Le Rosaire...................La Flagellation - Hozana

Le Rosaire...................La Flagellation

Le Rosaire...................La Flagellation

Basilique du Rosaire de Lourdes : Chapelle de la flagellation.

.

Fin de l'explication du Notre Père par St Louis Marie Grignon de Montfort 

 .

         "Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour". Jésus-Christ nous enseigne à demander à Dieu tout ce qui est nécessaire à la vie du corps et à la vie de l'âme. Par ces paroles de l'Oraison dominicale, nous faisons l'humble aveu de notre misère et nous rendons hommage à la Providence, en
déclarant que nous croyons, que nous voulons tenir de sa bonté tous les biens temporels. Sous le nom de pain nous demandons ce qui est simplement nécessaire à la vie, le superflu n'est point compris. Ce pain nous le demandons aujourd'hui, c'est-à-dire que nous bornons au jour présent toutes nos sollicitudes, nous reposant sur la Providence pour le lendemain. Nous demandons le pain de chaque jour, avouant ainsi nos besoins toujours renaissants et montrant la continuelle dépendance où nous sommes de la protection et du secours de Dieu.
            "Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés". Nos péchés, disent saint Augustin et Tertullien, sont autant de dettes que nous contractons envers Dieu, et sa justice en exige le paiement jusqu'à la dernière obole. Or nous avons tous ces tristes dettes. Malgré le nombre de nos iniquités, approchons-nous donc de lui avec confiance et disons-lui avec un vrai repentir: Notre Père qui êtes aux cieux, pardonnez-nous les péchés de notre cœur et de notre bouche, les péchés d'action et d'omission qui nous rendent infiniment coupables aux yeux de votre justice, parce qu'en
qualité d'enfants d'un père si clément et miséricordieux, nous pardonnons par obéissance et par charité à ceux qui nous ont offensés.

     Et "ne permettez pas" à cause de notre infidélité à vos grâces, "que nous succombions aux tentations" du monde, du démon et de la chair. Mais "délivrez-nous du mal", qui est le péché, du mal de la peine temporelle et de la peine éternelle, que nous avons méritées. 

         "Ainsi soit-il". Parole d'une grande consolation, qui  est, dit saint Jérôme, comme le sceau que Dieu met à la fin de nos requêtes pour nous assurer qu'il nous a exaucés, comme si lui-même nous répondait:

         Amen!!! Qu'il soit fait comme vous le demandez, vous l'avez obtenu en vérité, car c'est ce que signifie ce mot: Amen.

.

Deuxième  mystère douloureux : La flagellation

.

            Nous vous offrons, seigneur Jésus, cette deuxième dizaine en l’honneur de votre sanglante flagellation, et nous vous demandons, par ce mystère, et par l’intercession de votre sainte Mère, la grâce d’une parfaite mortification des sens. Ainsi soit-il.

Notre-Père…

  1. Pour honorer les chaînes et les cordes dont Jésus-Christ fut lié.
  2. Le soufflet qu’il reçut chez Caïphe.
  3. Les trois reniements de Saint-Pierre.
  4. Les ignominies qu’il reçut chez Hérode lorsqu’il fut revêtu d’une robe blanche.
  5. Le dépouillement universel de ses habits.
  6. Les mépris et les insultes qu’il reçut des bourreaux à cause de sa nudité.
  7. Les fouets cruels dont il fut frappé et écorché.
  8. La colonne où il fut attaché.
  9. Le sang qu’il répandit et les plaies qu’il reçut.
  10. Sa chute de faiblesse dans son sang.

.

Gloire au Père…

Grâces du mystère de la flagellation, descendez dans mon âme, et rendez la vraiment mortifiée. Ainsi soit-il.

O Mon Jésus…..

.

Méthode  abrégée

.

             Il faut ajouter le mot '' flagellé  '' après ‘’Jésus,’’ au milieu de l’Ave. « Je vous salue Marie… et Jésus flagellé, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte-Marie… etc...’’

.

Le chapelet en image : Le chien de la Flagellation

.

80059-le-rosairela-flagellation

.          

    Comme d’habitude, j’étais à ma niche, dit le chien de la concierge de Caïphe. C’était dans la nuit du Jeudi au Vendredi-Saint. J’ai rodé longtemps autour des valets qui se chauffaient autour d’un feu, dans la cour.

            Jésus est passé, ses mains étaient liées et il avait l’air triste. Je l’ai suivi partout. Tous ses amis s’étaient enfuis. Il ne restait plus que moi…

            Nous sommes allés à un autre palais, et puis nous sommes revenus au premier. Les hommes qui le gardaient se sont amusés de lui, avec des mots qu’on ne peut même pas répéter. Je les aurais bien mordus.

            Enfin on est arrivé au Prétoire. Là, il y avait un tas de gens qui étaient contre lui. Alors Pilate l’a montré du doigt. Aussitôt, des méchants l’ont attaché à une colonne de pierres et ils l’ont battu, battu… c’est ce que l’on a appelé la Flagellation. Ah ! Tenez, j’aime mieux ne plus y penser.

.

        Suivant la forme extraordinaire du rite romain, depuis 1893 ou cette fête a été instaurée, l'Eglise célèbre la fête de la sainte famille le dimanche qui suit l'Épiphanie. (Suivant la forme ordinaire, elle l'a célébrée le dimanche qui suit la fête de Noël) . Souvenons-nous que le 13 octobre à Fatima, Notre Dame avait montré aux enfants cette sainte Famille avec saint Joseph portant l'Enfant Jésus dans ses bras, tous deux bénissant le foule. 

            Dans l’évangile du jour, l’Eglise résume toute la vie cachée de Jésus par ces quelques mots : Il leur était soumis….  Sa mère gardait fidèlement tous ces souvenirs en son cœur. Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

            Le péché originel étant la ‘’désobéissance’’, Notre Seigneur le réparera par l’obéissance et la soumission ; d’abord à son Père céleste en s’incarnant puis en souffrant sa passion, puis à ses parents terrestres, en leur étant soumis.

            Le Cœur Immaculé de Marie gardait ces souvenir et voyait croître son divin Fils ; nul doute que ce dernier prenait ‘’un plaisir infini à contempler la sainte émulation de sa divine Mère’’ comme le précisait le vénérable père Dupont qui poursuivait en parlant de ceux qui croissent en vertu :

               Jésus ''croissait'' : '' Oubliant le bien qu'ils ont déjà fait, ils ne pensent qu'à celui leur restant à faire'' ( Philippiens 3:13-14 ) 

            Jésus croissait en sagesse, c’est-à-dire en prudence dans les actions et dans la conduite des affaires, ainsi que dans l’appréciation de chaque chose à leur juste valeur.  

            Jésus croissait en grâce, c’est-à-dire dans l’exercice des vertus qui nous rendent agréables à Dieu et aimable aux hommes.

.

             Le 13 janvier, l'Eglise célèbre le baptême du Christ. Cette fête termine le temps de Noël. 

.

         Un autre point du message de Fatima est, par cette vision particulière de la sainte famille, à la fois l'évocation des mystères joyeux du rosaire, après qu'Elle se soit présentée comme '' Notre Dame du Rosaire'' et le rappel de cette petite société, la famille que Dieu a voulu pour peupler son paradis. Dieu lui a donné un chef, '' Ton père et moi te cherchions tout angoissé '' dira Notre Dame à Jésus en le retrouvant au temple. C'est uniquement à Joseph que Dieu transmettra ses ordres par l'intermédiaire de l'ange, pour la fuite en Egypte et son retour en terre sainte. 

            Le lien qui unit les époux pour former une famille est un sacrement et un contrat, avec un but.   St Paul précisera : « Ce sacrement est grand, je dis en Jésus-Christ et en l'Église » ; c'est-à-dire qu'il représente l'union de Jésus-Christ avec son Église qui est appelée son épouse. C’est aussi un contrat ; et le propre d’un contrat, c’est d’être respecté. L’affection qui unit les époux facilite le respect de ce contrat, mais, s’il en est en général, le motif initial, dans les difficultés qui peuvent surmenir, c’est la grâce du sacrement qui permettra de respecter le contrat, parfois de façon héroïque. N’oublions pas que le premier miracle de Notre Seigneur fut réalisé lors d’un mariage et il le fut uniquement à la demande de Marie. 

            L’Eglise catholique a précisé, dans l’ordre, les 2 buts du mariage : La procréation des enfants pour peupler le ciel et l’épanouissement des époux.  Ce privilège de se multiplier n’a pas été donné aux anges et par jalousie, Satan fait tout pour pervertir cet acte.   (Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le sacrement du mariage, une synthèse intéressante se trouve avec le lien http://www.fatima.be/fr/sanctus/prieres/cate84.html  ) 

               Le jour de leur mariage, les époux pourraient adresser à Jésus  cette prière : ''Divin Jésus, qui venez de bénir notre union, nous vous supplions de nous donner une vie conjugale saine et édifiante. Couvrez-nous d'abondantes grâces ; bénissez les enfants que nous aurons ; bénissez notre foyer ; écartez-en tous les pièges de l'ennemi ; que vos saints Anges y habitent, qu'ils veillent sur nous ; que vos bénédictions nous accompagnent tout le temps que durera l'union que nous avons contracté devant Vous.''  Ils pourraient aussi  consacrer leur foyer au Cœur Immaculé de Marie.

        La petite Jacinthe de Fatima confiera à sa ''marraine'' à Lisbonne :  « Beaucoup de mariages ne sont pas bons ; ils ne plaisent pas à Notre Seigneur, et ne sont pas de Dieu ».

 .   

            La société civile a créé son propre mariage, mais ce contrat-là prévoit sa rupture. Il y a quelques dizaines d'années, le mariage civil respectait l'organisation de la sainte Famille: Le père était désigné comme le chef de la famille. Maintenant le code civil ne le précise plus.  Cette société civile a même été jusqu'à créer un autre contrat auquel elle a donné le même nom. Au risque de scandaliser certains, respectons le sens de la langue française en désignant ces pauvres pécheurs publics par le mot ''paire'' et non ''couple'', et prions Jésus avec la prière enseignée par Notre Dame, particulièrement pour ces personnes qui ont le plus besoin de la miséricorde divine. '' Père pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font ! ''  

     '' O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, et conduisez au ciel toutes les âmes , spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde''

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

14 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

DanielleB
DanielleB  il y a 19 jours
Mon Coeur Immaculé sera ton refuge ! "Ô Mon Jésus pardonnez-nous nos péchés préservez-nous du feu de l'enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. Amen".. En grande union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie. Amen.🙏🌹🌹🌹. A Philippe, à nouveau, j'ai tenté d'adresser mon message, toujours pas possible.
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 19 jours
Bonjour Danielle Pour m’écrire, personnellement, il faut aller sur la dernière publication de la communauté et cliquer sur mon l’icône, celle de St Thomas d’Aquin. Vous accédez alors à mon profil avec la case ‘’ envoyer un message’’ qui vous ouvre, en bas d’écran une fenêtre étroite, à peine visible, à gauche de ‘’ Je prie’’ C’est dans cette case qu’il faut écrire. Mais à chaque fois que vous appuyez sur la touche ‘’ Entrée’’ de votre clavier , le texte écrit m’est envoyé, ce qui est déroutant. On ne peut plus coller de textes préparés à l’avance, sur lesquels on peut faire des corrections avant l’envoi, ce qui est bien dommage, et rend pratiquement impossible toute transmission de lien internet. Gardez toujours l’espoir d’y arriver. En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie
Maria Luz
Maria Luz  il y a 19 jours
AMÉN 🙏
Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 19 jours
En union de prières - Amen -
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 19 jours
En union de prière dans le Cœur Immaculé de Marie
Marie therese
Marie therese place Carcès, il y a 19 jours
Amen !!!
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 19 jours
Amen
Florence
Florence place Plouray, il y a 19 jours
en union de prière dans le cœur immaculé de Marie et dans le sacré cœur de Jésus amen
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 19 jours
comme le montre ces deux Cœurs cote à cote sur la médaille miraculeuse
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies