Père Sébastien

Père Sébastien a publié dans la communauté Prions pour apprendre à prier

16 avril 2016

13e jour : Vivre en conformité avec sa prière

13e jour : Vivre en conformité avec sa prière

Si le message ne s'affiche pas correctement, cliquer ici.

            Chers Priants,

             Aujourd’hui, nous vous proposons d’élargir notre regard : prier ne se limite pas aux quelques minutes que nous y consacrons. Prier transforme notre vie, et inversement, nous avons besoin de convertir notre vie pour mieux prier.

Prier transforme ma vie

            Oui, la prière peut transformer ma vie ! Mais comment le pourrait-elle si elle se limite à la récitation à la va-vite de quelques prières toutes faites ? Il faut vraiment qu’elle soit cet échange d’amitié gratuit avec Jésus. Et il faut qu’elle soit quotidienne et dure un minimum… On n’a rien sans rien !

            Quels sont les fruits de la prière ? Le Seigneur les fera découvrir à chacun. Sans doute d’abord une certaine humilité, car on se découvre pécheur. Ensuite, le désir de conformer sa vie aux exigences de l’Evangile. Peu à peu une certaine paix intérieure… non sans un rude combat spirituel, car la prière n’est pas magique ! Et évidemment une amitié grandissante avec le Christ. C’est le Christ notre récompense ! Le Christ nous conduira enfin à une charité plus grande et à un grand désir missionnaire.

Convertir ma vie pour mieux prier

            Nous en faisons l’expérience : lorsque nous commençons à nous recueillir, notre esprit est envahi par plein de préoccupations, d’images, de distractions, et même de tentations. Nous parlerons des distractions demain. Mais reconnaissons déjà l’influence de la manière dont nous vivons sur la prière : quelle est la pureté de mon regard ? Comment je nourris mon imaginaire et mon imagination ? Est-ce que j’entretiens des rancœurs ou est-ce que je cherche à être artisan de paix ? Quels sont mes centres d’intérêt et mes fréquentations ? Quelle est mon hygiène de vie ?

            La sagesse spirituelle au cours de siècles a rassemblés un certain nombre de conseils de bon sens. En voici quelques-uns :

            Un rythme de vie équilibré. Newman disait que la sainteté consiste à se coucher à l’heure à laquelle on doit se coucher… Comment ne pas s’endormir à l’oraison si on est fatigué parce qu’on a regardé internet jusque tard dans la nuit ? Et on sera de mauvaise humeur pour nos proches… De même, si on perd beaucoup de temps avec son portable, la télévision et l’ordinateur, on n’aura plus le temps de faire oraison. La chasteté du regard et de l’imagination est également importante.

            Des amitiés saines. Nos fréquentations ont un énorme impact sur nous. Est-ce que ceux que je côtoie me rapprochent du Christ ou m’en éloignent ? Il faut parfois savoir rompre avec certaines personnes à l’influence négative. Ste Thérèse d’Avila a lutté pendant des années avec ce problème ! Et inversement, il existe des personnes avec lesquelles je peux discuter de Dieu, et ainsi me stimuler pour avancer.

            De bonnes lectures. Comment aimer Jésus si on ne le connaît pas ou si peu ? Certains peuvent avoir fait 5 ans d’études supérieures et ne pas dépasser le niveau 1ère communion concernant la foi ! Il y a de très bons livres d’introduction à la prière ou à la foi catholique. Mais attention à ne pas se laisser séduire par les livres un peu « limites » : toujours vérifier que l’auteur est en communion avec l’Eglise catholique, et si possible, que le livre a un « imprimatur ». Attention aussi aux récits d’expériences mystiques ou de visions, même de saints. Certes cela peut stimuler à prier, mais c’est souvent assez déconnecté de ce que je vis.

            Enfin, ne nous décourageons jamais ! On ne change pas sa vie en un jour, mais peu à peu, avec persévérance. Et la prière nous aidera, en nous montrant les points à convertir, et en nous donnant la force pour le faire ! C’est une aventure qui « vaut le coup » : une belle libération spirituelle et humaine en perspective !

Prier concrètement aujourd’hui : Jean 6, 60

            Voici comme d’habitude l’Evangile du jour. On pourra aujourd’hui faire par exemple un examen de conscience sur le rapport entre ma vie et ma prière.

