Jeudi 7 novembre: Martin, Prêtre à la manière des Apôtres - Hozana

Jeudi 7 novembre: Martin, Prêtre à la manière des Apôtres

Jeudi 7 novembre: Martin, Prêtre à la manière des Apôtres

« Il n'y avait que le Christ sur ses lèvres, que la bonté, la paix, la miséricorde en son cœur »

« qui donc fut affligé sans qu'il fût affligé aussi ? Qui a péri qu'il n'en ait gémi ? »

Ce qui poussa Sulpice Sévère à écrire la Vita Martini était la conviction d'avoir trouvé en Martin un évêque digne des premiers temps de l'Église, émule des apôtres. Pour lui, Martin est apparu comme un témoin de la nouveauté de l'Évangile, de son jaillissement, dans un monde déjà vieilli et installé, dans une Église menacée par la concupiscence des yeux (les richesses) et l'orgueil de la vie.

Martin n'a désiré ni le sacerdoce, ni l'épiscopat. Il y fut appelé.

Il était brûlé intérieurement par la charité pastorale et épris d'une tendre compassion pour les hommes de son temps : il évangélise, il soigne, il lutte, mais surtout il aime de toute ses forces. Sa charité est eucharistique.

« L'esprit de pauvreté et de charité est la gloire et le signe de l'Eglise du Christ » (Gaudium et Spes, 88).

Il s'est abandonné à l'Esprit pour agir selon le cœur de Dieu envers les pauvres. 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Dimanche 3 Novembre: Le soldat du Christ

Publication #1Initialement publiée le 3 novembre 2019

Lundi 4 novembre : Martin, le moine ermite

Publication #2Initialement publiée le 4 novembre 2019

Mardi 5 novembre: Martin, le moine ermite II

Publication #3Initialement publiée le 5 novembre 2019

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader