"Si quelqu'un reçoit celui que j'envoie, il me reçoit moi-même " Jn 13, 16-20 - Hozana

"Si quelqu'un reçoit celui que j'envoie, il me reçoit moi-même " Jn 13, 16-20

"Si quelqu'un reçoit celui que j'envoie, il me reçoit moi-même " Jn  13, 16-20

"Dieu, selon la promesse, a fait sortir un sauveur pour Israël: c’est Jésus, dont Jean le Baptiste a préparé l’avènement en proclamant avant lui un baptême de conversion pour tout le peuple d’Israël."

Paul, dans le livre des actes des apôtres, et alors qu'il se trouve dans la synagogue d'Antioche, rappelle à ses auditeurs l'histoire du salut et proclame Jésus Sauveur. "Dieu, selon la promesse, a fait sortir un sauveur pour Israël:c’est Jésus."
Jésus, dans l'Evangile, alors qu'il vient de laver les pieds de ses disciples, leur annonce par quel abaissement il devra passer pour nous apporter la victoire sur le mal. Par le lavement des pieds qui précède, il nous appelle nous-mêmes, à un abaissement, voir un anéantissement, chacun selon son appel, pour que par là nous soyons des témoins authentiques.
Par là aussi, Jésus nous invite à la foi, à une communion d'amour avec le Père et le Fils:"Amen, amen, je vous le dis: si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même; et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé."Cest cette communion qui construit l'église, la rend solide, la fortifie dans les épreuves.

Comment ne pas rendre grâce pour ces disciples que le Seigneur a choisi, et qui comme Paul et comme tant d'autres missionnaires de l'Evangile, ont parcouru les terres et les mers pour nous transmettre cette Bonne Nouvelle reçue de Jésus lui-même, témoigner également de sa mort et sa résurrection.
L'église est un peuple de frères, elle est aussi cette histoire qui s'ecrit grâce au témoignage des disciples, de chacun de nous.
Entrons dans cette histoire, entrons dans ce peuple de frères, peuple du partage, pour porter l'Evangile aux nations.

Nous aurons à coeur de porter dans nos prières les missionaires, prêtres, moines et religieux qui, aux quatre coins du monde, annoncent l'Evangile.

Nous aurons également à coeur de prier pour l'Eglise, afin qu'elle soit forte et que la communion entre ses membres, et avec le Père se renforce, une communion d'amour en vérité.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6