« Le règne de Dieu est au milieu de vous »

« Le règne de Dieu est au milieu de vous »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là, comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : « La venue du règne de Dieu n’est pas observable. On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Puis il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. » 
(Lc 17, 20-25)

 

Le royaume de « l’anti-mal »


Jésus annonce que Dieu a commencé à envahir le royaume de Satan et à détruire son pouvoir. Le combat décisif a déjà commencé. Dieu vient détruire non pas les personnes, mais le mal, qui est à la racine de tout et qui avilit la vie tout entière. Jésus est convaincu : « J’ai vu Satan tomber du ciel comme l’éclair » (Lc 10, 18). Ces mots sont peut-être l’écho d’une expérience qui a marqué sa vie de façon décisive. Il voit que le mal commence à être vaincu. Ce que certains milieux attendaient commence à devenir une réalité. « Alors viendra le royaume de Dieu pour ses créatures, l’heure finale sonnera pour le diable et avec lui disparaîtra la tristesse. » L’ennemi à combattre, c’est Satan, et nul autre. Dieu ne vient pas détruire les Romains ni anéantir les pécheurs. Il vient tous les libérer du pouvoir ultime du mal. La bataille entre Dieu et les forces du mal, pour le contrôle du monde, n’est pas un « combat mythique », c’est un affrontement réel et concret, qui se produit constamment dans l’histoire humaine. Le royaume de Dieu s’ouvre un chemin là où les malades sont protégés de la souffrance, où les possédés sont libérés de leurs tourments, et où les pauvres retrouvent leur dignité. Dieu est « l’anti-mal » : il veut détruire tout ce qui fait souffrir l’être humain.

 

José Antonio Pagola

 


José Antonio Pagola a été professeur de christologie à la faculté de Vitoria (Espagne), recteur de séminaire, vicaire général et directeur de l’institut de théologie et de pastorale de San Sebastian.



Téléchargez gratuitement l’Application Magnificat sur votre smartphone ou tablette et priez chaque jour avec Magnificat (le premier mois est gratuit) en cliquant ici.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT