1531)

Puis tout le monde accompagne Juan-Diego jusqu'à sa maison de Tulpetlac où l'oncle Juan-Bernardino confirme avoir vu la Dame, et qu'à l'heure-même où elle s'entretenait avec Juan-Diego, il avait été guéri.

"Elle avait dit aussi que l'on appellerait son Image précieuse :

"La Toute Vierge Sainte Marie de Guadalupe"

101691-je-suis-ta-mere-n-es-tu-pas-au-creux-de-mon-manteau-ou-je-croise-les-bras

L'Image de la Toute Vierge Sainte Marie de Guadalupe

L'Image contient une multitude de symboles qui parlaient instantanément à l'Indien Juan-Diego. Le Saint Pape Jean-Paul II a pu dire de l'Image merveilleuse, non faite de main d'homme, de la Vierge de Guadalupe qu'elle est "un modèle d'évangélisation parfaitement inculturée". Sainte Marie de Guadalupe a su découvrir les "Semences du Verbe" dans la culture aztèque, les dégager de ce qui faisait obstacle à la Vérité, et les mener à la perfection de la révélation de Jésus-Christ Sauveur. C'est Jésus Lui-même, incarné dans le sein de Marie qui vient à notre rencontre sur le mont Tepeyac. La Vierge de Guadalupe est enceinte, Juan-Diego le voit à la ceinture noire à 2 brins qu'elle porte, à la manière des femmes de son peuple. 

Les signes sont nombreux. Pour avoir un regard complet sur l'analyse de l'Image, voir le livre de David Caron et jean-Pierre Rousselle : "Notre-Dame de Guadalupe - L'Image face à l'Histoire et à la Science".

L'un des signes les plus significatifs se trouve sur la robe de la Vierge, à la hauteur du nombril : une seule petite fleur à 4 pétales figure au milieu d'autres fleurs plus imposantes et plus nombreuses. Cette petite fleur unique est le symbole du Dieu qui surpasse tous les autres dieux dans le panthéon aztèque. C'est le "Nahui Ollin" ou "4-Mouvements" : il représente "le Soleil sur le point de naître".  Marie porte l'Enfant-Jésus, en qui les Indiens sont invités à voir le nouveau "Nahui Ollin", le Soleil Véritable. Jésus est bien "sur le point de naître" le 12 décembre 1531, date exacte du solstice d'hiver (calendrier julien).

Prions Marie Mère de l'Enfant-Jésus à Noël, et notre Mère

Ô Marie, comment te remercier d'être venue à la rencontre de tout un peuple à travers Juan-Diego et Juan de Zumarraga ! Aujourd'hui tu es venue dans nos maisons et dans nos coeurs pendant cette neuvaine en semant la Foi, l'Espérance et la Joie de Ta Charité. Tu es venue rendre pour nous visibles les réalités invisibles de Dieu. En cet Avent tu viens pour mettre au monde ton Fils Jésus, le Sauveur de tous les hommes.

Bientôt il sera là "au creux de ton manteau, où tu croises les bras", dans ta Petite Maison de Bethléem comme dans celle de la "Villa" de Mexico, sous la voûte étoilée sillonnée par les anges chantant la gloire de Dieu au plus haut des Cieux. Tu reçois Jésus, tu reçois Juan-Diego, tu reçois chaque nouveau baptisé comme ton "petit dernier". 

Et nous le savons, chacun de nous est aussi ce "petit dernier" que tu chéris 
et protèges en Ton Coeur Immaculé !

Dans les 8 ans qui suivirent les apparitions de la Vierge en Nouvelle Espagne, 9 millions d'Indiens demandèrent le baptême. 

Marie, moi aussi je désire voir Ton Image et Ta Vérité fleurie imprimées au creux de la "tilma" de mon baptême. Emmène-moi, guide-moi dans Ton Temple vers "nos seigneurs les prêtres" pour recevoir d'eux les Sacrements de l'Eglise : Baptême, Réconciliation, Eucharistie... 

102747-j9-je-suis-ta-mere-n-es-tu-pas-au-creux-de-mon-manteau-ou-je-croise-les-bras

Et enfin avec Toi Marie, et tous mes frères,
je veux adorer Jésus Dieu-Petit-Enfant qui naît le jour de Noël
dans Ta "Petite Maison" de la Crèche,
 dans la joie inégalée qui fut celle de l'Indien Saint Juan-Diego en 1531.

"L'Offrande" 

Auprès de Ton Image Marie, dans la joie de Noël qui vient,
nous prions encore une dizaine de chapelet :

1 Notre Père
0 "Je vous salue Marie" en incluant ces mots :

"Je vous salue Marie, pleine de grâce, Mère de l'Emmanuel, le Seigneur est avec vous..."

1 Gloire au Père ...

Merci à tous d'avoir prié cette neuvaine en communion !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader