La force de la prière d'intercession - Hozana

La force de la prière d'intercession

La force de la prière d'intercession

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ, chers amis,


Je souhaite un saint Carême à chacun-e de vous !


Aujourd’hui, je ne vais pas parler spécifiquement de Sainte Rita, mais du pouvoir de la prière d’intercession. En effet, vous êtes maintenant plus de 1200 à avoir rejoint cette communauté (je n’en reviens pas), et si vous vous tournez vers Sainte Rita avec foi et confiance, c’est que vous avez l’intime conviction que sa qualité de sainte des causes désespérées est à même de faire des miracles dans vos vies. C’est la vérité, la prière est toute puissante, et j’en ai fait l’expérience maintes fois. Sainte Rita m’a souvent exaucée, et si ce que je lui demandais à une certaine période de ma vie ne s’est pas réalisé, c’est que Dieu avait d’autres projets pour moi, pour un plus grand bonheur, comme j’ai eu l’occasion de le constater. Sainte Rita est puissante auprès de Dieu, mais elle n’est pas la seule.


 Je voudrais ici remercier de tout cœur la Très Sainte Vierge, connue sous le vocable de Marie qui défait les nœuds, ainsi que son très cher époux Saint Joseph, et vous narrer les grâces que j’ai personnellement reçues récemment par leur intercession. Ainsi, j’espère vous donner confiance dans la puissance de la prière sincère et fervente et vous encourager à persévérer dans vos demandes, à travers Sainte Rita ou qui que ce soit d’autre au Ciel.


Tout a commencé ce jour où le monde s’est effondré sous mes pieds après une terrible nouvelle qui m’a anéantie. C’était un mardi et je savais que le week-end suivant serait très dur, car en ne travaillant pas, j’allais me retrouver face aux émotions négatives qui me submergeaient. Mon Ange gardien m’a alors suggéré de partir de ma ville durant tout le week-end pour échapper à la dépression et aux angoisses. Au départ, mon idée était simplement de partir faire du tourisme, mais bien vite m’est apparue comme une évidence la pensée que je devais entreprendre un pèlerinage auprès de notre Sainte Mère. J’ai donc commencé par chercher différents lieux de pèlerinage en ligne, mais tous ceux qui m’intéressaient se trouvaient trop loin de chez moi pour seulement deux jours. C’est alors que je me suis souvenue avoir lu un article sur un sanctuaire, en France, de Marie qui défait les nœuds. Je cherche en ligne et découvre alors qu’il se trouve à Toulon, à  une heure en train à peine de chez moi ! Ma décision a été prise en une poignée de secondes : j’ai réservé une chambre d’hôtel, et les billets de train. Et le samedi matin je suis partie pour Toulon.


Décrire toutes les grâces qui se sont succédé au long de ce week-end prendrait des heures et nécessiterait une foule de détails, je me contenterai donc du principal. J’ai commencé là-bas une neuvaine, en demandant à Marie la grâce d’être délivrée de mon attachement malsain à quelqu’un qui me faisait beaucoup de mal : avant la fin des neuf jours, j’étais exaucée.


Le week-end suivant, je suis également partie, dans un autre lieu, pour à la fois prendre soin de moi (de mon corps, de mon esprit et de mon âme) et me rapprocher de Dieu. De nouveau, j’ai reçu de multiples grâces. J’ai entrepris une seconde neuvaine à Marie qui défait les nœuds, en lui demandant d’avoir des nouvelles d’une personne avec laquelle je souhaitais me réconcilier. A nouveau, avant le terme de la neuvaine, j’étais exaucée ! Alors que cette fois-ci j’avais demandé un signe physique, empirique, à savoir un texto, et que c’était loin d’être gagné. Par deux fois, Marie m’a exaucée, et cela même avant que j’aie fait ma grande confession du Carême.


J’ai décidé que durant le Carême, chaque week-end je ferai une démarche similaire. Le troisième week-end, ce fut Saint-Maximin et la Sainte Baume, à la rencontre de Sainte Marie-Madeleine. J’ai reçu d’immenses grâces là-bas également : je ne manquerai pas d’y retourner, car c’est un endroit magnifique.


Le quatrième week-end, je suis partie à Cotignac, auprès de Saint Joseph et de Notre-Dame de Grâces.  Durant ce pèlerinage, j’ai consenti à de nombreux petits sacrifices, et je me suis confessée. Je suis allée présenter à Saint Joseph les intentions de prières d’une amie qui habite à l’étranger. Elle cherchait depuis longtemps et avec grandes difficultés un appartement. Elle vient d’avoir 30 ans et elle souhaite également obtenir une bonne place de travail (elle va prochainement être mutée et s’inquiète un peu de savoir où elle va tomber, étant donné que son poste actuel lui cause beaucoup de soucis), ainsi que se marier et avoir des enfants. Au sanctuaire de Saint Joseph, j’ai fait dire une messe à ses intentions, j’ai allumé une bougie et j’ai commencé une neuvaine pour elle. Deux jours plus tard, elle m’écrit tout excitée qu’elle a trouvé un appartement ! Je me dis que Joseph est vraiment rapide, mais je n’étais pas au bout de ma surprise : le surlendemain, mon amie me recontacte pour me dire que la veille, jour de son anniversaire, une autre régie l’avait appelée et cette fois-ci pour l’appartement de ses rêves !!! Elle emménage dans 15 jours.


Merveille que l’intercession des élu-es du Seigneur ! Que de grâces ! Voilà le résultat de la foi, de la prière, de l’abandon à la Providence : une pluie de bénédictions !


L’« affaire » qui m’avait fait si mal il y a un mois n’est pas encore tout à fait réglée, mais c’est en très bonne voie. Ce week-end, étant grippée, je suis restée à la maison ; mais depuis lundi dernier, je fais une neuvaine d’Eucharistie. Ah oui, j’ai failli oublier : lundi dernier, je suis retournée à Toulon, j’ai dormi sur place et j’ai assisté à la messe votive de Marie qui défait les nœuds, dans l’église de l’Immaculée Conception, en action de grâces pour m’avoir par deux fois exaucée, et j’ai apporté des roses à la Sainte Vierge. Elle méritait bien ça !


Prochainement, je vais refaire une neuvaine à Marie qui défait les nœuds, pour une intention personnelle. Et le week-end prochain, je pars à Notre-Dame du Laus. Nul doute que je serai grandement bénie, une fois encore.


Je voudrais encore témoigner d’une chose, car le témoignage est primordial pour conforter les gens dans leur foi et encourager ceux qui n’osent pas à se tourner de tout leur cœur vers notre Père, qui veut le meilleur pour nous. Depuis le début du Carême, et quatre semaines après avoir vécu l’épreuve qui s’est abattue sur moi, j’ai retrouvé le goût de la prière, je lis les Saintes Ecritures chaque jour, je prie le chapelet, j’assiste à la messe, je redécouvre au jour le jour un chemin d’épanouissement intérieur que j’avais bien malgré moi quitté, prise que j’étais par le tourbillon des affaires quotidiennes et des soucis matériels ! Parfois, une grosse épreuve arrive, qui vous stoppe net dans votre course effrénée : c’est peut-être le moyen (en tout cas ce le fut pour moi) que Dieu choisit pour vous dire : arrêtez-vous maintenant et revenez à l’essentiel.


Je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous un temps de Carême aussi béni qu’est le mien, par l’intercession de Sainte Rita, de Sainte Marie-Madeleine, de Notre-Dame de Grâces, de Saint Joseph, de Marie qui défait les nœuds et de tous les saints.


Isabelle


Je sais qu’il se trouve déjà sur Hozana une communauté de prière à Marie qui défait les nœuds. A toute fin utile, je vous indique ci-dessous le lien vers la paroisse de l’Immaculée Conception à Toulon, où se trouve le sanctuaire. C’est un endroit sublime, je m’y suis sentie très bien et j’espère, par la grâce de Dieu, pouvoir m’y rendre régulièrement.

La dévotion à Marie qui défait les nœuds est très chère à notre Saint-Père le pape François, prions également à ses intention.

http://marieqdnoeuds.free.fr/Marie_qui_defait_les_Noeuds/Bienvenue.html


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Tete
place Toronto, le mois dernier
Comment j'ai trouvé mon mari Merci au Dr Eboh d'avoir ramené mon mari et apporté une grande joie à ma famille ??? Je m'appelle Kathryn Louise, mon ex-mari m'a laissée tomber il y a deux semaines après que je l'ai accusée d'avoir vu quelqu'un d'autre et de l'avoir insultée. Je le veux dans ma vie mais ça refuse tout contact avec moi. J'étais tellement perplexe et ne sais pas quoi faire. J'ai donc demandé de l'aide sur Internet et j'ai vu comment un lanceur de sorts aidait les gens à récupérer leur ex. J'ai donc contacté le lanceur et lui ai expliqué mon problème. et il m'a maudit et m'a assuré de 48 heures que mon ex reviendrait vers moi et à ma grande surprise le troisième jour, mon ex est venu frapper à ma porte et implorer pardon. Je suis tellement heureuse que mon amour soit de retour et que nous ne sommes pas sur le point de nous marier. Encore une fois, merci Dr. Eboh, vous êtes vraiment talentueux et talentueux. holycurecenter@gmail.com est la seule réponse. Il peut être d'une grande aide et je ne vais pas arrêter de le publier car c'est un homme formidable. Courriel: holycurecenter@gmail.com ou 2348053823815. holycurecenter@gmail.com
Sylvie
 il y a 3 mois
Marie qui defait les noeuds Je te demande de me venir en aide defaid ce noeud de cette séparation avec mon Mari. Défais ce noeud de demande de divorce. Que mon Mari revienne sur sa décision ce 8 avril 2019. Merci Marie.
Basilio Massimo
place Bruxelles, il y a 3 mois
St Marie qui défait les noeuds, Ma Mère ,de Grâce , accordez moi cette demande et exaucéz là. Que la Justice me resistue enfin mes affaires personnelles et mes avoir. Je remercie toutes la Ste Trinité des Saints. Avec la gloire de Dieu le Père tout puissant. Merci infiniment St. Mère.
Nadine
place Herblay, il y a 3 mois
Sainte Rita, Sainte Marie Madeleine , Sainte Marie qui défait les noeuds , merci d'intercéder pour mes prières. Amen!
Basilio Massimo
place Bruxelles, il y a 3 mois
Merci à toutes la St Trinité des Saints , et Un grand merci pour votre témoignage. Basilio de Bruxelles.