« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur »

« Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce jour-là, quelques pharisiens s’approchèrent de Jésus pour lui dire : « Pars, va-t’en d’ici : Hérode veut te tuer. » Il leur répliqua : « Allez dire à ce renard : voici que j’expulse les démons et je fais des guérisons aujourd’hui et demain, et, le troisième jour, j’arrive au terme. Mais il me faut continuer ma route aujourd’hui, demain et le jour suivant, car il ne convient pas qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem. 
Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous n’avez pas voulu ! Voici que votre temple est abandonné à vous-mêmes. Je vous le déclare : vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vienne le jour où vous direz : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » (Lc 13, 31-35)

 

Rien ne nous séparera de l’amour de Dieu


Jésus est le Fils de Dieu qui s’est livré pour nous tous, la preuve vivante, éternellement resplendissante, de l’amour incorruptible de Dieu le Père pour nous tous, pour toute l’humanité et pour toute la création.

Le pape François écrit : « Cette transmission de la foi, cœur de la mission de l’Église, arrive donc par la “contagion” de l’amour, ou la joie et l’enthousiasme expriment le sens retrouvé et plénier de la vie. La propagation de la foi par attraction exige des cœurs ouverts, dilatés par l’amour » (Message du pape François pour la Journée Mondiale des Missions 2018, 20 mai 2018).


Le Christ est l’amour qui demeure pour toujours en nous et réveille ceux qui dorment du sommeil de la mort ; qui traverse notre histoire depuis le commencement pour arriver jusqu’à la fin des temps et au-delà ; qui descend dans les profondeurs et pénètre dans les cieux ; qui nous sauve de toute peur et de tout esclavage, de tout ennemi et oppresseur ; qui nous libère et nous entraîne dans la gloire de la vie en communion. C’est l’amour qui nous rend forts, confiants, audacieux, invincibles, non seulement face aux ennemis humains et visibles, mais aussi face aux esprits invisibles, car Dieu est avec nous. L’accusation qui pesait sur nous a été retirée, le péché a été pardonné, l’amour a triomphé de la haine, l’injustice a été vaincue. L’affliction et l’angoisse ont reçu leur consolation, l’abîme a été comblé et les sommets sont descendus vers nous, la mort a cédé devant la vie, le temps a ouvert ses portes sur l’éternité. En son Fils Jésus, Dieu a manifesté son amour et sa fidélité. À présent, rien ne pourra jamais nous séparer de cet amour.

 

Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples/OPM

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT