Facebook PixelJour 9 - Hozana

Jour 9

Jour 9

La Vierge Marie : proche du mystère du Christ et de l'Église

Saint Paul VI, Discours de clôture de la IIIe session du Concile Vatican II, 21 novembre 1964.

« C'est en effet, la première fois, et le dire Nous remplit d'une profonde émotion, qu'un Concile œcuménique présente une synthèse si vaste de la doctrine catholique sur la place que Marie très sainte occupe dans le mystère du Christ et de l'Église. »

(…)

« C'est donc à la gloire de la bienheureuse Vierge et à notre réconfort que Nous proclamons Marie très sainte, Mère de l'Église, c'est-à-dire de tout le peuple de Dieu, aussi bien des fidèles que des pasteurs, qui l'appellent Mère très aimante, et Nous voulons que, dorénavant, avec un tel titre très doux la Vierge soit encore plus honorée et invoquée par tout le peuple chrétien »


Concile Vatican II, Constitution dogmatique sur l'Église Lumen Gentium, n° 68

« Tout comme dans le ciel où elle est déjà glorifiée corps et âme, la Mère de Jésus représente et inaugure l'Église en son achèvement dans le siècle futur, de même sur cette terre, en attendant la venue du Seigneur, elle brille déjà comme un signe d'espérance assurée et de consolation devant le peuple de Dieu en pèlerinage. »


Méditation

 La proclamation du titre de la Vierge Marie, Mère de l'Église, nous fait goûter son intercession maternelle, et donc nous rapproche d'elle. En l'honorant et en la priant comme Mère de l'Église, nous entrons dans l'espérance qui est la sienne : que tous les hommes participent au salut.

 Marie était la seule à participer à la réalisation du salut de tous les hommes en se tenant debout au pied de la Croix de son Fils, notre Sauveur. Sa participation singulière à l'œuvre-même du salut, et son intercession auprès de son Fils, depuis sa mort sur la Croix jusqu'à la Pentecôte, fait d'elle notre mère dans l'ordre de la grâce.

Dans le Ciel, elle brille pour les fidèles du Christ comme la mère qui engendre tous ses enfants à la vie éternelle.

  

Rendons grâce à Dieu

  • pour l'Église qui annonce et donne le salut à tous les hommes.
  • pour la Vierge Marie, Mère de l'Église.

 

Dizaine de chapelet


Prière de la neuvaine à la Vierge Marie, Mère de l'Église


Vierge Marie, sainte Mère de Dieu, Notre-Dame de Lourdes,
comme autrefois vous avez fait jaillir la source de Massabielle,
par votre douce intercession maternelle,
faites jaillir du Cœur de votre divin Fils le don de Dieu, l'Esprit Saint,
 et répandez-le sur chacun de vos enfants.

Vous avez demandé à Bernadette
d'aller dire aux prêtres « qu'on bâtisse ici une chapelle,
 et qu'on y vienne en procession ».

Nous entendons votre appel,
et en vous choisissant aujourd'hui pour mère,
nous voulons bâtir l'Église dans nos cœurs
 et dans le cœur de tous nos frères.

Vierge Marie, douce Mère de l'Église,
donnez à vos enfants l'amour de l'Église,
 et soyez pour eux un refuge assuré jusqu'aux derniers temps.

 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader