De l'abbé Chapitre 2 (versets 11 à 15) du 11 Sept - Hozana

De l'abbé Chapitre 2 (versets 11 à 15) du 11 Sept

        La lecture de la Règle de ce jour nous rappelle trois éléments indissociables , dans le verset 11 "celui qui a reçu le nom d'abbé doit par son enseignement diriger ses disciples.."

         C'est un honneur de porter le nom d'abbé, qui appelle  obéissance à l'Esprit qui donnera la capacité de se montrer cohérent entre le dire et le faire.  On entre rapidement dans l'unité de sa personne et on découvre vite la dimension de sa charge : il lui faut allier la qualité de son enseignement à l'usage modéré de sa parole tout en donnant un exemple personnel.


       Nous découvrons vite que cette dimension dépasse les simples capacités humaines . Sans minimiser  le capital personnel (humain, spirituel, physique , psychologique) dont dispose l'abbé, en tant que personne physique  nouvellement élu ou en place depuis de nombreuses années ,st Benoît lui fait franchir , tous les jous, un cap dans l'entendement qui dépasse ses possibilités. Il lui demande d'agir comme le Christ a agi ou agirait aujourd'hui !!


        Comme tout chrétien, l'abbé reçoit une mission évangélique dont les exigences sont inconnues mais pour lesquelles il va lutter avec un  courage intérieur  sans jamais démériter de la grâce. Mais revenons à l'éléction : c'est le signe qu'il a été choisi : il ne se posera plus pour lui la question du comment ? ni du pourquoi ?. Comme tout chrétien, il va se situer en réponse à un appel, certes particulier. Il est comme débarrassé de son vieil homme et guéri par cet appel. Le voilà délivré de toutes sortes de questions humaines sur ses aptitudes, ses charismes, ses failles ou ses talents. St Benoît lui apporte réponse dans toutes ses tribulations par Sa règle, dont le premier mot est "Ecoute"


      OUI nous pouvons penser que pour l'abbé, l'écoute deviendra la valeur suprême pour recevoir toutes les grâces d'état de son abbatiat et pour faire opérer , grâce à sa fonction d'abbé, tous les choix qui vont s'imposer. Oui les décisions peuvent le dépasser, comme elles nous surprennent dans nos vie quotidiennes de laïcs. Ce n'est plus par la volonté personnelle ou simplement humaine que la gouvernance se ferra mais en disant souvent "Que Ta volonté soit faite et non la mienne !".


      Alors partons de ce chapitre 2 de la règle pour oser comprendre que st benoît s'adresse à chacun de nous, comme il le propose pour l'abbé :

- chacune de nos situations humaines, familiale, professionnelle est unique !

- quelque soit la place et le rang que nous occupons regardons notre responsabilité !

- des qualités attendues de l'abbé, décrites dans ce chapitre essayons, par exemple, de développer la patience et l'écoute !


Un détour par l'Evangile sur les formes de béatitudes divines, de ce jour (Luc 6, 20 26) peut nous bouleverser et nous dérouter. Dieu n'utilise pas nos paramètres pour entrer dans son royaume. Il en est sans doute de même," Pour les qualités requises de l'abbé"


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie therese
place Carcès, il y a 7 jours
Amen !! 🌻🌻🌻
GJ
place Metz, il y a 8 jours
Merci, Joseph, pour tous ces enseignements très édifiants. Union de Prières. Amen.
Florence
place Plouray, il y a 8 jours
Seigneur que ta trés Sinte Divine volonté soit faîte et Non la mienne en union de prière amen fiat
Ginette
place Port Louis, il y a 8 jours
St Benoit, aidez-moi pour avoir la patience nécessaire pour être à l'écoute des personnes en situation de détresse: maladies, familiale, spirituelle.