Jour 31 - Prions avec les mystères joyeux !

5ème mystère : Le recouvrement de l'Enfant Jésus au temple

Fruit du mystère : la grâce de ne jamais perdre Jésus et de toujours le rechercher

Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s'en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l'insu de ses parents. Pensant qu'il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher. C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d'étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. - (Evangile selon saint Luc 2, 42-51)

Méditation

L'âge de douze ans, chez les juifs, était celui de la majorité spirituelle. Jésus marque son entrée dans cette nouvelle période de sa vie en soulignant, par un comportement déroutant, que la règle du croyant, dès ce jeune âge, est de s'attacher avec sérieux au service de Dieu. Cet épisode permet de mieux saisir que Marie ne vivait le mystère de son enfant que dans la foi. Quels sentiments d'angoisse ont agité le cœur de ses parents ! Cette disparition de trois jours, à Jérusalem, fait penser à la Passion et à la mort de Jésus dans la même cité. Jésus enfant prépare ainsi sa Mère à l'épreuve de la dernière Pâque en l'amenant à pénétrer plus avant dans les exigences de sa maternité divine. Le drame s'est résolu dans la joie et l'action de grâces : Jésus était perdu, il est retrouvé…

Des grâces pour maintenant

Marie et Joseph ont cherché Jésus avec empressement, avec fidélité, dans la prière, jusqu'à l'avoir retrouvé. Demandons la grâce de la persévérance.

Exultation 

Heureuse Vierge Marie, attentive à garder la parole de Dieu et à la méditer dans son cœur !

Source http://www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/rosaire/mysteres-joyeux/

L'Eglise prie les Mystères Joyeux (lundi et samedi)

Les Mystères Douloureux (mardi et vendredi)

Les Mystères Glorieux (mercredi et dimanche)

Les Mystères Lumineux (jeudi)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader