Le signe de Jonas

Le signe de Jonas

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc


En ce temps-là, comme les foules s’amassaient, Jésus se mit à dire : « Cette génération est une génération mauvaise : elle cherche un signe, mais en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas. Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ; il en sera de même avec le Fils de l’homme pour cette génération. Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera en même temps que les hommes de cette génération, et elle les condamnera. En effet, elle est venue des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici bien plus que Salomon. Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en même temps que cette génération, et ils la condamneront ; en effet, ils se sont convertis en réponse à la proclamation faite par Jonas, et il y a ici bien plus que Jonas. » (Lc 11, 29-32)

 

Un prophète étranger, inconnu


Mais voici que surgit et accourt un monstre des profondeurs, qui doit pleinement accomplir et engendrer le mystère ; un monstre est là, image terrifiante et cruelle de l’enfer qui, alors que la gueule avide, elle se jette sur le prophète, goûte et ressent la vigueur de son créateur, car en l’engloutissant elle court au jeûne : toute tremblante, elle adapte la demeure de ses entrailles et assure un séjour à l’hôte d’en haut : si bien que ce qui avait été la cause même du malheur devient l’incroyable embarcation pour la nécessaire traversée, gardant son passager et le rejetant après trois jours sur le rivage ; ainsi était donné aux païens ce qui était arraché aux Juifs. Et lorsque ceux-ci demandèrent un signe, le Seigneur jugea que leur serait donné ce seul signe, par lequel ils comprendraient que la gloire qu’ils avaient espéré recevoir du Christ devait être tout entière conférée aux païens.

Ce sera donc justice que les gens de Ninive se lèvent au jour du Jugement pour condamner cette génération, car ils se sont convertis, eux, à la proclamation d’un seul prophète naufragé, étranger, inconnu. Les Ninivites préfiguraient les nations qui devaient adhérer à la foi, et la reine du Midi l’Église.

Heureux sommes-nous, mes frères, car ce qui est arrivé d’abord symboliquement, ce qui était promis en figure, il nous est donné de le vénérer, de le voir et de le posséder dans sa pleine réalité.

 

St Pierre Chrysologue

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT