Seigneur, apprends-nous à prier. - Hozana

Seigneur, apprends-nous à prier.

Seigneur, apprends-nous à prier.

"Seigneur, apprends-nous à prier."

Voila peut être la parole des disciples, qui va changer leur vie !


Chers amis, vous est-il déjà arrivé de voir et contempler quelqu'un en prière, et dans cette contemplation, sentir en vous le secret désir de vivre la même expérience ?


Eh bien, les disciples aujourd'hui, entrent dans une zone de désir, ils entrent dans un désir de Dieu. 

Ils viennent de faire cette expérience du Maître en train de prier, et cette expérience, assurément intense, foudroyante peut-être d'une certaine manière, vient éveiller en eux ce désir !


La prière en effet, parce qu'elle nous met en relation avec Dieu, avec sa puissance d'Amour, cet Amour qui devient alors brasier ardent en nos propres vies, a cette capacité de transformation de la personne, et cela se voit, cela peut attirer. 


Frères bien aimés, Jésus nous laisse en tous cas cette très belle prière du Notre Père. 

Elle est ce trésor que Jésus a laissé, avec l'eucharistie, à ses disciples. Elle est l'héritage de Jésus. 

Par là, nous pouvons réorienter nos vies vers ces essentiels, ces essentiels qui peuvent vraiment les structurer, leur donner leur assise, une assise solide.

Car mes amis, que sont nos vies sans des fondations solides? Elles ne sont rien, plus rien qu'un amas de pierres si tôt survenue la tempête. 


Chers amis, c'est cette prière qui a raison de Dieu "lorsque sa colère s'abat."

C'est cette prière qui peut toucher son coeur. 


Frères bien aimés, le monde est en feu, mais rien n'est perdu. 

Jésus nous apprend à prier, et c'est une des choses les plus extraordinaires qu'il pouvait faire. 


Frères bien aimés, rendons grâce à Dieu pour ce don de la prière et n'interrompons jamais notre prière, notre louange. 


Que notre prière s'élève devant toi Seigneur, comme un encens. 



https://youtu.be/1567hl3o2-M


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6