Visage de l'Enfant Dieu - Hozana

Visage de l'Enfant Dieu

"Noël est un cri de victoire de la vie qui nous provoque à vivre. Nous découvrons la Vie sur le visage du Fils de Dieu fait homme. Si Noël nous demande d’ouvrir nos yeux d’un regard pur, ce n’est pas pour fixer un enfant imaginaire, figure peut-être de tous les enfants du monde, et pour le trouver si beau qu’on le divinise ! Mais pour reconnaître ce que Dieu fait apparaître de lui-même en cet Enfant, par cet Enfant dont l’avenir n’est pas lisible sur ses traits à peine formés. C’est Dieu qui prend le visage de l’Enfant. C’est Dieu qui, en cet Enfant, révèle le mystère de l’amour du Fils éternel. Ce Fils nous est donné pour que le visage de Dieu, reconnaissable dans le visage d’un Enfant, illumine aussi notre propre visage. Pour que cet amour promis depuis tant de siècles, cet amour de Dieu le Père pour son Fils bien-aimé, vous compreniez qu’il vous est destiné à vous aussi puisque vous êtes appelé, vous aussi, à vivre du même amour et à devenir, à votre tour, fils dans le Fils unique.

Le silence de la nuit de Noël est un silence favorable. C’est le silence humble et secret de l’Eglise, un silence qui n’a pas grand-chose à voir avec le tumulte qui traverse nos rues et le bruit qui emplit nos fêtes. Ce silence est celui de ces hommes pauvres, de ceux qui ont cru et reçu cet Enfant, le silence de Marie, de Joseph, des bergers convoqués, de ceux qui se trouvent là. Ce silence est celui de l’Enfant lui-même. Il nous est permis de nous taire et d’espérer que, dans le silence de l’homme et le silence de Dieu, le pardon jaillit. La paix, c’est cela. C’est une bénédiction de Dieu qui vient jusqu’à nous, qui déborde l’homme de toutes parts. Nous pouvons alors, vraiment, humblement, rendre grâce pour la Parole faite chair, encore muette.

Oui, Dieu que nous ne voyons pas, Dieu qui semble absent de ce monde, nous aime et nous sauve. Il nous sauve en nous enfantant à la vie des enfants de Dieu, avec son Fils unique, né de la Vierge Marie. Le signe de notre salut, c’est cet Enfant qui est notre Sauveur."

Cardinal Jean-Marie Lustiger

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 7 mois
En union de prières - Amen -
Marcel
Marcel place Montmagny, il y a 7 mois
"C'est moi, je suis celui qui te console."Is 51,12
Généviève
Généviève place Gagnoa, il y a 7 mois
Amen
Bernadette
Bernadette place Ostheim, il y a 7 mois
Jésus Tu es venu en ce monde tout petit enfant, pour que nous ayons pas peur de Toi, dans toute Ton innocence, ta petite bouille que nous pouvons admirer,, mais nous savons que Tu es le Fils de Dieu, le Tout Puissant, notre Sauveur, Marie qui t'a portée pendant 9 mois, déjà à Noël Elle nous a offert la Lumière du Monde, St Joseph toujours aussi fidèle t'a accepté à être ton père Nourricier, quelle leçon d'humilité pour chacun de nous, de nous donner la Vrai Vie salvatrice d'un tel Amour, Jésus reste en chacun de nous, nous avons tant besoin de Toi pour avancer sur le Vrai chemin
Carole Etheve
Carole Etheve  il y a 7 mois
Amen en union de prière
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies