"Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume" (Lc 23, 35-43) - Hozana

"Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume" (Lc 23, 35-43)

"Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume" (Lc 23, 35-43)

Chant final: "Souviens-toi (de Golgotha)" par John FEATHERSTONE

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
on venait de crucifier Jésus,
et le peuple restait là à observer.
Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient :
« Il en a sauvé d’autres :
qu’il se sauve lui-même,
s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! »
Les soldats aussi se moquaient de lui ;
s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée,
en disant :
« Si tu es le roi des Juifs,
sauve-toi toi-même ! »

Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui :
« Celui-ci est le roi des Juifs. »
L’un des malfaiteurs suspendus en croix
l’injuriait :
« N’es-tu pas le Christ ?
Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! »
Mais l’autre lui fit de vifs reproches :
« Tu ne crains donc pas Dieu !
Tu es pourtant un condamné, toi aussi !
Et puis, pour nous, c’est juste :
après ce que nous avons fait,
nous avons ce que nous méritons.
Mais lui, il n’a rien fait de mal. »
Et il disait :
« Jésus, souviens-toi de moi
quand tu viendras dans ton Royaume. »
Jésus lui déclara :
« Amen, je te le dis :
aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

Source : AELF

Méditation : Pasteur Jean-PIerre Steinberger

"Paradis", c'est le dernier mot de l'évangile de ce dernier dimanche de l'année liturgique. C'est aussi la seule fois que Jésus prononce ce mot de "paradis".

Assez souvent, par contre, Jésus prononce le mot "aujourd'hui". Aux gens de Nazareth il dit : "aujourd'hui cette parole est accomplie". À Zachée, il dit "il faut que je demeure aujourd'hui chez toi" et "le salut est entré aujourd'hui dans cette maison". À Pierre, il annonce "le coq ne chantera pas aujourd'hui que tu m'aies renié trois fois". Enfin à l'homme crucifié à son côté, il dit :"aujourd'hui, tu sera avec moi dans le paradis". Mais ou est ce paradis ?

Si, au Golgotha, l'homme à qui Jésus s'adresse ne sait pas où est le paradis, il sait où est l'enfer. L'enfer, il est sur cette croix à laquelle on l'a cloué pour qu'il agonise à la vue de tous. Aujourd'hui, il est avec Jésus dans son enfer. Il est en enfer, mais avec Jésus. Est-ce pour cela que Jésus lui parle du paradis ?

L'enfer, nombreux sont les vivants qui l'ont vécu cette année. Pris dans les incendies d'Amazonie, de Grèce ou de Sibérie, dans les guerres de Syrie ou du Yémen, combien ont dû crier "Souviens-toi de nous Seigneur !" et je ne peux croire que le Seigneur les a oubliés.

Aujourd'hui, en ce dernier dimanche de notre année liturgique, je me demande Seigneur, si les naufragés en Méditerranée sont aujourd'hui avec toi dans le paradis, mais je sais et je crois que toi tu étais et avec eux dans leur enfer

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader