Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce? - Hozana

Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce?

Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce?

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 5, 33-39)

En ce temps-là, les pharisiens et les scribes dirent à Jésus : « Les disciples de Jean le Baptiste jeûnent souvent et font des prières ; de même ceux des pharisiens. Au contraire, les tiens mangent et boivent ! » Jésus leur dit : « Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce, pendant que l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, en ces jours-là, ils jeûneront. » Il leur dit aussi en parabole : « Personne ne déchire un morceau à un vêtement neuf pour le coudre sur un vieux vêtement. Autrement, on aura déchiré le neuf, et le morceau qui vient du neuf ne s’accordera pas avec le vieux. Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fera éclater les outres, il se répandra et les outres seront perdues. Mais on doit mettre le vin nouveau dans des outres neuves. Jamais celui qui a bu du vin vieux ne désire du nouveau. Car il dit : “C’est le vieux qui est bon.” » 

Acclamons et partageons la Parole de Dieu !

Merci pour l'illustration ! Si vous souhaitez vous aussi participer au partage de la Parole de Dieu par vos talents d'illustrateurs, n'hésitez pas à nous écrire sur le formulaire de contact.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

19 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-Hélène
place Pointe-à-Pitre, il y a 3 mois
Gloire a toi Seigneur Jésus.
Florence
place Port Louis, il y a 3 mois
Amen. Gloire et louange à toi Seigneur. En union des prières à vous tous.
Ama
place Boynton Beach, il y a 3 mois
Louange à toi Seigneur Jesus!
Monik
place Creil, il y a 3 mois
Âmen 🙏🏾🙏🏾🙏🏾🌹☘️🌼🌸
Marie-Astrid
place Marseille, il y a 3 mois
La "Nouvelle" Alliance REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI) (Città del Vaticano, Saint-Sige) Aujourd'hui, en face du ritualisme pharisaïque, le "nouveau vin" nous remet au panorama de l'Alliance "rénovée" de Dieu avec les hommes. Devant l'infidélité d'Israël, Dieu, a réitéré la "Alliance" et, finalement, Christ l'a scellée d'une manière "nouvelle" et "définitive". L'Alliance du Sinaï s'appuyait sur deux éléments: 1. Le "sang de l'alliance" (le sang d'animaux sacrifiés, avec lequel était aspergé l'autel —symbole de Dieu— et du peuple; 2. La parole de Dieu et la promesse d'obéissance d'Israël. Cette promesse a cassé avec la "idolâtrie" d'Israël et avec une histoire de désobéissances réitérées, comme l'Ancien Testament montre. La rupture a semblé irrémédiable quand Dieu a abandonné son peuple à l'exil et le temple à la destruction. Mais, dans ces moments-là, a surgi, l'espérance de la "Nouvelle alliance", non basée dans la toujours fidélité fragile humaniste, mais dans une obéissance inviolable: celle-là du Fils de Dieu, de Jésus-Christ. —Jésus, comme serf, tu assumes ma désobéissance dans ton "obéissance jusqu'à la mort". Accorde-moi un "nouveau" cœur!