COMMENTAIRE DE L'ÉVANGILE DE SAINT MATHIEU, CHAPITRE 12,1-14 - Hozana

COMMENTAIRE DE L'ÉVANGILE DE SAINT MATHIEU, CHAPITRE 12,1-14

3) LE MYSTÈRE DU ROYAUME DES CIEUX 


Du verset 1 à 14
Dans cette séquence, tous commencent encore un jour de sabbat, d'abord dans les champs et ensuite à la synagogue en un double débat qui montrera en quel sens jésus attire ceux qui peinent sous le poids des fardeaux ; c'est un jour de sabbat que les disciples mangent les épis de blé, et dans la stricte observance de la loi, leur geste équivaut à celui d'un moissonneur, donc d'un travailleur, alors que tous travaux et interdit ce jour là. Les pharisiens très opportunément dénoncent l'infraction à jésus, alors que les pharisiens savaient que c'était à cause de la faim, que les disciples avaient fait ces gestes… et la réponse de jésus se fera sur trois exemples tirés de la bible.

a) l'incident évoqué n'a pas de rapport avec le sabbat comme le soulignent les pharisiens ; l'argument porte seulement sur la notion d'interdits sur l'autorité de David ; ce qui explique que dans une situation critique dieu accepte que son élu et son entourage immédiat s'approprient le sabbat pour la survis de tous… la pertinence de la comparaison n'est que suggestive, car ici, jésus et d autant plus grand que David, par le statut de christ, et de fils de Dieu de surcroît, voulu en tant qu'homme de la descendance Davidique !

b) Dans les v, 5-6, Matthieu argumente que les prêtres du temple violent légitimement la Loi, dans le repos du sabbat pour que soit assuré le service du culte dans le temple… et Jésus ajoute il y a ici plus que le temple en parlant de son, n propre corps, et comme Christ de Dieu ; Jésus incarne donc plus que tous temple, car en Lui la présence de Dieu peut inspirer une pratique spécifique du sabbat.

c) Enfin la pratique du sabbat dois se fonder sur le commandement prophétique de la miséricorde, (Os 6,6) ce que fait Jésus vis-à-vis des pécheurs… donc de ses disciples qui agissent sous l impulsion de la faim; mais pire encore Jésus juge ici l'interprétation que font les pharisiens du sabbat, car le regard accusateur de l'incident leur fait totalement oublié d'être miséricordieux, et ne comprennent pas que le fils de l homme à qui Dieu confie tout pouvoirs y compris celui d'interpréter à pratique du sabbat.

Le sabbat est pour l'homme, dénoncera Jésus, et non l'homme pour le sabbat, ce qui répond aux critiquent sur deux fronts: 1) voyez d abord comment la Sainte Bible nous rapporte elle-même qu'elle admet de saintes exceptions sur l'ordre du sabbat ; 2) mais surtout que jésus et maître du sabbat car le fils de l'homme en obéissance à son Père, à poser l'amour miséricordieux de son Père comme principe premier; ce qui change totalement la donne exposée par le sanhédrin. Ce qui se relate par le verset 14 que, les pharisiens excédés des réponses toujours cinglante de Jésus par rapport à leurs interprétations de la Loi, leurs faisait perdre autorité sur la populace, les mettaient en grandes difficultés, cherchant donc sa perte à tout prix, fussent même par passé par des solutions irrémédiables que sera la passion de notre Seigneur


Je vous invite à relire le passage de l'Evangile et son commentaire plusieurs fois et à noter vos questions tout au long de la semaine. Jeudi prochain, vous pourrez m'envoyer vos réflexions, vos questions, en commentant la publication ou en m'écrivant un message ; et je tâcherai d'y répondre.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Utilisateur effacé
 il y a 1 an
En communion de prière Alléluia Amen 🙏