Facebook PixelJour 6 : L'emploi de malade - Hozana
Maeja

Maeja dans Neuvaine à Claire de Castelbajac pour un enfant malade

Publication #6Initialement publiée le 23 octobre 2019

Jour 6 : L'emploi de malade

Jour 6 : L'emploi de malade

Signe de Croix

Seigneur, je confie à ton amour infini N... et tous les enfants malades.

Vie de Claire

Alors qu'elle est pensionnaire à Toulouse, elle note dans son carnet intime : 

Je voudrais bien savoir ce que je ferai quand je serai grande. Être mère de famille. J'aimerais tant avoir des enfants pour moi toute seule : mes enfants [...] Être missionnaire en Afrique, comme Albert Schweitzer. Que c'est beau de donner sa vie pour le bon Dieu ! Mais quitter sa maison, sa patrie, ses parents, c'est un dur sacrifice, mais si les missionnaires l'ont fait, pourquoi pas moi ? 'S'ils ont été saints, pourquoi pas moi ?', disait saint Augustin. Et que j'aimerais mourir comme Jésus sur la Croix, mourir par le martyre, c'est beau, et avec l'aide de l'Esprit-Saint, n'y arriverais-je pas ? Et Jésus mort sur la Croix, couronné d'épines, flagellé, insulté, profané [...], Lui mon Dieu, en qui je crois, j'espère et j'ai confiance, n'a-t-il pas souffert horriblement pour nos péchés ? Et au lieu d'aller porter la Bonne Nouvelle à ses pauvres afin qu'ils souffrent moins, nous restons dans un bon fauteuil, au coin du feu, tranquillement [...] ! C'est inadmissible, alors que tant de peuples nous attendent pour connaître le Christ !

Méditation

A son retour d'Assise chez elle pour passer les vacances de Noël elle déclare à sa mère : « Je suis mûre pour de grande choses, mais je ne sais pas lesquelles. » Chaque enfant, dans sa maladie, est doté d'une mission divine : celle de manifester que notre vocation première à tous, c'est d'aimer et d'être aimer. Car lorsque est cloué ou facilement couché au lit, on rend encore davantage manifeste cette destinée de notre être en se laisser aimer et en aimant tel que nous sommes. On est alors convié particulièrement à devenir missionnaire, témoigner par notre vie de notre foi et entraîner ainsi ceux qui nous entourent. Finalement, notre vocation c'est que les autres deviennent saints et la vocation des autres c'est que nous devenions saints !

Intention

Claire, je te confie particulièrement notre avenir. Je te confie nos projets de parents, d'enfants, d'amis... Je te confie toutes nos ambitions professionnelles, scolaires ou personnelles pour qu'elles soient conformes au plan que Dieu à sur nous. Aide-nous à accomplir notre pèlerinage terrestre avec zèle dans la confiance.

1 Notre Père - 1 Je vous salue Marie - Prière de la neuvaine (dans l'onglet Prière)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 5 : L'offrande quotidienne

Publication #5Initialement publiée le 22 octobre 2019

Jour 4 : La souffrance crucifiante

Publication #4Initialement publiée le 21 octobre 2019

Jour 3 : L'appréhension de la mort

Publication #3Initialement publiée le 20 octobre 2019

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader