éloge de la vie intérieure - Hozana

éloge de la vie intérieure

éloge de la vie intérieure

Chers compagnons de prière,

En ce neuvième jour de notre neuvaine écoutons saint Charbel nous parler du propre de l'homme : créature parmi les créatures, façonné par Dieu pour être celui qui Lui revient, au terme d'un voyage terrestre au cours duquel il élèvera son âme.

De toute éternité Jésus est en Dieu ce pont qui sera donné aux hommes pour revenir vers Dieu et trouver ainsi non plus un Dieu de justice mais un Dieu de miséricorde. L'homme est un funambule toujours près de tomber dans l'abîme, il vit entre le ciel et l'enfer ; il a ce privilège fou d'être en relation à Dieu, mais contrairement aux animaux qui sont naturellement ce qu'ils sont et vivent immédiatement leur juste place dans la Création, l'homme a à s'achever lui-même, à devenir ce qu'il est appelé à être. Le chemin s'effectue dans l'exil terrestre, au sein de la sublime Création qui n'est que justesse, mais bien loin du ciel ; et l'homme est aux prises avec les errances de son humanité douée d'une liberté à laquelle nous nous accrochons comme une fin en soi alors que Dieu nous invite à la libération de nous-mêmes.

Notre vie de funambule est une perpétuelle recherche de l'équilibre : pour être à notre place dans nos existences nous avons à vivre en Dieu ; et vivre en Dieu c’est tenir la place où il nous attend dans le monde. C'est dans le monde, à l'intérieur de nous-mêmes que Dieu vient nous chercher et nous toucher, attendant patiemment que nos âmes soient prêtes. Alors nous toucherons la lumière, où amour et vérité se confondent, où la Paix s’épanouit, la Paix que Jésus seul nous donne.

Méditons une prière de Saint Charbel qui nous dit, avec toute l'acuité des mots acquis dans la prière, le mystère de notre condition d'appartenir au ciel en vivant sur la terre : notre condition d'appartenir au Christ

" Tu as uni, Seigneur,

Ta divinité à notre humanité

et notre humanité à Ta divinité,

Ta vie à notre mortalié

et notre mortalité à ta Vie.

Tu as pris ce qui est nôtre

et nous donnas ce qui est Tien,

Seigneur, pour notre vie et notre salut.

A Toi Louange et gloire à jamais."

Ô saint Charbel, toi qui a su vivre sur terre une vie en toute intimité avec le ciel, apprends-nous à vivre au monde comme Dieu l'attend de nous.

Suivons saint Charbel pour trouver l'équilibre dans nos vies de funambule marchant sur la corde de l'amour du Christ.

Vivre au monde, s'y enraciner

Le christianisme n’est ni la religion du temple, ni celle du livre. Le christianisme est la personne de Jésus-Christ lui-même. Le miroir qui reflète la lumière n’est pas la lumière. Il faut distinguer entre la lumière et les miroirs qui la reflètent. Ne vous concentrez pas sur le miroir. Attachez vos coeurs à la lumière.

Ne vous dérobez pas à vous-mêmes pour vous réfugier auprès de Dieu. Ne demandez pas refuge auprès de Dieu pour vous fuir vous-mêmes. Dieu veut que vous vous offriez à lui tels que vous êtes pour vous élever et pour vous sanctifier. Ne laissez pas le monde vous pousser vers Dieu. Permettez à Dieu de vous attirer à lui.

Là où Dieu vous a plantés fleurissez et donnez vos fruits. Si vous ne vous enracinez pas, vous ne pouvez vous élever."

Vivre en Dieu n'est pas fuir le monde, où Dieu nous a placés. C'est dans le monde que Dieu nous attend, c'est là où nous sommes que Dieu vient nous trouver, au plus profond de nous-mêmes. Il s'agit de nous dépouiller de notre ego, de nos illusions tenaces qui nous font croire que nous pouvons être agissant par nos propres forces seules ; il ne s'agit pas de tenter de nous dérober à la vie que nous avons à mener dans le monde. S'élever au ciel par la prière doit toujours être soulever le monde vers Dieu. Retiré du monde dans une vie d'ermite toute dévouée à la prière et au travail de la terre, saint Charbel a pleinement vécu sa vocation d'homme en illuminant le monde de tout son être façonné dans la prière. Faisons de nos vies au monde des vies rayonnantes, en faisant éclore la lumière semée en nous. Pour rayonner à l'extérieur tournons-nous vers l'intérieur de nous-mêmes où Dieu attend chacun d'entre nous dans l'intimité de son coeur. Laissons s'imprégner en nous les mots de saint Charbel : "les choses qui s'effectuent en toi sont plus importantes que celles qui se déroulent dans ta vie".

Vivre en Dieu, s'y élever par la profondeur de la vie intérieure

"L’Esprit vous conditionne et vous harmonise avec Dieu. Grâce à la lumière de l’Esprit éternel qui est en vous, vous pouvez réaliser la profondeur du mystère de l’existence. Ne cherchez pas à comprendre la vérité par vos sens, car vous vous heurtez aux limites de ces sens. Sachez qu’ils vous servent à aimer et non pas à les aimer. Ne laissez pas vos sens vous guider à glorifier les créatures.

Ne vous noyez pas dans vos sens pour que vous ne soyez pas dupes de la joie qu’ils vous procurent.

Chaque fois que vous désirez regarder l’extérieur, fermez les yeux et regardez l’intérieur, c’est alors que vous verrez l’extérieur plus nettement.

Chaque fois que vous voulez entendre, fermez les oreilles et écoutez la voix intérieure, c’est alors que vous entendrez mieux.

La vraie joie n’est pas dans les sens : elle consiste à les dépasser pour vous infiltrer jusqu’au coeur de la lumière, là où vous plongez dans le coeur de Dieu, où vous contemplez sa lumière et vous fusionnez avec son amour.

Affranchissez-vous de vos sens, allez au-delà de vous-mêmes et vous toucherez le bord de la lumière.”

Nous avons à nous dépouiller de nous-mêmes, aller au-delà des facilités du monde matériel, nous délivrer des illusions de l’ego, pour toucher le bord de la lumière. C'est-à-dire que nous avons à aimer Dieu en vérité.

 

Quel est cet amour qui nous vient de Dieu et nous mène à Dieu ?

Quel est cet amour que nous trouverons en nous si nous entrons en nous-mêmes, cet amour que Dieu nous donne, dans lequel il nous a fait naître et que nous avons à faire éclore ? Cet amour qui est notre "seule provision et [notre] seule arme" pour notre voyage terrestre ?

Ecoutons dans notre coeur les mots de saint Charbel :

" L'amour n'est pas un attachement, car il est liberté alors que l'attachement asservit. Dieu est liberté.

L'amour ne doit pas être pris comme une affection humaine uniquement, il est une force divine de création, une force de résurrection céleste.

L'amour n'est pas un instinct, qui jaillit des sens matériels, c'est une force de vie jaillissante de l'Esprit.

L'amour n'est pas une habitude morte qui vous lie et vous attache, c'est une force de renouvellement perpétuel qui vous ranime et vous libère.

L'amour n'est pas un sentiment orienté dans une directioin déterminée, c'est une lumière rayonnante dans toutes les directions.

Dieu n'est ni sentiment, ni affection, ni habitude, ni attachement, ni idée. Il est une réalité, une vie et un créateur qui donne la vie."



Donnons-nous le temps et les moyens, dans nos vies, de fonder nos actions et nos projets de vie dans la profondeur d’un coeur à coeur avec Dieu vivant et vivifiant. Tenons-nous disponibles au souffle de l’Esprit. Donnons la primauté à la vie intérieure.

Faisons silence. Dans une profonde expiration descendons dans les profondeurs de nous-mêmes, en quête de l’étincelle de lumière divine qui sommeille en chacun de nous. Faisons-la éclore, laissons-la s’épanouir. Laissons s’épanouir en nous l’amour de Dieu, l’amour que Dieu nous donne à lui donner.

Nous approcherons alors de la vraie joie, cette lumière qui nous traverse pour ne pas s'arrêter à nous mais éclairer autour de nous.



Entrons en harmonie avec la vibration de l'univers à l'écoute de ce chant orthodoxe de communion dans la Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome. Tout le chant est une reprise du 1er verset du psaume 148 : "Alleluia ! Louez Dieu du haut des cieux, louez-le dans les hauteurs".

et laissons notre âme entrer dans la joie à l'écoute de ce chant de confiance et de reconnaissance :

Jubilez pour Dieu, toute la terre :

Jubilez pour Dieu, toute la terre :

servez le Seigneur dans la joie !

Entrez en sa présence avec tressaillement d’allégresse

car le Seigneur est bien Dieu.

Jubilate Deo omnis terra

jubilate Deo omnis terra

servite Domino in laetitia

intrate in conspectu eius in exsultatione

quia Dominus ipse est Deus.

Chers compagnons de prière,

je vous remercie de m'avoir accompagnée tout au long de cette neuvaine en union à saint Charbel.

Puisse saint Charbel vous faire sentir sa présence à vos côtés et Dieu soutenir et guider vos pas.

Que Dieu soit votre lumière et dissipe sur vos pas les ténèbres

Au moment de nous séparer je reprends du fond du coeur à votre adresse la salutation donnée par Dieu à saint François d'Assise :

"QUE LE SEIGNEUR VOUS DONNE SA PAIX"

NB : une priante de cette neuvaine m'a fait part d'un autel dédié à saint Charbel à l'abbaye d'Hauterive en Suisse. J'ai contacté l'abbaye et demandé qu'une bougie soit allumée durant 9 jours devant l'icône de saint Charbel pour tous les compagnons de prière de cette neuvaine et que les prières des moines vous portent durant ces 9 jours. Une petite lumière dans un haut lieu de prière pour vous accompagner.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

59 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Hortense
 il y a 1 an
Merci Lucienne pour cette belle neuvaine de saint charbel que j ai partage avec la communote et la priere de Padre Pio Seigneur reste avec moi Seigneur j ai besoin de toi protege ma famille saint Charbel et Padre Pio priez pour nous O nom de notre seigneur jesus Amen Allellua
Marzhina
 il y a 1 an
Bonjour Lucienne, bonjour à tous, Un moine libanais a séjourné à l’abbaye de Ligugé. Il a laissé plusieurs livres sur Saint Charbel, sa vie...Saint Charbel... l’Intemporel aux Brillantes Éditions. Merci pour ce partage qui se prolonge à Hauterive. Amen, alleluia. Bonne journée d’éternité à chacune et à chacun.
Olivier GdG
place Cluny, il y a 1 an
Merci Lucienne pour ces informations, ainsi pourrais-je continuer de prier pour rendre grâce de ce que vous nous avez "confié ". Que Dieu vous bénisse et vous garde!
Olivier GdG
place Cluny, il y a 1 an
Un très grand Merci, Lucienne, pour cette prodigieuse neuvaine de Saint Charbel. Le connaissant de Nom parce qu'il était l'oncle de notre conseiller spirituel d'Equipe Notre Dame, Pere Elie Kathy, il se révèle comme un homme plein d'humanité et de spiritualité :ses homelies judicieusement présentées sont d'une profonde justesse capables de toucher chacun. Merci pour ce beau travail que j'ai "goûté" au fil de ces jours en communion avec tous les priants et Merci à Hozana pour cette présence vivifiante dans notre quotidien. Question: ou est-il possible de se procurer cet ouvrage de St Charbel que vous avez "osé " ouvrir? En union de prière.
Lucienne
place Lourmarin, il y a 1 an
merci Olivier de m'avoir accompagnée durant cette neuvaine. Je suis heureuse que cette neuvaine ait pu vous faire mieux connaître saint Charbel. Le livre "Paroles de saint Charbel" est publié aux éditions Artège, je pense que beaucoup de librairies religieuses le proposent et sans doute le site Amazon aussi. Personnellement c'est la librairie des éditions du Parvis (parvis.ch) qui m'a envoyé ce livre. Si vous souhaitez en savoir plus sur saint Charbel je vous conseille aussi "Saint Charbel Pélerin de l'absolu", par le père Skandar, éditions Tequi. Que Dieu vous garde en sa lumière, et que saint Charbel vous accompagne sur votre chemin.
Nicole.
 il y a 1 an
Merci pour cette neuvaine avec vous St Charbel que je soit toujours dans la lumière, que cette lumière nous éclaire m mes files, mes petits enfants et moi. Amen
Lucienne
place Lourmarin, il y a 1 an
Merci Nicole d'avoir participé à cette neuvaine. Que Dieu vous garde en sa lumière