Jamais un homme n'a parlé de la sorte ! - Hozana

Jamais un homme n'a parlé de la sorte !

Jamais un homme n'a parlé de la sorte !

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 7, 40-53)

En ce temps-là, Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! » D’autres disaient : « C’est lui le Christ ! » Mais d’autres encore demandaient : « Le Christ peut-il venir de Galilée ? L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? » C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! » Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Ils lui répondirent : « Serais- tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! » Puis ils s’en allèrent chacun chez soi. 


Acclamons et partageons la Parole de Dieu.  

Merci pour l'illustration ! Si vous souhaitez vous aussi participer au partage de la Parole de Dieu par vos talents d'illustrateurs, n'hésitez pas à nous écrire sur le formulaire de contact.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

39 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Nadine
place Herblay, il y a 1 an
En union de prière.🙏🌹🌹🌹
Florence
place Port Louis, il y a 1 an
Amen. Gloire et louange à toi Seigneur. Je crois que tu es le fils de Dieu et ta parole est vie et lumière. En union des prières à vous tous.
Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 1 an
En union de prières - Amen -
Jean louis
 il y a 1 an
Ce passage de l'évangile nous apporte plusieurs enseignement ; 1 certaines personnes interrogent sur identité de Jésus peut être est -il le Christ ? 2 Autres voulaient arrêter mais osent pas car les paroles que Jésus les interpelle ,parmi eux les gardes qui étaient venus arrêter retournent sans vouloir arrêté . Les autorités religieuses sont très en colère et demandent pourquoi ils ne l'ont pas arrêter Jésus ? Les gardes répondent " qu'ils ont jamais vu un homme parlé comme cela " les autorités religieuses sûr de leur bon cites les prophètes et leur reprochent de être égarer par des personnes qui ignorent la loi . 3 Nicodème leur rappelle qui faut écouté un homme avant de le juger c'est leur loi ,mais les autres membres des autorités religieuses lui font le même reproche . Le message de Jésus n'aie pas réservé à une élite religieuse ,mais à tout être humain qui à un cœur ouvert pour accueillir et vivre dans la fidélité du messa
GJ
place Metz, il y a 1 an
" Nicodème prononce une phrase qui pourrait être la clé de ce passage : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Saint Augustin l’avait remarqué : « ils [les grands prêtres et les pharisiens] étaient effectivement assez mal disposés pour vouloir le condamner avant de le connaître. Quant à Nicodème, il savait, ou plutôt il s’imaginait que si seulement ils voulaient l’écouter avec patience, ils feraient, sans doute, ce qu’avaient fait leurs émissaires qui, au lieu de s’emparer de sa personne, avaient préféré croire en lui . » (Traité sur l’Évangile de Jean, XXXIII). Ainsi nous voyons que pour croire en Jésus il est nécessaire de se laisser interpeller. On peut en effet parfois avoir cette attitude de ne prendre dans les paroles de Jésus que ce que nous voulons y entendre, sans se mettre véritablement à son écoute. Sachons donc, nous aussi, faire un pèlerinage intérieur dans le désert pour écouter ce que Jésus veut nous dire." (Père Fornerod) Amen.
SLP
place Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y a 1 an
Merci, GJ pour ce beau et profond commentaire En union de prières et de médtation sir nos propres comportements intérieurs