Au-delà de nos désirs

Au-delà de nos désirs

Chers compagnons de prière,


En ce neuvième jour de notre neuvaine, confions à Marie l’accomplissement de notre destination sur terre. 

Ayant porté devant Marie durant 9 jours nos demandes, ayant invoqué durant 9 jours son secours aimant et avisé, effaçons-nous devant ce qu’elle voudra bien nous donner. Avec son soutien, apprenons à aimer notre destin, pour accomplir au mieux notre vocation là où Dieu nous a placés. Ô Marie, délivre-nous des embûches et des douleurs qui nous emprisonnent, afin que nous devenions capables d'être là où Dieu nous attend.



Purifions nos coeurs de toutes nos douleurs et de tous nos égoïsmes,

en laissant résonner en nous les mots ancestraux de l’hymne Ave Maris Stella, cher à saint Louis-Marie Grignion de Montfort. Préparons nos coeurs à s’en remettre à la volonté de Dieu


Salut, étoile des mers, Auguste Mère de Dieu, salut, 

ô toujours Vierge, heureuse porte du Ciel.

 

Vous qui avez agréé le salut de Gabriel, 

daignez en changeant le nom d'Ève nous donner l'Ave de la paix.

 

Délivrez les captifs, éclairez les aveugles, 

chassez loin tous nos maux, demandez pour nous tous les biens.

 

Montrez que vous êtes notre Mère, et que par vous reçoive nos prières 

Celui qui, né pour nous, a bien voulu être votre Fils.

 

O Vierge incomparable, douce entre toutes, obtenez-nous, 

avec le pardon de nos fautes, la douceur et la chasteté.

 

Obtenez-nous une vie pure. Écartez le danger de notre chemin, 

afin qu'admis à contempler Jésus, nous goûtions l'éternelle joie.

 

Louange à Dieu le Père ! Gloire au Christ souverain ! 

Louange au Saint-Esprit ! Aux trois, un seul et même hommage. Amen.

 

 

 

Ouvrons nos coeurs à l’accueil de la volonté de Dieu :

Cœur Immaculé de Marie,

Refuge des pécheurs,

Mère du bon conseil,

viens à notre secours.

Ton Oui fait jaillir la miséricorde éternelle de Dieu,

il est l’aurore se levant sur notre monde de ténèbres.

Ton Oui nous rend transparents à l’Amour du Père

et nous renvoie au seul Mystère qui t’habite :

Jésus Christ.





Remettons-nous à Notre-Dame du Perpétuel-Secours

89583-au-dela-de-nos-desirs


Par la prière traditionnelle à Notre-Dame du Perpétuel-Secours, abandonnons-nous à Marie. Confions-lui nos demandes dans la pleine confiance qu'elle saura voir au-delà de nos désirs pour satisfaire nos besoins essentiels, en nous aidant à accomplir la volonté du Père pour nous :


Ô Très Sainte Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes, avez voulu prendre le très doux nom de Mère du Perpétuel-Secours, je vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu, dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés, dans toutes les misères de la vie et surtout à l'heure de la mort. Concédez-moi, ô Mère aimante, la pensée et l'habitude de recourir toujours à vous sans cesse, avec la confiance d'un enfant, afin que par ma supplication constante, j'obtienne votre Perpétuel Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô tendre Mère toute de bonté, priez pour moi maintenant et à l'heure de ma mort. Ma Mère du Perpétuel-Secours, intercédez pour moi et obtenez-moi le pardon de mes péchés.

Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.



Prière du 9ème jour de la Grande Neuvaine à Notre-Dame du Perpétuel-Secours : plaçons-nous avec confiance sous la protection de Marie pour la suite de notre pèlerinage terrestre 

     Ô Mère du Perpétuel Secours, me voici arrivé au terme de cette neuvaine où, chaque jour, je suis venu me prosterner à vos pieds. Aujourd'hui plus que jamais, ma supplication monte vers vous, ardente et confiante. Je ne puis en douter, vous avez entendu le cri de ma prière : vous m'accorderez ce que je sollicite, ou une grâce plus précieuse encore. Par votre Fils crucifié pour nous, par vos douleurs unies aux siennes, par votre amour miséricordieux, par votre titre de Mère du Perpétuel secours, exaucez-moi si telle est la volonté de Dieu ! Ô ma Mère, ma confiance est si grande que, dès à présent, je vous dis merci ! Merci pour les grâces du passé ; merci pour celles que j'attends de votre inépuisable amour ! Ô Mère secourable, comme Jésus vous a donnée à nous, maintenant donnez-nous Jésus pour toujours, car c'est Lui la Grâce des grâces ! Amen.



Ayant confié nos demandes, attendons avec confiance, et remettons entre les mains de Marie l’accomplissement de notre destination sur terre :

       Prière pour obtenir la grâce de connaître et de suivre sa vocation.  

Mère du Perpétuel-Secours ! ô vous qui désirez avec ardeur que tous vos enfants obéissent à la loi de leur Dieu, pour qu'ils sauvent leur âme, obtenez-moi une vive lumière qui me fasse connaitre, et une force divine qui me fasse exécuter la volonté de Dieu sur moi. Vous le voyez, ô ma Mère ! mon cœur est droit ; il veut obéir au Seigneur ; ou, si sa droiture est encore imparfaite, il désire que vous le redressiez, afin qu'il ne contrarie plus les desseins de la Providence. Intercédez pour moi, ô ma Mère ; faites-moi connaitre ma vocation ; écartez tous les obstacles qui pourraient m'empêcher de la suivre ; fortifiez-moi contre ma propre inconstance, et obtenez-moi le bonheur de me donner tout entier et pour toujours au service de Jésus votre divin Fils. Ainsi soit-il. 




Tout entiers remis à Marie pour être guidés dans la volonté du Père, faisons, pour terminer cette neuvaine, une demande solennelle à Dieu en empruntant les mots du Père Léonce de Grandmaison :


Seigneur, fais que ma vie serve à quelque chose. 

Je me donne à Toi comme Ton disciple et comme Ton instrument. 

Glorifie-Toi en moi, le reste importe peu. 

Je ne Te demande que Ton Amour et ta Fidélité. 

Je ne Te fais qu'une prière : dépense-moi tout entier à ta Gloire, 

tire de moi ce que Tu peux, féconde de ta Grâce ma nature pauvre, 

que tout en moi Te glorifie de son mieux. 

Ainsi soit-il. 





Chers compagnons de prière, je vous remercie de m’avoir accompagnée au long de cette neuvaine. Puisse Marie vous garder votre vie durant en sa tendresse lumineuse. Du fond du coeur je reprends à votre adresse la bénédiction transmise par Jésus à saint François d’Assise : “QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE SA PAIX”.

Puisse le Seigneur guider vos pas


Pour clore cette neuvaine, laissons résonner le Cantique des créatures de saint François d'Assise ; avec toute la Création bénissons la volonté de Dieu



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Neuvaine à Notre-Dame du Perpétuel-Secours