Parole de la rue - Hozana

Parole de la rue

"J'ai voulu aller me confesser, mais je n'y arrive pas. C'est comme si j'avais des chaînes accrochées à mes poignets. J'ai réussi quand même à parler un tout petit peu, je sens que j'ai fait un tout petit pas, c'est un début", Luna.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies