Facebook PixelDes nouvelles ! - Hozana

Des nouvelles !

Des nouvelles !

Bonjour à chacun d’entre vous !

Cela fait quelques jours que je suis repartie et pourtant... j'ai l’impression que cela fait longtemps !

Mes journées sont toujours aussi étonnantes...

Je suis passée par la Via Appia Antica pour sortir de Rome... pleine d’émotions... j'imagine tous ces ancêtres qui vont et viennent d’ici et là depuis tant de siècles...qui ont emprunté le même chemin !

Je ne sais pas pourquoi je suis attirée par l’église en hauteur de la ville de Castel Gandolfo. Lorsque je rentre dedans...! St Jean Don Bosco ! Padre Pio sur l’autel, St Sébastien, que j'ai salué le matin dans la Basilique St Sébastien ! Sacré Cœur...c’est ici que je dois m’arrêter !

Alors je prie et je vais à la paroisse demander. Père " Petit Jésus" (version italienne) me dit non... mais accepte de m’aider ! Merci Seigneur ! Il téléphone aux Sœurs religieuses... personne ne répond... il prend lui-même l’initiative de contacter des familles. Une accepte de m’offrir l’hospitalité. Anna Maria et Pierro ! Une très belle famille ! Elle m’offre un chapelet de Jérusalem qui a touché le creux de la Croix au Mont Golgotha... mes souvenirs me ramènent à Istres, Béatrice, Maria, Père Phillipe ! Nous nous quittons pleines de chaleur fraternelle ! Merci Seigneur ! Méditons avec beaucoup d’amour le mystère de la Visitation !

 

Puis je pars vers Velletri. Je rencontre Catherine, allemande sur le chemin. Elle est seule. De quoi puis-je parler ? De Jésus...! Alors je parle de mon doux Jésus... Je suis heureuse de sa présence à mes côtés, c’est bon entre femmes de marcher ensemble. Lorsque j'arrive à Velletri, je passe à la paroisse... Les prêtres m’aident... je parle du combat spirituel avec l’un et de notre état de frères et sœurs en Christ par l’onction du baptême et par notre communion au Christ !

Je suis accueillie par les Sœurs religieuses du Précieux Sang. C'est leur maison de repos, et je suis honorée qu’elles aient accepté... je suis une exception !

 

Je continue vers Coleferro. Lorsque j'entre dans la ville. Un monsieur qui attend dans sa voiture me propose de l’aide. Il s’appelle Matteo. Il revient d’un pèlerinage à Lourdes (en bus). Je ne sais pas pourquoi, il voit tout de suite en moi une sœur en Christ ! Il m’emmène à la paroisse St Bruno. Il se fait du souci pour moi ! Il ne peut pas m’accueillir chez lui. Je sens dans son cœur toute son angoisse pour moi... celle que je pouvais avoir au début ! Merci Seigneur pour ce partage fraternel ! Je reçois l’hospitalité dans une pièce paroissiale avec un lit de camp. Je vais acheter quelques petites choses et fait une toilette de chat, et un petit repas. Le Seigneur est Bon avec moi car j'ai besoin de dormir beaucoup !

 

Le lendemain, Matteo souhaite venir me dire au revoir. Je l’accompagne chez lui pour un café et je rencontre son père. Pour vous dire... vrai... j'ai embrassé Francesco Santopadre ! C'est leur vrai nom de famille !!! Vous vous rendez compte ! Merci Seigneur !

Matteo aimerait que je reste pour manger, que je reste pour le groupe de prière cet après-midi... il aimerait que je reste... Les pèlerins sont de passage... " Ne me retiens pas, va annoncer que je suis ressuscité !" Merci Seigneur pour ces rencontres fraternelles ! Merci pour ton cœur de Frère Matteo !

Je passe par Anagni, sur le conseil de Matteo. Puis Ferentino.

J’arrive vers 17h15. Il y a une première église, porte ouverte. Une dame attend en bas... Où est la messe ce soir ? Ici, à 18h. Merci Seigneur !

Je rencontre une dame qui prépare la messe. Je me présente et dis que je dois demander au prêtre pour recevoir l’hospitalité pour une nuit. Nous faisons le chapelet... L’église se remplit... un peu. Finalement, c’est ma voisine qui voit que je suis française et elle va à la sacristie... pour moi. Toute l’assemblée est au courant que je cherche un lieu d’accueil ! Moins je parle, plus Dieu agit ! Étonnant ! C'est une très belle famille qui m’accueille. Stefania et son frère Luca, Rosa la maman- nonna. Je passe une très belle soirée fraternelle !!!

 

Messe avec les Sœurs religieuses franciscaines. Puis je pars vers Abbaye de Casamari. La Sœur religieuse a dit ce matin, normalement ils n’accueillent pas... avec Dieu tout est possible !

Quand j’arrive là-bas, il est encore tôt 16h30. Je vais prier. Ensuite j'irai demander par principe mais sans grande conviction. Père Supérieur Don Alberto écoute ma demande. " Si c'est oui, merci Seigneur, si c'est non, merci Seigneur aussi !" Il me regarde et sourit légèrement. Oui, oui nous pouvons vous accueillir, mais pas pour manger. D’accord. Il me conseille un petit resto à côté. Je vais faire le chapelet et les vêpres avec eux. Puis repas. J'ai 10€, qu’est-ce que je peux manger ? Je prends une assiette de pâtes carbonara (celles d’Italie !!) et brochette de poulet. Je comprends que le chef me demande une ou deux...moi, je ne capte pas tout de suite qu’il s’agit de brochette ! Il parle avec son cuisinier... une, ça suffit ! Là maintenant je comprends !!! Non ! J'ai faim, deux, j'en veux deux !!! Oui, j'ai tout mangé et tout bien saucé ! Rien n'est resté !

