Une autre lycéenne kidnappée à Chibok a été libérée, jeudi 19 mai, deux ans après le rapt par Boko Haram. Plus tôt dans la semaine, une première jeune femme avait été retrouvée, ravivant des espoirs de ramener les adolescentes. - Hozana

Une autre lycéenne kidnappée à Chibok a été libérée, jeudi 19 mai, deux ans après le rapt par Boko Haram. Plus tôt dans la semaine, une première jeune femme avait été retrouvée, ravivant des espoirs de ramener les adolescentes.

Une autre lycéenne kidnappée à Chibok a été libérée, jeudi 19 mai, deux ans après le rapt par Boko Haram. Plus tôt dans la semaine, une première jeune femme avait été retrouvée, ravivant des espoirs de ramener les adolescentes.

Jeudi, 97 femmes et enfants ont été libérés lors d’une opération conjointe de l’armée et des miliciens aux environs de Damboa, dans l’état de Borno, au nord-est du Nigeria. Parmi eux, Serah Luka, numéro 157 des 219 lycéennes enlevées. La jeune fille est désormais en train d’être soignée dans une caserne de la région.

« De nouveaux espoirs »

Amina Ali, la première des rescapées, est, elle, arrivée à Abuja, la capitale avec sa mère. Cette dernière s’est dite « reconnaissante envers Dieu et tous ceux qui ont participé au sauvetage et à la découverte » de sa fille. Amina, qui avait 17 ans au moment du rapt, est la plus jeune d’une fratrie de 13 enfants, dont 11 sont morts entre quatre et cinq ans, a-t-elle expliqué.

Amina, très mince et les traits tirés, a été retrouvé en compagnie de son bébé et d’un homme qu’elle présente comme « son mari ». L’armée le considère comme « un terroriste présumé de Boko Haram ». « Il est bien traité et fait l’objet d’une enquête approfondie » a déclaré le porte-parole de l’armée nigériane.

La jeune femme et sa mère ont rencontré le président nigérian, qui a assuré que le gouvernement ferait « tout ce qu’il peut pour sauver d’autres jeunes filles de Chibok ». « Le sauvetage d’Amina nous donne de nouveaux espoirs, et nous offre une opportunité unique en termes d’informations vitales », a poursuivi Muhammadu Buhari.

http://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Au-Nigeria-une-seconde-lyceenne-de-Chibok-retrouvee-2016-05-20-1200761530

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Mikangue
Mikangue place Kampala, il y a 3 ans
Merci seigneur.
Josianne
Josianne place Abidjan, il y a 3 ans
Merci Seigneur pour celles qui ont été libérées. Toi seul sait ce qu'elles ont subi et enduré durant leur captivité. Aide-les à se reconstruire. Nous te confions celles qui sont encore gardées en captivité. Nous avons confiance en Toi.
Jessica
Jessica place Argenteuil, il y a 3 ans
Oui nous avons confiance en Toi.
Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 3 ans
Merci Seigneur pour ces bonnes nouvelles - en Union de prières - Amen
François
François place Bordeaux, il y a 3 ans
Merci, Seigneur Jésus, pour ces bonnes nouvelles concernant les jeunes filles qui ont été retrouvées et nous espérons que les autres vont l'être rapidement. Alléluia !
Jessica
Jessica place Argenteuil, il y a 3 ans
Alléluia Gloire à Dieu !! Vraiment
Marie-Colombe
Marie-Colombe place Mauvezin, il y a 3 ans
Alléluia!!!!! Merci pour cette bonne nouvelle
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies