JOUR 6 : Sa spiritualité (partie 1) / Prions avec saint Josemaria Escriva - Hozana
CSNT

CSNT dans Prions 9 jours avec saint Josemaria Escriva

Publication #6Initialement publiée le 23 juin 2016

JOUR 6 : Sa spiritualité (partie 1) / Prions avec saint Josemaria Escriva

JOUR 6 : Sa spiritualité (partie 1) / Prions avec saint Josemaria Escriva

La sainteté pour tous

“La sainteté n’est pas réservée à des privilégiés, tous les chemins de la terre peuvent être divins : tous les états, toutes les professions, toutes les tâches honnêtes ». C’est prendre au pied de la lettre l’enseignement du Christ, quand il recommandait à ses disciples : « Soyez parfaits, comme votre Père céleste est parfait. (Mt 5, 48) (Entretiens avec Mgr Escrivá, n° 26)

La sanctification de la vie ordinaire

Dans sa prédication et ses écrits, saint Josémaria fait entendre cette invitation pressante à tous les chrétiens, en particulier à ceux qui n’ont peut-être pas conscience d’être appelés à la sainteté, parce qu’ils ne se sentent attirés ni par le sacerdoce, ni par la vie religieuse. Se donner à Dieu n’implique pas nécessairement non plus d’employer une partie plus ou moins importante de son temps à réaliser de bonnes œuvres, en en délaissant d’autres, à commencer par son devoir d’état. La vocation chrétienne demande de modeler sa vie tout entière sur le plan de Dieu manifesté par l’appel personnel. Elle se fond avec la vocation humaine, et notamment la «vocation professionnelle». 

Dieu ne nous oublie pas dans le monde, mais Il nous invite à poursuivre notre route au milieu des activités et des soucis de la terre : «Il vous a fait savoir que votre vocation humaine, votre profession, vos qualités, loin d’être étrangères à ses desseins divins, ont été sanctifiées comme une offrande très agréable au Père » (Quand le Christ passe, 20). « Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus», admonestait saint Paul. Mais très tôt, chez les chrétiens, le travail n’a plus été recherché comme bon en soi, mais comme un moyen ascétique permettant avant tout de combattre l’oisiveté, mère de tous les vices. Longtemps, le travail n’a été accepté que comme œuvre de pénitence, en réparation des péchés, même si, au XVIIe siècle, certains ont voulu ramener les chrétiens sur les chemins de la prière, avec, par exemple, un François de Sales. Néanmoins, le cardinal Luciani (futur pape Jean-Paul Ier) percevra une différence essentielle entre un simple « rapprochement du monde » et une «sanctification du monde et dans le monde ». François de Sales «prêcha la sainteté pour tous, mais il semble n’envisager qu’une «spiritualité des laïcs», alors qu’Escrivá veut une «spiritualité laïque ». 

François, en effet, suggère presque toujours aux laïcs les mêmes moyens que ceux qu’emploient les religieux, avec les ajustements opportuns. Escrivá, lui, est plus radical: il parle carrément de «matérialiser » - dans le bon sens- la sanctification. Pour lui, c’est le travail lui-même qui doit se transformer en prière et en sainteté.» En 1965, Vatican II appelle solennellement les laïcs à la sainteté dans le monde et proclame la dignité du travail humain.

 

Prions avec saint Josémaria Escrivá (in Forge)

Viens Esprit saint! Éclaire mon intelligence, pour que je connaisse ses commandements. Fortifie mon cœur contre les embûches de l’ennemi.

Enflamme ma volonté.

J’ai entendu ta voix et ne veux m’endurcir, ni opposer de résistance en disant : après..., demain.

Nunc coepi! Maintenant! De peur qu’il n’y ait pas de demain. Ô Esprit de vérité et de sagesse,

Esprit d’intelligence et de conseil, Esprit de joie et de paix, je veux ce que Tu veux je veux parce que Tu veux je veux comme Tu voudras je veux quand Tu voudras...

Sainte Marie siège de la Sagesse, priez pour moi.

Saint Joseph mon Père et seigneur, priez pour moi.

Mon ange gardien, priez pour moi.

 

…suite demain

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

JOUR 2 : Prêtrise et intuition de son oeuvre / Homélie

Publication #2Initialement publiée le 19 juin 2016

JOUR 3 : L'Opus Dei / Homélie "La liberté don de Dieu" (extrait 3)

Publication #3Initialement publiée le 20 juin 2016

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader