Père Sébastien

Père Sébastien a publié dans la communauté Prions pour apprendre à prier

7 avril 2016

4e jour : Compléments sur la prière de demande

          Chers Priants,

       Voici un complément sur la prière de demande. C'est juste "en plus" : si vous n'avez pas le temps de le lire, ce n'est pas gênant pour notre parcours!

 

      Dans la méditation d’aujourd’hui, nous avons souligné l’importance de la prière de demande, car elle est une façon pour Dieu de nous associer à son action. Cependant, tous, sans exception, nous avons fait l’expérience de ne pas être exaucés dans nos prières, et parfois douloureusement.

        Nous ne prétendons pas en quelques lignes résoudre un mystère si complexe, mais il est sans doute nécessaire d’en dire quelque chose pour soutenir notre foi.

Purifier notre prière et notre image de Dieu

            Pour commencer, rappelons deux évidences : Dieu n’exauce pas une demande mauvaise, ni une prière faite sans foi. « Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs » (Jc 4, 3) ; « Il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi » (Mt 13, 58).

            Prier, c’est donc accepter que ma prière soit purifiée : je ne sais pas forcément très bien ce qui est bon pour moi, pour mon salut. Et si nous apprenions à voir ce que le Seigneur nous donne ? Ce n’est pas forcément ce que j’avais prévu, mais, avec le recul du temps, je peux me rendre compte que c’est en fait bien supérieur.

            Il s’agit aussi de changer d’image de Dieu. Dieu est-il pour moi uniquement celui qui doit exaucer mes désirs, comme un distributeur automatique qui donne la boisson demandée moyennant un prix, qui serait ma prière ? Quel est l’ami, quel est le père que je n’irais voir que pour lui demander des cadeaux ? La prière est avant tout un « échange d’amitié » avec « ce Dieu dont je me sais aimé », c’est un dialogue entre deux personnes qui s’aiment.

Entrer dans la foi au Christ Mort et Ressuscité

            Mais vous le savez bien, ceci ne répond pas au drame que peut être une prière bonne non exaucée. Face à la mort d’un enfant par exemple, qui ne serait ébranlé ? Demander la guérison de son fils, n'est-ce pas la prière bonne par excellence? Ou la paix dans le monde? Il n’y a pas de réponse toute faite face au scandale du mal qui règne dans le monde et dans le coeur des hommes.

            Voici cependant une histoire qui peut nous aider. A 24 ans, Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus a contracté la tuberculose, maladie terrible où l’on meurt étouffé dans de grandes souffrances. La prieure du Carmel fait prier une neuvaine de messes pour demander sa guérison miraculeuse : Thérèse a déjà été guérie enfant par le sourire de la Sainte Vierge, pourquoi Marie l’abandonnerait-elle maintenant ? Et pourtant, Sainte Thérèse n’a pas été guérie, mais la prieure a reçu la grâce d’accepter la mort de sa sœur carmélite, et ensuite de publier sa vie, l’Histoire d’une Ame, qui sera mondialement connue.

            On peut en conclure que le fait d’être chrétien ne nous épargne pas la souffrance, mais que la Passion, la Mort et la Résurrection du Christ nous donnent la force et la paix pour la supporter. Le fruit de notre prière dans la souffrance n’est pas toujours la suppression de celle-ci, mais le fait que le Christ souffre avec nous. La souffrance ne disparaîtra qu’au Ciel, en attendant, nous devons vivre dans la foi que nous donne Jésus. Cette foi, c’est que « ni la mort ni la vie, […] ni le présent ni l’avenir, […] rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur » (Rm 8, 38‑39).

            La prière pourra alors nous aider à « tenir bon » dans les épreuves, devenant ainsi même un témoignage pour les autres. N'est-ce pas le témoignage de nos frères chrétiens persécutés en Irak, en Syrie et ailleurs dans le monde? Le centurion qui gardait Jésus en Croix « voyant comment il avait expiré, déclara : “Vraiment, cet homme était Fils de Dieu !” » (Mc 15, 39) (Voir aussi le court témoignage du : Père Cédric sur sa mère)

 

            Prions avec foi ! « Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » (Lc 11, 13) Voilà l’exaucement par excellence de nos prières : le don de l’Esprit Saint. Lui qui est Dieu, il nous donnera de vivre nos épreuves dans la foi. Il nous aidera aussi à faire de nos prières un « échange d’amitié » avec le Père.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

80 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Nathalie
Nathalie
il y a 5 mois
Seigneur dois je renoncer au plaisir de faire plaisir d'offrir 1 moment hors de la souffrance du manque et de la douleur à mes proches pour me rapprocher de Toi ?
    Raïssa
    Raïssa
    il y a 2 ans
    Seigneur, donne moi la grâce de porter ma croix et celle des autres à ta suite.
      Josianne
      Josianne
      placeAbidjan, il y a 2 ans
      On peut en conclure que le fait d’être chrétien ne nous épargne pas la souffrance, mais que la Passion, la Mort et la Résurrection du Christ nous donnent la force et la paix pour la supporter. Le fruit de notre prière dans la souffrance n’est pas toujours la suppression de celle-ci, mais le fait que le Christ souffre avec nous. La souffrance ne disparaîtra qu’au Ciel, en attendant, nous devons vivre dans la foi que nous donne Jésus. Cette foi, c’est que « ni la mort ni la vie, […] ni le présent ni l’avenir, […] rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur » (Rm 8, 38‑39).
        Claudie
        Claudie
        placeHauts-de-France, il y a 2 ans
        Amen.
          Raïssa
          Raïssa
          il y a 2 ans
          Amen
            Josianne
            Josianne
            placeAbidjan, il y a 5 mois
            Père, Donne-moi d'avoir en toutes circonstances une confiance inébranlable en Toi!
              Claudie
              Claudie
              placeHauts-de-France, il y a 2 ans
              Amen.
                M.A.
                M.A.
                il y a 2 ans
                oh oui je m'unie à ta prière Josianne...aide moi Jésus à mettre pleinement ma confiance en toi dans toutes les épreuves de la vie,merci!
                  Christine
                  Christine
                  il y a 5 mois
                  Mon dieu permet moi de ne jamais oublier de te prier, de penser à toi, de te parler ne serait-ce que quelques minutes dans mes journées pour pouvoir devenir meilleure et avancer sur le chemin de la foi....
                    Claudie
                    Claudie
                    placeHauts-de-France, il y a 2 ans
                    En union de prière.
                      Christine
                      Christine
                      il y a 2 ans
                      Oui merci