Le troisième jour, il ressuscitera. - Hozana

Le troisième jour, il ressuscitera.

Le troisième jour, il ressuscitera.

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 17, 22-27)

En ce temps-là, comme Jésus et les disciples étaient réunis en Galilée, il leur dit : « Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés. Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent la redevance des deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? » Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ? De leurs fils, ou des autres personnes ? » Pierre lui répondit : « Des autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres. Mais, pour ne pas scandaliser les gens, va donc jusqu’à la mer, jette l’hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour moi et pour toi. » 

Acclamons et partageons la Parole de Dieu !

Merci à Constance pour l'illustration ! Si vous souhaitez vous aussi participer au partage de la Parole de Dieu par vos talents d'illustrateurs, n'hésitez pas à nous écrire sur le formulaire de contact.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

19 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Sylviane
place Aubervilliers, il y a 4 mois
PREMIÈRE LECTURE « Pratiquez la circoncision du cœur. Aimez l’immigré, car vous étiez des immigrés » (Dt 10, 12-22) Lecture du livre du Deutéronome Moïse disait au peuple : « Maintenant, sais-tu, Israël, ce que le Seigneur ton Dieu te demande ? Craindre le Seigneur ton Dieu, suivre tous ses chemins, aimer le Seigneur ton Dieu, le servir de tout ton cœur et de toute ton âme, garder les commandements et les décrets du Seigneur que je te donne aujourd’hui pour ton bien. C’est au Seigneur ton Dieu qu’appartiennent les cieux et les hauteurs des cieux, la terre et tout ce qu’elle renferme. Et pourtant, c’est uniquement à tes pères que le Seigneur ton Dieu s’est attaché par amour. Après eux, entre tous les peuples, c’est leur descendance qu’il a choisie, ce qu’il fait encore aujourd’hui avec vous. Pratiquez la circoncision du cœur, n’ayez plus la nuque raide, car le Seigneur votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, vaillant et redoutable, qui est impartial et ne se laisse pas acheter. C’est lui qui rend justice à l’orphelin et à la veuve, qui aime l’immigré, et qui lui donne nourriture et vêtement. Aimez donc l’immigré, car au pays d’Égypte vous étiez des immigrés. Tu craindras le Seigneur ton Dieu, tu le serviras, c’est à lui que tu resteras attaché, c’est par son nom que tu prêteras serment. Il est ton Dieu, c’est lui que tu dois louer : il a fait pour toi ces choses grandes et redoutables que tu as vues de tes yeux. Quand tes pères sont arrivés en Égypte, ils n’étaient que 70 ; mais à présent le Seigneur votre Dieu vous a rendus aussi nombreux que les étoiles du ciel. » – Parole du Seigneur.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 4 mois
La logique de l’Évangile On ne peut être à la fois pour l’Évangile et pour le fanatisme. On ne peut se prétendre du Christ et défendre la ségrégation raciale. On ne peut affirmer: Dieu est unique et entretenir division et séparation. On ne peut se situer dans l’Évangile qui met les petits à côté de Dieu et se ranger résolument du côté des puissants. On ne peut se nommer serviteur à la façon de Jésus de Nazareth et se comporter comme un seigneur. On ne peut inviter à l’humilité du Fils et, en même temps, exiger la première place. On ne peut chanter une Église joyeuse et ouverte à tous et inventer des conditions de pureté telles que plus personne ne désire y entrer. On ne peut annoncer un Sauveur venu d’abord pour les pécheurs et les brebis perdues et accueillir seulement les purs et les dignes et les conformes. Qui oserait décider du «casier» des hommes et des femmes à la quête de Dieu? On ne peut crier que l’Évangile détient la puissance d’inventer le monde à l’image créatrice de Dieu et se contenter de reproduire les coutumières structures du passé. Seigneur, où trouverai-je la grâce de vivre en logique avec l’Évangile du Christ? Ch. SINGER « Terres » - Éditions du Signe
Marie therese
place Carcès, il y a 4 mois
Louanges à Toi Seigneur Jésus !!!💖💖💖
ANGE-ODILE MONOKO
place Abidjan, il y a 4 mois
Louange à toi Seigneur Jésus !!!
Marie-Astrid
place Marseille, il y a 4 mois
REDACTION evangeli.net Benedicto XVI (réalisé à partir de textes de Benoît XVI) (Città del Vaticano, Saint-Sige) Jésus est le nouveau Temple Aujourd'hui, nous lisons deux paragraphes en providentiel connexion: 1. Jésus annonce sa passion (et résurrection); 2. Jésus paye le tribut du temple. Jésus-Christ fut très respectueux envers le Temple de Jérusalem ("la demeure de mon Père"). Mais, part sa crucifixion, l'ancien culte du tempe fut aboli et, en même temps, mené à son accomplissement. Le refus à Jésus, sa crucifixion, signifie simultanément la "démolition" du temple. Un nouveau culte arrive dans un temple non construit par les hommes: son corps —sacrifié et ressuscité— qui réunit tous les peuples et les unit dans le sacrement de l'Eucharistie. Avec l'obéissance de Christ il a été réalisé l'expiation des péchés qui tentaient les sacrifices d'animaux, et, ainsi, Jésus même a pris la place du Temple: Il est le nouveau Temple. —Avec ta résurrection, Jésus commence un nouveau mode de vénérer Dieu, non plus sur une montagne ou sur une autre, mais "en esprit et en vérité" en vivant l'obéissance au Père. © evangeli.net
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 4 mois
Amen !!! Union de prière.