Dans la rue, il y a un panneau avec les villages pour le Chemin San Benedetto. Je prends en photo...

Je veux passer par Isola dei Liri et aller vers Atina, puis Isernia. Mon désir d’être à San Giovianni Rotondo pour le 4 octobre est toujours présent !

 

Messe à 7h. Puis départ... le ventre plein de la veille...

Je rencontre un groupe d’hommes sur la route. L’un d’eux m’offre une boisson. Merci Seigneur !

Je passe à Isola dei Liri, c’est mignon, puis je pars sur Arpino... parce que je ne suis pas sûre de pouvoir marcher jusqu'à Atina !? En arrivant dans le village, de nouveau une carte avec les villages pour San Benedetto...! Seigneur ! Qu’y a-t-il à la fin de ce chemin ? Qu’est-ce que Montecassino ? Je prends le temps de regarder sur internet... C'est le lieu de sépulture de San Benedetto !!!! Seigneur Jésus ! Ça bouleverse tous " mes" plans !!!  C'est qui le pilote ? Ce n’est pas moi ! C'est mon Père Abba du Ciel ! D’accord... je vais là-bas. Saint Benoît est tellement actif auprès de moi, je dois aller le voir ! J’accepte de marcher beaucoup... Roccasecca, puis Castrocielo. J’arrive la nuit, je sais que je vais dormir dehors. Je suis tranquille avec l’idée, il me reste plus qu'à trouver le meilleur endroit. J'ai trouvé un champ d’une maison en construction, vide, avec des cartons... tout pour isoler du sol et si problème la nuit pour la pluie, un toit au sec. Parfait !

 

Je pars vers 6h30, je veux arriver au monastère bénédictin pour la messe de 10h30 en grégorien. Un chien me suit presque sur 8 km !!! Impossible de le faire fuir ! Il est adorable... dommage !

C'est dimanche... Fête de St Michel archange, St Gabriel et St Raphaël !!! Je ne prends pas tout de suite la mesure de cette grâce !!! C'est juste énorme ! Merci Seigneur ! Je te rends grâce et te loue mon Dieu !

St Benoît et Ste Scolastique...!

Je reçois le " diplôme" du chemin bénédictin... S’il savait mon chemin...oui, Julie a raison de dire "Camino del Segnore"!  

J'ai faim... Il y a à manger dans les distributeurs mais c'est très cher. Un sandwich et j’ouvre une boîte de sardines achetée la veille. Je sauce l’huile avec le pain. Je ne suis pas inquiète pour mon régime !

Je repars en début d'après-midi. Vers la montagne. J'ai 20 km à faire... Il est 13h30... Allez Céline !

Mon logiciel pour me guider me fait passer par la forêt. En fait, il y a une commémoration de la seconde guerre mondiale... avec chars, soldats en tenue d’époque... et à manger laisser çà et là sur les tables...! Merci Seigneur ! Sandwich improvisé avec chorizo et fromage ! Personne ne me dit rien et même si j’aimerais vérifier que ça ne pose pas problème... à qui demander ? Dieu pourvoit ! Il y avait même du vin rouge dans des verres... mais je n’ai pas osé... à cause de la qualité de leur vin ! Oui je suis pauvre mais le vin est un plaisir, mieux vaut ne pas en avoir que d’être déçue !

Forêt, groupe de randonneurs qui ont assisté à la commémoration. Je n'ai parlé avec personne, juste souris... personne n'a questionné ... Dans le village à Caira, je vais acheter un coca car j'ai soif de frais et de sucré. La dame serveuse me questionne. Je sens dans son regard de l’émotion. Je pars. Je décide de prendre un autre chemin plus en bitume... village Portella... où allez-vous ? Qui êtes-vous ? La vieille dame parle français...suisse, italienne... Maria Antonietta ! Elle m’offre l’hospitalité pour une nuit ! J’accepte ! Tout le village est au courant et ses neveux nièces viennent vérifier que cette étrangère est " correcte"! Merci Seigneur pour cette bienveillance envers leurs " Nonna"!

Je pense à Marie Antoinette de Monaco et à mes deux grands-mères qui doivent sûrement prier pour moi !

 

Merci Seigneur de me remettre sur Ta Voie ! Pardon Seigneur pour toutes les fois où j'ai voulu faire " mon" chemin.

Je sais que Tu as un dessein pour moi...puisses tu augmenter en moi ma Foi, mon Espérance et ma Charité !

Merci Seigneur pour ta patience envers moi, pour ta protection et pour mes Frères et Sœurs au Ciel et sur la Terre.

Que Dieu vous bénisse et vous garde abondamment !

Que Ste Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face vous accompagne et intercède pour vous !

Que notre mission de baptisés prenne tout son sens dans notre drôle de période ! Prêtre, prophète et roi !

Jésus est Vivant ! Il est ressuscité !

Que la Sainte Vierge Marie ouvre nos cœurs afin de recevoir pleinement l’effusion de l'Esprit Saint !

Je vous confie en prières, le sacrement de confirmation de notre petite sœur en Christ, Julie pour le 5 octobre !

En Union de prières les uns pour les autres !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader