Facebook PixelLundi 28 octobre 2019, « Je suis avec vous tous les jours(...) » - Hozana
Soeurs de la Miséricorde de Sées

Soeurs de la Miséricorde de Sées dans L'Amour est Mission

Publication #28Initialement publiée le 28 octobre 2019

Lundi 28 octobre 2019, « Je suis avec vous tous les jours(...) »

     « Concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu, nous avons été intégrés dans la construction qui a pour fondation les apôtres et les prophètes » : voilà comment nous sommes invités à voir l’Église que nous formons, nous qui avons été unis au Christ par le baptême, nous qui avons été incorporés en lui, nous que le Christ continue d’envoyer dans le monde pour y manifester la force qu’il nous communique par son Esprit. 

      La belle image paulinienne de « la construction qui s’élève harmonieusement » me fait penser à toutes nos cathédrales de France, à ces chefs d’œuvre de l’art gothique qui élèvent leurs voûtes vers le ciel tout en accueillant entre leurs colonnes, comme entre des bras rassurants et protecteurs, le peuple de tous les blessés de la vie. Les images de l’incendie de la cathédrale de Paris nous ont rappelé combien nous avons besoin de « Notre-Dame », combien nous avons besoin d’une Mère qui nous accueille à bras ouverts pour nous porter et nous élever dans les hauteurs de l’amour, de la foi, de l’espérance. 

     Quand l’incendie de Notre-Dame de Paris s’est déclaré, les statues des douze Apôtres, qui ornaient la flèche de Viollet-le-Duc, avaient été heureusement descendues quelques jours auparavant. Un signe de plus, dans cet événement qui en a laissé tant d’autres, pour ceux qui osent ouvrir les yeux sur l’invisible ? Les Apôtres ne sont pas dans le ciel, ils sont sur la terre, ils sont les compagnons de Celui qui marche avec eux sur les routes des hommes. Ils sont dans la plaine, là où se presse la foule qui attend Celui qui l’aidera à gravir la montagne. Les Apôtres, ce sont ces chrétiens d’aujourd’hui, qui, malgré leur faiblesse, dans « l’hôpital de campagne » qu’est l’Église, ouvrent leurs bras et leur cœur pour témoigner que le mal est vaincu, que la force de l’amour peut tout guérir et tout renouveler.


     L’Église, malgré ses faiblesses, ses défauts, les scandales qui défigurent son visage, reste la famille où tout le monde peut être accueilli, le refuge où chacun se sent l’égal de son frère. Qui, mieux que le Pape François, se bat pour l’accueil de tout être humain dans le respect de sa dignité, et rappelle à tous que c’est le devoir des chrétiens d’accueillir et d’intégrer tous ceux qui sont en recherche d’une nouvelle vie ? La mission des Apôtres d’hier et d’aujourd’hui se fondera toujours sur le commandement formel du Ressuscité : « Apprenez-leur à garder tout ce que vous ai commandé », et sur sa promesse infaillible: « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28, 20)


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Mercredi 2 octobre 2019 " Le pain des anges devient le pain des hommes"

Publication #2Initialement publiée le 2 octobre 2019

Jeudi 3 octobe 2019, Les ouvriers pour la moisson sont peu nombreux…

Publication #3Initialement publiée le 3 octobre 2019

Vendredi 4 octobre 2019, «Celui qui vous écoute m'écoute»(Lc 10,16)

Publication #4Initialement publiée le 4 octobre 2019

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader