Facebook PixelJour 9 - Marie, Canal de la Grâce - Hozana
Maeja

Maeja dans Méditer l'Assomption à la lumière de la Théologie du Corps

Publication #9Initialement publiée le 23 août 2019

Jour 9 - Marie, Canal de la Grâce

Jour 9 - Marie, Canal de la Grâce

 Jour 9 - Marie, canal de la Grâce

 

Luc 1, 39- 45

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : «Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi? Car lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.

 

Méditation

 Saviez-vous que Jean-Paul II a conçu la théologie du corps précisément à partir du sein de Marie ?  Le ventre de Marie, après tout, est la « Théophanie », l'endroit où le corps humain a pris tout le poids et la gloire d'être une « Théologie ». L'essence de l'enseignement de Saint Louis Grignon de Montfort consiste à se consacrer entièrement à Marie, en se plaçant mystiquement dans son ventre, de manière à pouvoir former « d'autres christs ». Mais il faut s'abandonner dans le « moule » de la maternité de Marie, et non pas dans cet activisme ascétique « à coups de marteau » où nous voulons arriver à la sainteté par notre propre volonté. La devise papale de Jean-Paul II, « Totus Tuus » (totalement à vous) faisait précisément référence à cette idée. 

 Monfort dit que « Ce grand Dieu a un trésor ou un magasin très riche, où il a enfermé tout ce qu'il a de beau, d'éclatant, de rare et de précieux, jusqu'à son propre Fils ; et ce trésor immense n'est autre que Marie, que les saints appellent le trésor du Seigneur, de la plénitude duquel les hommes sont enrichis » et encore que « Marie est un lieu saint, et le Saint des saints, où les saints sont formés et moulés ». 

En nous donnant ainsi à Marie, nous renaissons continuellement. Le psaume 84,4 proclame : « Heureux ceux qui habitent dans ta maison, Seigneur » Cela, dans ses profondeurs mystiques, est une invitation à devenir une partie intime de la Vierge Marie. Car la maison du Seigneur n'est autre que Marie elle-même - plus précisément, c'est son ventre où le Seigneur a habité pendant neuf mois. « Qu'elle est belle ta demeure, ô Seigneur des armées ! Mon âme aspire à la cour du Seigneur et à ses pins. » Au plus profond de la mystique, cette aspiration est une aspiration à entrer dans le ventre de Marie et à y renaître en tant qu'enfant de Dieu. « Vois quel amour le Père nous a accordé pour que nous puissions être appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes » (1 Jean 3, 1-2). Aucun d'entre nous n'a été élevé dans une famille parfaite. Mais voici la bonne nouvelle : mystiquement, nous pouvons tous être « re-maternés » et «re-engendrés » dans la Sainte Famille. En tant que disciples du Christ, notre pèlerinage nous conduit tout au long de sa vie, à commencer par sa conception dans le ventre de Marie et tout au long de sa vie dans la Sainte Famille. 

 

Intention de prière

  • Merci Marie d'avoir engendré de nombreux saints pour le Royaume comme Saint Jean-Paul II ou Saint Bernard. Merci de t'être révélé à eux comme étant la voie la plus courte et la plus rapide vers la Jérusalem Céleste ! Continue à nous attirer à toi sans relâche…

  • Selon saint Augustin, l'union nuptiale ultime "se situe entre la parole et la chair et la chambre nuptiale de l'union est le ventre de la Vierge" : L'Esprit Saint fait donc des bébés saints au sein de Marie ! Alors, qu'attendons-nous pour prendre Marie chez nous ? Si nous en avons la possibilité, nous pouvons choisir de visiter un lieu de pèlerinage marial pas trop loin de chez nous d'ici la fin du mois.

  • Saint Louis de Montfort et saint Jean-Paul II, priez pour nous afin que nous puissions avoir l'audace sacrée de venir au « sein virginal » de Marie et de recevoir cette illumination ! Marie est la plus courte voix vers la sainteté car, comme l'énonce Monfort « Tout est venu du Christ, même Marie. Tout est venu par Marie, même le Christ. »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 8- Marie, Reine

Publication #8Initialement publiée le 22 août 2019

Jour 7- Marie, Mère de l'Eglise et de l'Humanité

Publication #7Initialement publiée le 21 août 2019

Jour 6 - Marie, Épouse du Saint-Esprit

Publication #6Initialement publiée le 20 août 2019

20 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader