De grands signes venus du ciel

De grands signes venus du ciel

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là, comme certains disciples parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi”, ou encore : “Le moment est tout proche.” Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel. 

Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. » 
(Lc 21, 5-19)

 


Persévérer pour avoir la vie


Que celui qui fait oraison ne se relâche pas ni ne quitte la partie, quand il ne sent pas tout de suite cette douceur de dévotion qu’il désire. Il est nécessaire qu’il attende avec patience et persévérance la venue du Seigneur, car attendre et veiller bien souvent à la porte du sacré palais de sa majesté fait partie de la bassesse de notre condition et de la grandeur de cette entreprise ! Et quand tu auras veillé ainsi quelque temps, si le Seigneur arrive, tu dois lui en rendre grâce ; et s’il te semble qu’il n’arrive pas, humilie-toi devant lui en reconnaissant que tu ne mérites pas ce que l’on ne te donne pas, te contentant d’avoir fait le sacrifice de toi-même, renoncé à ta volonté propre et crucifié ton envie, lutté contre le démon et contre toi-même, ayant fait au moins ce qui dépendait de toi. Et si tu n’as pas adoré le Seigneur avec l’adoration sensible que tu désirais, il suffit que tu l’aies adoré en esprit et en vérité comme lui veut l’être. Et crois-moi, c’est certainement là le point le plus périlleux de cette navigation, l’endroit où les véritables dévots font leurs preuves, et si tu t’en sors bien, tout le reste te réussira.

 

St Pierre d’Alcantara

 


(Traduction inédite de Max de Longchamp pour Magnificat.)

Saint Pierre d’Alcantara († 1562), d’une austérité légendaire au cœur de la réforme franciscaine espagnole, fut l’un des maîtres et le directeur spirituel de sainte Thérèse d’Avila.

 


Salvator Mundi (détail, 1395), Francesc Comes (actif entre 1390 et 1415), Palma de Majorque (Espagne), église Sainte-Eulalie. © akg-images / Album / Oronoz

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT