Le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c'est vous. - Hozana

Le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c'est vous.

Le sanctuaire de Dieu est saint, et ce  sanctuaire, c'est vous.

Samedi de la 31ème semaine 9 novembre 2019



“Frères, vous êtes une maison que Dieu construit. Selon la grâce que Dieu m'a donnée, moi, comme un bon architecte, j'ai posé la pierre de fondation. Un autre construit dessus. Mais que chacun prenne garde à la façon dont il contribue à la construction. La pierre de fondation, personne ne peut en poser d'autre que celle qui s'y trouve : Jésus Christ.”



Frères bien aimés, avec Jésus, il faut être polyvalent!


En effet, nous étions hier des gestionnaires, nous sommes aujourd'hui, des bâtisseurs!



Oui frères bien aimés, Jésus nous rappelle que nous sommes les bâtisseurs d'un Temple saint, les bâtisseurs de ce Temple qui est en nous, et ce Temple, c'est le Christ Lui-même.Le Christ notre Époux a établi sa demeure en nos coeurs!



“Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?


Si quelqu'un détruit le sanctuaire de Dieu, cet homme, Dieu le détruira, car le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c'est vous.”



Comme nous le rappelle Saint Paul, l'Esprit Saint habite en nous. Nous sommes donc appelés à être responsables de la mission qui nous est confiée, responsable de ce Temple Saint.



Saint, Saint, Saint est le Seigneur, proclament les chérubins dans le ciel! Nous sommes donc chargés de participer à cette construction, en suivant la “feuille de route” qui nous a été donnée. Un peu comme si notre chef projet nous confiait un programme de développement, à nous de le mener à son terme. Et le terme de ce plan de développement, ce sera notre rencontre avec le Seigneur.



“Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai.” Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.Aussi, quand il se réveilla d'entre les morts,ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela ;


ils crurent à l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.”



Chers amis, nous devons garder sans cesse en mémoire, que nous sommes ce Temple Saint. Non, décidément, plus rien ne peut être comme avant, ce jour où nous prenons conscience de cette Habitation Sainte en nous, et que nous nous offrons au Seigneur pour être dignes de l'accueillir en nos âmes.



Le jour où nous prenons conscience que l'Esprit Saint demeure en nous, le jour où nous établissons entre Dieu et nous, une véritable relation amoureuse, le jour où nous vivons dans sa dépendance, un mystérieux échange s'établit alors, qui nous unit à Lui, un échange d'Amour, un coeur à coeur.



Un souffle vient alors remplir notre vie, lui procurer une force qui dynamise tous les instants de notre vie, en inspire les décisions, établit un doux échange, tel un bien aimé avec sa bien aimée.



Alors, tout redevient possible, pour cette âme qui se croyait perdue, anéantie.


Elle trouve force et courage, car elle n'est plus seule désormais, elle sait que son Bien Aimé veille désormais, près d'elle, et que jamais plus, il ne la quittera.



Amen.

Je confie à vos prières deux personnes à la rue, pour lesquelles il me faut trouver des solutions, ainsi que toutes les personnes en situation de précarité, pour lesquelles l'arrivée froid rendra urgente la nécessité de trouver des "temples" qui les accueillent. Merci. 




Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6