           (Vous pouvez télécharger une version imprimable de ce texte d'Evangile et de la méditation que nous proposons en cliquant sur ce lien.)

            « 60 Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent : “Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ?” 61 Jésus savait en lui-même que ses disciples récriminaient à son sujet.

            Il leur dit : “Cela vous scandalise ? 62 Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant !... 63 C’est l’esprit qui fait vivre, la chair n’est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. 64 Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas.” Jésus savait en effet depuis le commencement quels étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui le livrerait. 65 Il ajouta : “Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père.”

            66 À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner. 67 Alors Jésus dit aux Douze : “Voulez-vous partir, vous aussi ?” 68 Simon-Pierre lui répondit : “Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. 69 Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint de Dieu.” » (Jn 6, 60‑69)

 

            Voici quelques points pour alimenter vos 10-15 minutes de prière :

            * « Cette parole est rude ! » Oui, reconnaissons que les exigences de Jésus nous paraissent parfois dures ! On ne se sent pas capable. Parfois même, on préfère vivre avec ses « petits péchés » qu’aller vers Jésus… Pourtant, ses paroles sont « esprit et elles sont vie ».

            * « Il y en a parmi vous qui ne croient pas. » Est-ce que je crois que Jésus peut transformer ma vie et me rendre heureux ? Seigneur, viens en aide à mon peu de foi ! Sans ta grâce, je ne peux rien faire. Donne-moi ton Esprit Saint qui me donnera la force d’avancer…

            * « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. 69 Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint de Dieu. » Merci St Pierre pour cette belle profession de foi ! Oui, nous savons que seul Jésus peut nous donner le bonheur éternel. Seigneur, je ne sais pas très bien où tu vas me conduire, ce que tu veux faire de ma vie, mais je veux te faire confiance. Je ne veux pas vivre comme si tu n’existais pas. Je sais que tu es ma vie…

 

Pour aller plus loin :

Marie-Eugène, Je veux voir Dieu, Chap. : Les lectures spirituelles ; Les amitiés spirituelles ; Ascèse thérésienne.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

91 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Dany
Dany
placeParis, l’année dernière
Fais-moi connaître tes voies, Ô Eternel ! enseigne-moi tes sentiers. Ps 25.4
    Reposeur  brigitte
    Reposeur brigitte
    placeLorraine, il y a 2 ans
    Je suis en chemin j ai confiance avancer a petits pas mais avancer
      Père Sébastien
      Père Sébastien
      placeParis, il y a 2 ans
      Oui, petit pas après petit pas, on fait du chemin! ...jusqu'au ciel!
        Nathalie
        Nathalie
        il y a 2 ans
        Jésus je te fais confiance je te sais à mes cotés mais la route sur laquelle je suis est si tortueuse,si escarpée,si rude que je chute que je manque d'abandonner s'il te plaît ne me juge pas sévèrement aide moi à continuer et à aller là où tu veux que je me rende où ce que tu as prévu pour moi doit s'accomplir dispose de moi comme tu le veux car sans Toi je ne suis rien
          Florise
          Florise
          placeWoodford, il y a 2 ans
          Seigneur je te fais confiance . Sans ta grace, je ne peux rien faire. Aide moi, Amen.
            Claudie
            Claudie
            placeHauts-de-France, il y a 2 ans
            Amen.
              Claire
              Claire
              placeQuébec, il y a 2 ans
              Je veux dire avec Saint Pierre « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint de Dieu. » Merci Saint Pierre pour cette belle profession de foi ! Oui, nous savons que seul Jésus peut nous donner le bonheur éternel. Seigneur, je ne sais pas très bien où tu vas me conduire, ce que tu veux faire de ma vie, mais je veux te faire confiance. Je ne veux pas vivre comme si tu n’existais pas. Je sais que tu es ma vie…et je demande à l'Esprit-Saint de me guider, jusqu'à la fin de ma vie. Merci Jésus de préparer notre place dans la maison du Père. Donnes-nous les grâces nécessaires, pour aller vers ce grand bonheur, qui terminera notre pèlerinage terrestre. Amen, soyons dans la joie, Alléluia.
                Florise
                Florise
                placeWoodford, il y a 2 ans
                Amen
                  Claudie
                  Claudie
                  placeHauts-de-France, il y a 2 ans
                  Union de prières.