Facebook PixelApprendre à prier J21 - Hozana
Donatienne

Donatienne dans 21 jours pour apprendre à prier !

Publication #21Initialement publiée le 7 novembre 2019

Apprendre à prier J21

Apprendre à prier J21


L'Esprit Saint prie en nous

 

Dans l’Évangile, nous voyons le Christ louer, remercier, intercéder, offrir : "Père, je Te rends grâce…" (Mat 11, 25). 

Il est le parfait adorateur du Père. Il n'y a qu'une seule vraie prière, celle du Fils en dialogue perpétuel avec son Père. Au cœur de cet échange, il y a l'Esprit qui porte l'élan du Fils vers le Père et l'élan du Père vers le Fils. Maintenant que Jésus est remonté au ciel, l'Esprit Saint continue son œuvre. Sa mission est de transmettre aux hommes ce qu'il a reçu et de les instruire.

 (Rom 8, 26). "L'Esprit vient en aide à notre faiblesse car nous ne savons pas prier comme il faut. L'Esprit intercède pour nous en des gémissements ineffables (intraduisibles, incompréhensibles)"

Comme il est l'Esprit du Fils, sa prière est essentiellement filiale. Elle est l'exclamation de tendresse que l'Esprit fait retentir en nous : "Dieu sa envoyé en nous l'Esprit de son Fils qui s'écrie 'Abba, Père'" (Gal 4, 4-6 ; Rom 8, 14-16).

 

Ainsi la prière chrétienne n'est pas d'abord l'œuvre de l'homme, mais la prière du Christ agissant par l'Esprit ; donc, en réalité nous n'avons pas à "faire" une prière, mais à rejoindre une prière qui se trouve déjà en nous. Bien sûr, la plupart du temps nous ne sentons rien. Mais il faut croire que l'Esprit Saint est là.

 

Donc, faire oraison c'est descendre dans notre cœur et laisser l'Esprit Saint nous élever vers Jésus et, par Lui, vers le Père. Également, c'est demander à l'Esprit Saint de nous remplir d'amour.

 

Telle est l'extraordinaire valeur de la prière, même la plus sèche : c'est celle de la Trinité en nous, avec nous. Il suffit de donner son consentement à l'Esprit Saint ; c'est le "Je veux ce que Tu veux". L'oraison n'est pas la prière de l'homme seul, elle est l'œuvre de l'Esprit de Dieu uni à l'esprit de l'homme qui apprend peu à peu à entrer dans le dialogue divin.

 

 

L'Esprit agit dans le centre profond et secret de notre âme. Il nous révèle des profondeurs que nous ne soupçonnions pas. Il fait de nous "l'homme nouveau" (Eph 4, 26 ; Col 3, 10), c'est-à-dire l'homme qui partage la vie de la Sainte Trinité : "Quiconque est en Christ est une créature nouvelle" (2Cor 5, 17 ; Gal 6, 15). Saint Grégoire de Nysse précise : "Saint Paul appelle créature nouvelle "l'habitation du Saint-Esprit dans un cœur pur, indemne du mal".

 

Dès maintenant, l'Esprit Saint nous introduit dans le domaine divin. En nous le Père engendre le Fils ; en nous le Père et le Fils s'aiment infiniment, et leur amour mutuel, c'est l'Esprit Saint. Actuellement, cet échange mystérieux se passe en général au-delà de toute compréhension. Mais nous faisons confiance à l'Esprit Saint qui nous permet de vivre dès maintenant en enfants de Dieu, par la foi.

 

 

L'Esprit Saint agit plus fortement pendant l'oraison, parce que nous sommes alors branchés sur la source et totalement disponibles. Nous collaborons avec Lui et le résultat est meilleur. Comme la cire chauffée devient malléable, nous nous laissons pétrir par la main de l'artiste divin. Il imprime peu à peu en nous l'image du Christ. Nous ressemblons chaque jour un peu plus au modèle. Il rend l'âme lumineuse et aimante, comme Lui, dans la mesure de notre docilité. Lui qui est l'Esprit Saint, il nous sanctifie. Nous n'avons rien d'autre à faire que de nous laisser transformer.

Exercice spirituel

Entrez dans le silence vraiment ! 

"Entrer dans le silence , quand on n'y est pas (encore) habitué, çà peut être déroutant au début et vous allez probablement être inondé de toute une foule de bruits en tout genre. Laissez-les passer, c'est l'affaire de quelques jours. Quand vous serez en silence et quand l'Esprit se manifestera , vous saurez que c'est lui. Il est ce qui peut vous arriver de plus réel dans votre vie, parce qu'il est votre vie Le  terme de ce passage, le passage du silence, c'est la rencontre avec l'Esprit. Vous allez l'apercevoir face à face. D'abord les traces de son passage, puis sa silhouette, ses couleurs, son odeur, son regard. Le signe que le rencontre a eu lieu, c'est les larmes. Des larmes de bonheur. Pleurez tout votre saoul. Ces larmes là attendent de couler depuis la création du monde." ( jean Druel p 26) . 

Et puis, c'est souvent dans la suite de notre journée que nous pouvons expérimenter que nous sommes unis à Lui. Une paix, une paix dans notre coeur profond , une "bonne action" spontanée, un sourire que nous gardons même dans les tribulations , un élan de charité envers quelqu'un .... sont autant de signes de son habitation en nous et de notre union profonde à Lui.

Bonne continuation sur ce chemin d'intériorité qui nous conduit droit vers le Père, le Fils et l'Esprit , qui nous permet de proclamer que nous vivons déjà "ici-haut", qui nous conduit à faire advenir le règne de Dieu ... Le monde a besoin de nous !

 

 

Viens Esprit Saint ( Glorious) : je n'ai plus peur

https://www.youtube.com/watch?v=3f6lVPH7MnY

 



 
 







Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 20 : A l'écoute de l'Esprit

Publication #20Initialement publiée le 6 novembre 2019

Jour 19 : Le Verbe s'est fait chair

Publication #19Initialement publiée le 5 novembre 2019

Jour 18 : Annonciation : voici que Dieu fait du nouveau !

Publication #18Initialement publiée le 4 novembre 2019

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader